Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2017

Dieu m'invite à Le rencontrer - 16

Dieu m'invite à Le rencontrer - XVI (fin)

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Si je laisse Dieu me remplir de Son amour, j'apprendrai progressivement à aimer les autres comme j'aime Dieu, à les aimer comme Dieu les aime. Je ferai plus attention à eux, je leur rendrai service même si cela me dérange. Je pourrai en quelque sorte leur donner Dieu.

Cela ne viendra pas en quelques jours, mais tout doucement, sans que je m'en aperçoive. L'amour est comme un fruit que Dieu fait pousser dans le jardin de mon âme par la prière. Plus je prie et plus j'aime les autres si ma prière est vraie. Cet amour pour les autres ne vient pas de moi, mais de Dieu. Il me donnera ce qu'Il veut que je donne aux autres. Si je veux aider les autres et les guider vers Dieu, je laisse l'Esprit Saint travailler en moi, je Lui donne la première place.

Par ce que je suis, par ce que je fais, je deviendrai un témoin de l'Evangile, témoin de Dieu qui est Amour.

Jacques d'Avigneau et Soeur Natalie Le Gac, Dieu m'invite à Le rencontrer (Ed. du Carmel, 2008)

19/02/2017

Dieu m'invite à Le rencontrer - 15

Dieu m'invite à Le rencontrer - XV 

JS_12 Dieu m'invite à Le renconter.jpeg

Dans l'Evangile (Mc 4,20), Jésus me dit que la vie de Dieu dans mon âme est comme une graine tombée en terre, qui grandit chaque jour sous le soleil ou sous la pluie, jusqu'à devenir un grand arbre. Lorsqu'elle nous décrit son image du château intérieur, sainte Thérèse d'Avila nous explique que lorsque nous laissons la vie de Dieu grandir en nous,  nous passons de demeure en demeure, nous pourrions dire de pièce en pièce, jusqu'au centre du château de notre âme où se trouve le Seigneur.

Quand je cherche Dieu, quand je me laisse remplir de Son amour, quand je fais attention aux autres, quand je leur rends service, je m'approche de Lui; quand je préfère commander, faire ce qui me plaît, lorsque je ne pense qu'à mon travail ou à mes jeux plutôt qu'aux autres, je m'éloigne de Lui.

Une semaine, je suis éclairé par la lumière du Seigneur, la suivante je suis dans l'obscurité, dans la nuit, sans rien sentir de la présence de Dieu, ni comprendre ce qu'Il est ou ce qui se passe. Dieu semble se cacher pour que je Le cherche, Lui et non les cadeaux qu'Il me donne. 

Jacques d'Avigneau et Soeur Natalie Le Gac, Dieu m'invite à Le rencontrer (Ed. du Carmel, 2008)

15/02/2017

Dieu m'invite à Le rencontrer - 14

Dieu m'invite à Le rencontrer - XIV 

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Les difficultés ne viennent pas de Dieu, mais de moi. Dieu me parle à travers elles pour m'aider à me connaître et me montrer ce qu'il faut changer. L'exemple de la vitre m'aide à le comprendre. Si je la mets sous les rayons du soleil, je vois dessus des poussières que je n'avais pas vues auparavant. De même, quand je me mets sous le soleil de Dieu, je vois mieux mes défauts, mes péchés. Cela ne doit pas me rendre triste ni me décourager, mais plutôt me donner envie de faire des efforts pour changer, avec l'aide de Dieu.

Jésus répète souvent dans l'Evangile qu'il faut prier sans se décourager. Il nous dit par exemple: Demandez et vous recevrez, frappez et l'on vous ouvrira. (Mt 7,7) L'Esprit Saint me dit: Je suis là et Je veux t'aider à changer. Il ne me juge pas, Il me soutient toujours. J'essaierai de vivre ces difficultés comme un rendez-vous avec Dieu. 

