Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2017

Dieu m'invite à Le rencontrer - 1

Dieu m'invite à Le rencontrer - I

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Dieu m'invite à Le rencontrer au fond de moi-même, au centre de mon âme. C'est là qu'Il me communique Sa Vie, faisant de moi, personnellement, Son enfant. Il est mon Père, Il est présent et Il agit au fond de moi.

Nous prions souvent pour demander quelque chose: des grâces, des lumières, des forces... Mais nous ne parlons pas à nos parents ou à nos amis uniquement lorsque nous leur demandons un cadeau ou un service! De même apprenons à prier Dieu, à L'aimer gratuitement, sans rien demander, simplement parce qu'Il est Dieu.

Jacques d'Avigneau et Soeur Natalie Le Gac, Dieu m'invite à Le rencontrer (Ed. du Carmel, 2008)

15/02/2017

Dieu m'invite à Le rencontrer - 2

Dieu m'invite à Le rencontrer - II

JS_12 Dieu m'invite à Le renconter.jpeg

Depuis le jour de mon baptême, Dieu habite en moi. S'Il habite en moi, je peux donc dire que je suis la maison de Dieu. Sainte Thérèse d'Avila a eu la révélation de cette réalité dans une vision. Elle a vu l'âme humaine comme un cristal magnifique en forme de château ayant sept demeures (ou appartements) situées les unes autour des autres. Dans la septième située au centre, se trouvait le Seigneur de gloire brillant d'une lumière merveilleuse. Cette lumière illuminait et embellissait toutes les demeures jusqu'à l'entrée. Plus elles étaient proches du centre et plus elles étaient éclairées par elle.

Jacques d'Avigneau et Soeur Natalie Le Gac, Dieu m'invite à Le rencontrer (Ed. du Carmel, 2008)

14/02/2017

Dieu m'invite à Le rencontrer - 3

Dieu m'invite à Le rencontrer - III

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Nous n'admirons pas souvent notre âme alors qu'elle contient un trésor. Dieu habite en nous et nous n'y faisons pas assez attention. Saint Augustin écrivait après sa conversion qu'il avait cherché Dieu partout autour de lui et qu'il avait fini par Le trouver au fond de lui-même.

C'est l'Esprit Saint présent au fond de moi qui me permet de prier, de dire à Dieu: Père. La merveille de la grâce reçue à mon baptême c'est que, puisque je suis devenu enfant de Dieu, je peux discuter avec Lui comme avec un ami, je peux Lui parler et L'écouter.

Nous n'avons pas besoin de partir loin pour rencontrer Dieu: nous n'avons pas besoin de parler fort. Il est tellement près que si bas qu'on Lui parle, Il entend, disait sainte Thérèse d'Avila.

Jacques d'Avigneau et Soeur Natalie Le Gac, Dieu m'invite à Le rencontrer (Ed. du Carmel, 2008)

13/02/2017

Dieu m'invite à Le rencontrer - 4

Dieu m'invite à Le rencontrer - IV

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Je sais que Dieu existe, qu'Il m'a créé et qu'Il m'aime, mais je ne Le vois pas. Je dis alors que je crois en Lui, que j'ai foi (ou confiance) en Lui.

La foi peut être définie comme une connaissance de Dieu, de Jésus, et de ce qu'Il me révèle. C'est quelque chose dont je suis certain mais qui dépasse mon intelligence et me laisse dans l'obscurité. En pratique, je dis que je suis sûr mais que je ne comprends pas tout, je ne vois rien et je ne sens rien.

