Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2016

Morceaux choisis - 156 / Thérèse de Jésus

Thérèse de Jésus (Thérèse d'Avila)

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Prenons bien garde à nos propres défauts et ne nous occupons pas de ceux d'autrui. C'est l'habitude de ces personnes si bien réglées de prendre ombrage de tout. Et peut-être aurions-nous beaucoup à apprendre, pour l'essentiel, de ceux dont la conduite nous étonne. Sur le plan du maintien extérieur, de la manière de traiter avec le prochain, nous les surpassons, c'est possible. Mais si tout cela est estimable, ce n'est pas le plus important. En outre, cela ne nous donne pas le droit d'exiger que tout le monde marche par notre chemin, ni de nous mettre à enseigner aux autres celui de la vie spirituelle, alors que peut-être nous ne savons pas ce que c'est. 

Thérèse d'Avila, Le château intérieur, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1995)

image: Carmel du Broussey, France (carmel.asso.fr)

03/06/2016

Morceaux choisis - 1 / Thérèse de Jésus

Thérèse de Jésus (Thérèse d'Avila)

0_2.jpg

Si nous ne posons jamais les yeux sur Lui, si nous ne réfléchissons ni à nos obligations à son endroit, ni à la mort qu'Il a endurée pour nous, je ne sais comment nous pourrons Le connaître et accomplir des oeuvres pour Son service. Or, quelle valeur a la foi sans les oeuvres? Et ces dernières, à leur tour, quelle valeur peuvent-elles avoir si elles ne sont jointes aux mérites inestimables de Jésus-Christ, notre Bien? Enfin, qui nous excitera à aimer ce divin Seigneur? Ah! daigne sa Majesté nous faire comprendre combien nous Lui avons coûté cher, et nous pénétrer de ces vérités: que le disciple n'est pas au-dessus du Maître, que nous devons travailler pour arriver à la gloire, et qu'il nous est indispensable de prier, pour n'être pas à tout instant aux prises avec la tentation.

Thérèse d'Avila, Le château intérieur, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1995)

image: california.nautiljon.com

17/12/2015

Entrer dans... Le château intérieur - 46

Thérèse de Jésus (Thérèse d'Avila)

Le château intérieur - XXXXVI. Septièmes Demeures - XIV (fin)

00_16 Bernini_Thérèse d'Avila.jpg 

Je n'ai parlé que de Sept Demeures, mais chacune d'elles en renferme un grand nombre d'autres, en bas, en haut, sur les côtés, avec de jolis jardins, des fontaines, des labyrinthes, en un mot des choses si ravissantes, qu'en les voyant, vous fondrez en louanges envers le grand Dieu qui a créé ce château à Son image et à Sa ressemblance. 

Si vous trouvez quelque chose de bon dans la méthode que j'ai suivie pour vous parler de Lui, croyez fermement que c'est Notre-Seigneur qui a parlé Lui-même pour votre consolation; quant à ce qu'il y aura de défectueux, croyez que c'est moi qui l'ai dit.

Thérèse d'Avila, Le château intérieur, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1995)

image: Gian Lorenzo Bernini, Estasi di Santa Teresa / Chiesa di Santa Maria della Vittoria, Roma - Italia (artspecialday.com)

14/12/2015

Entrer dans... Le château intérieur - 45

Thérèse de Jésus (Thérèse d'Avila)

Le château intérieur - XXXXV. Septièmes Demeures - XIII

00_16 Bernini_Thérèse d'Avila.jpg

En vérité, vous ne pouvez par vos propres forces, si grandes qu'elles vous paraissent, pénétrer dans toutes les Demeures: c'est au Maître du château de vous y introduire. Si donc vous rencontrez de Sa part quelque résistance, je vous le conseille, n'essayez pas de passer outre. Vous Le fâcheriez, si bien qu'Il vous en fermerait l'entrée pour toujours. Il aime extrêmement l'humilité.

Si vous vous croyez indignes de pénétrer même dans la Troisième Demeure, vous obtiendrez bien vite l'entrée de la Cinquième. Vous pourrez même la fréquenter si assidûment et Le servir si bien Lui-même, qu'Il vous admettra dans celle qu'Il s'est réservée.