Jacques d'Avigneau et Soeur Natalie Le Gac, Dieu m'invite à Le rencontrer (Ed. du Carmel, 2008)

12/02/2017

Dieu m'invite à Le rencontrer - 13

Dieu m'invite à Le rencontrer - XIII

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Si ce n'est pas l'envie d'aller jouer qui me distrait, ou s'il n'y a pas dans mon coeur un péché qui me détourne de Dieu, ce changement dans ma prière peut être le signe d'un appel, d'une action spéciale de Dieu en moi. Il m'appelle à rester simplement près de Lui en silence, sans rien dire. 

Même si je ne comprends pas bien ce qui se passe, je ne me plains pas, je ne refuse pas ce cadeau de Dieu. J'ouvre grand mon coeur pour Lui laisser toute la place. Avant c'était moi qui agissait, maintenant c'est Lui qui agit en moi. Est-ce que je vais accepter de Le laisser faire?

Jacques d'Avigneau et Soeur Natalie Le Gac, Dieu m'invite à Le rencontrer (Ed. du Carmel, 2008)

08/02/2017

Dieu m'invite à Le rencontrer - 12

Dieu m'invite à Le rencontrer - XII

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Lorsque j'ai des distractions, je ne reste pas à rêver à une activité intéressante. J'essaie de ne pas m'en occuper. Plus j'essaie de chasser la distraction et plus je lui donne de l'importance. Elle est comme un bruit entendu à la porte; si je vais voir ce qui se passe ou si je m'énerve contre ce bruit, je quitte la présence de Dieu.

Sainte Thérèse d'Avila compare les distractions à des mouches qui nous agacent en volant autour de nous, mais qui ne prennent de l'importance que si nous nous laissons entraîner à leur courir après. Alors je reviens doucement vers Dieu par un acte de foi et d'amour, Seigneur, je suis là pour Toi et je T'aime, un appel à l'Esprit Saint, Viens Esprit Saint, remplis mon coeur de Ton amour.

Jacques d'Avigneau et Soeur Natalie Le Gac, Dieu m'invite à Le rencontrer (Ed. du Carmel, 2008)

05/02/2017

Dieu m'invite à Le rencontrer - 11

Dieu m'invite à Le rencontrer - XI 

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Ce ne sont pas mes efforts qui me permettent d'arriver à l'état de contemplation, mais seulement la grâce de Dieu. C'est un cadeau que je reçois. Dieu donne à chacun selon ses besoins et non selon ce qu'il mérite.

L'exemple du bateau m'aide à comprendre comment l'Esprit Saint agit dans mon âme. Quand il n'y a pas de vent, je dois ramer pour avancer un peu; puis quand le vent se met à souffler, il gonfle les voiles que j'ai pris soin de hisser, de disposer. Le bateau avance donc rapidement alors que je n'ai plus d'effort à faire. Dans la prière, nous faisons au début l'effort de nous concentrer, de nous recueillir, puis quand l'Esprit Saint nous prend tout entier, Il nous fait avancer sans que nous ayons d'effort à faire.

Jacques d'Avigneau et Soeur Natalie Le Gac, Dieu m'invite à Le rencontrer (Ed. du Carmel, 2008)

01/02/2017

Dieu m'invite à Le rencontrer - 10

Dieu m'invite à Le rencontrer - X

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

L'oraison est une prière silencieuse, une rencontre personnelle avec Dieu, un coeur à coeur seul à seul avec Lui. Elle est appelée aussi prière du coeur. Elle devient de plus en plus intime et profonde, contemplative. Je cherche à rencontrer Dieu au fond de moi, au fond de mon âme. L'oraison est la porte d'entrée dans le château intérieur de mon âme, où Dieu habite, comme le dit sainte Thérèse d'Avila. Elle nous y invite en expliquant: L'oraison est un échange d'amitié où l'on s'entretient souvent seul à seul avec ce Dieu dont on se sait aimé.

Relis bien cette définition; tous les mots sont importants. Je ne parle pas tout seul ou à un objet. Je parle à une personne vivante, présente, même si elle est invisible. Je parle à une personne qui me connaît, qui trouve du plaisir à dialoguer avec moi.

Jacques d'Avigneau et Soeur Natalie Le Gac, Dieu m'invite à Le rencontrer (Ed. du Carmel, 2008)