Jacques d'Avigneau et Soeur Natalie Le Gac, Dieu m'invite à Le rencontrer (Ed. du Carmel, 2008)

12/02/2017

Dieu m'invite à Le rencontrer - 5

Dieu m'invite à Le rencontrer - V

JS_12 Dieu m'invite à Le renconter.jpeg

Cette certitude que nous avons de l'existence de Dieu et de la résurrection de Jésus repose sur le témoignage des Apôtres transmis par leurs successeurs et celui des chrétiens de toutes les générations. Jésus nous encourage à les croire quand Il dit à saint Thomas lors d'une apparition après Sa résurrection: Heureux ceux qui croient sans avoir vu. (Jn 20,29)

Une image de sainte Thérèse d'Avila peut nous aider à comprendre que cette obscurité ne signifie pas que Dieu n'existe pas ou qu'Il est loin de nous. Si nous éteignons la lumière dans une pièce, sommes-nous moins proches les uns des autres, l'obscurité va-t-elle créer la distance, nous éloigner? Non, bien sûr; nous ne nous verrons pas, mais la distance entre nous sera la même. Il en est de même pour notre foi: elle nous laisse dans la nuit, mais celle-ci ne nous éloigne pas de Dieu. Par ma foi reçue au baptême, je peux vraiment entrer en contact avec Dieu, être uni à Lui mais dans la nuit, sans rien sentir.

Jacques d'Avigneau et Soeur Natalie Le Gac, Dieu m'invite à Le rencontrer (Ed. du Carmel, 2008)

11/02/2017

Dieu m'invite à Le rencontrer - 6

Dieu m'invite à Le rencontrer - VI

JS_12 Dieu m'invite à Le renconter.jpeg

C'est ma foi qui me permettra de rester longtemps en prière, avec Jésus, avec Marie, sans rien voir, sans rien sentir, parce que je sais que Dieu est là et qu'Il ne peut pas ne pas se donner à moi.

Les difficultés de la prière viennent de cette absence de sensation. Mais je ne dois pas me tromper; quand je regarde le soleil, je suis aveuglé, je ne vois plus rien et j'ai l'impression d'être dans la nuit. De même, c'est parce qu'il y a trop de lumière et non parce que Dieu n'existe pas, que je ne Le vois pas.

Jacques d'Avigneau et Soeur Natalie Le Gac, Dieu m'invite à Le rencontrer (Ed. du Carmel, 2008)

10/02/2017

Dieu m'invite à Le rencontrer - 7

Dieu m'invite à Le rencontrer - VII

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Je rencontre Dieu dans les sacrements. Les sacrements sont les signes visibles de Dieu qui se donne à nous. Si je Le reçois régulièrement dans l'Eucharistie et le sacrement de la Réconciliation, Dieu nourrit ma foi et mon amour, et Il m'aide à progresser, à avancer vers Lui.

Jacques d'Avigneau et Soeur Natalie Le Gac, Dieu m'invite à Le rencontrer (Ed. du Carmel, 2008)

08/02/2017

Dieu m'invite à Le rencontrer - 9

Dieu m'invite à Le rencontrer - IX

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Quand tu pries ton Père du Ciel avec les paroles de Jésus, Il est là, Il t'écoute, dans le secret, comme Il a toujours écouté Son Fils. Parle avec ton coeur, en croyant bien à ce que tu dis. Et ton Père te le rendra (Mt 6,6). Ne récite pas machinalement, mais parle lentement, avec le coeur, en pensant à chaque phrase.

Reviens volontiers au Je confesse à Dieu, surtout au début de tes prières comme au début de la messe. Tu connais aussi les Je vous salue Marie, composant le chapelet. Pense à Jésus avec Marie, médite les mystères, c'est-à-dire les grands moments de la vie de Jésus, comme Marie les méditait dans son coeur.

Rappelle-toi les chants et les cantiques qui ont été composés pour nous aider à prier. Et le cantique de la Vierge Marie dans l'Evangile: Mon âme exalte le Seigneur et mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur. Il s'est penché sur son humble servante, désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles, saint est son Nom (Lc 1,46-49).

Pour toi donc, quand tu pries, ne récite pas une formule magique, mais rencontre ton Dieu dans ton coeur.

Jacques d'Avigneau et Soeur Natalie Le Gac, Dieu m'invite à Le rencontrer (Ed. du Carmel, 2008)