Thérèse d'Avila, Le château intérieur, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1995)

image: Gian Lorenzo Bernini, Estasi di Santa Teresa / Chiesa di Santa Maria della Vittoria, Roma - Italia (artspecialday.com)

11/12/2015

Entrer dans... Le château intérieur - 44

Thérèse de Jésus (Thérèse d'Avila)

Le château intérieur - XXXXIV. Septièmes Demeures - XII

00_16 Bernini_Thérèse d'Avila.jpg 

Ne prétendons pas élever une tour sans lui donner des fondements. Le Seigneur regarde moins la grandeur de nos oeuvres que l'amour avec lequel nous les accomplissons. Si nous faisons ce qui dépend de nous, sa Majesté nous mettra de jour en jour à même de faire davantage. Pour cela, il nous faut ne pas perdre la foi dès les premiers pas, mais pendant la courte durée de cette vie - durée moindre encore peut-être que chacune ne le pense - offrir intérieurement et extérieurement à Notre-Seigneur le sacrifice qui est en notre pouvoir. Il l'unira, ce sacrifice, à celui qu'Il offrit pour nous au Père sur la croix, et, sans regarder l'insignifiance de nos oeuvres, Il leur donnera la valeur méritée par notre amour.

Thérèse d'Avila, Le château intérieur, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1995)

image: Gian Lorenzo Bernini, Estasi di Santa Teresa / Chiesa di Santa Maria della Vittoria, Roma - Italia (artspecialday.com)

08/12/2015

Entrer dans... Le château intérieur - 43

Thérèse de Jésus (Thérèse d'Avila)

Le château intérieur - XXXXIII. Septièmes Demeures - XI

00_16 Bernini_Thérèse d'Avila.jpg 

Vous m'objecterez, que le pouvoir et les moyens vous manquent pour gagner des âmes à Dieu. Vous vous y emploieriez, dites-vous, de très grand coeur, mais n'ayant le droit ni d'enseigner ni de prêcher comme les apôtres, que vous reste-t-il à faire? J'ai déjà répondu à cela plusieurs fois par écrit, peut-être même dans ce Château. Mais comme, au milieu des bons désirs que le Seigneur vous donne, c'est une pensée qui, je crois, vous traverse l'esprit, je ne cesserai pas de le répéter ici.

J'ai dit que le démon nous inspire quelquefois des désirs sublimes, afin que, laissant de côté au service de Notre-Seigneur les choses possibles, nous nous tenions satisfaites d'avoir aspiré aux impossibles. Sans m'arrêter à tout ce que vous pouvez accomplir par le moyen de l'oraison, je vous dirai: Ne visez pas à faire du bien au monde entier, contentez-vous d'en faire aux personnes dans la société desquelles vous vivez. Cette oeuvre sera d'autant plus méritoire que vous êtes plus obligées de l'accomplir. 

Pensez-vous que ce sera peu de chose si, par votre humilité profonde, votre esprit de mortification, votre dévouement, votre tendre charité pour vos soeurs, votre amour pour Notre-Seigneur, vous les embrasez toutes de ce feu céleste et leur devenez un continuel stimulant à la vertu? Vous ferez une très grande chose, au contraire, et vous rendrez à Notre-Seigneur un service qui lui sera agréable. En vous voyant réaliser ainsi ce qui dépend de vous, sa Majesté reconnaîtra que vous feriez bien davantage si vous en aviez le pouvoir et ne vous récompensera pas moins que si vous Lui aviez gagné beaucoup d'âmes.

Thérèse d'Avila, Le château intérieur, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1995)

image: Gian Lorenzo Bernini, Estasi di Santa Teresa / Chiesa di Santa Maria della Vittoria, Roma - Italia (artspecialday.com)

05/12/2015

Entrer dans... Le château intérieur - 42

Thérèse de Jésus (Thérèse d'Avila)

Le château intérieur - XXXXII. Septièmes Demeures - X

00_16 Bernini_Thérèse d'Avila.jpg 

Que nos désirs et notre oraison n'aillent pas à jouir, mais à prendre des forces pour servir Dieu! Ne cherchons pas un chemin non frayé: nous serions sûres de nous perdre. Singulière erreur de s'imaginer obtenir de pareilles grâces du Seigneur par une autre voie que celle où Il a marché Lui-même, et où ont marché tous Ses saints. 

Que cela ne nous vienne même pas à l'esprit! Croyez-moi, pour donner l'hospitalité à notre Maître, pour Le retenir chez soi, pour Le bien traiter et Le nourrir comme il convient, il faut que Marthe et Marie se joignent ensemble. Et comment Marie, toujours assise à Ses pieds, aurait-elle pu Le nourrir sans l'aide de sa soeur? Mais savez-vous quelle est Sa nourriture? C'est que, par tous les moyens en notre pouvoir, nous gagnions des âmes, afin que ces âmes se sauvent et Le louent pendant l'éternité.

Thérèse d'Avila, Le château intérieur, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1995)

image: Gian Lorenzo Bernini, Estasi di Santa Teresa / Chiesa di Santa Maria della Vittoria, Roma - Italia (artspecialday.com)