Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2017

Une étreinte de feu - 263 / Michel Hubaut

Michel Hubaut

littérature,spiritualité,prières,livres

Seigneur, réconcilie-moi avec moi-même. Comment pourrai-je rencontrer et aimer les autres si je ne me rencontre et ne m’aime plus? Seigneur, Toi qui m’aimes tel que je suis et non tel que je me rêve, aide-moi à accepter ma condition d’homme, limité mais appelé à se dépasser. Apprends-moi à vivre avec mes ombres et mes lumières, mes douceurs et mes colères, mes rires et mes larmes, mon passé et mon présent. Donne-moi de m’accueillir comme Tu m’accueilles, de m’aimer comme Tu m’aimes. Délivre-moi de la perfection que je veux me donner, ouvre-moi à la sainteté que Tu veux m’accorder. Donne-moi le courage de sortir de moi-même. Dis-moi que tout est possible à celui qui croit. Dis-moi que je peux encore guérir, dans la lumière de Ton regard et de Ta Parole. Ainsi soit-il.

Michel Wackenheim, Abba! - Les grandes prières de la vie chrétienne (Bayard, 2015)

image: Crucifix de San Damiano, Assise / Italie (lapresenzadierato.files.wordpress.com)

00:04 Publié dans Une étreinte de feu / Prières | Tags : littérature, spiritualité, prières, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

26/02/2017

Une étreinte de feu - 262 / Henri Caldelari

Henri Caldelari

littérature,spiritualité,prières,livres

Mon bien-aimé Jésus, je T'aime et je T'adore. Je te remercie de m'avoir donné Ton Coeur pour aimer le Père en union avec le Saint Esprit. Merci de m'aimer de ce même Amour.

Trinité sainte, présente en moi, je T'adore et je T'offre par le Oui de Marie, toute la Vie, toutes les Souffrances, tout l'Amour de Jésus, auquel je joins tout mon amour, uni à celui de l'Eglise, pour le pardon de mes péchés, le salut de tous les hommes, les fidèles défunts, les besoins de l'Eglise, les personnes que Tu m'as confiées, les vocations, mes frères et soeurs.

Jésus, j'ai confiance en Toi, je m'abandonne à Toi. Fais de moi un disciple selon Ton Coeur. Rends mon coeur semblable au Tien. Amen! Alléluia!

Henri Caldelari, Prière de la Fraternité Missionnaire du Sacré-Coeur (1978)

image: Fraternité Missionnaire du Sacré-Coeur, Châtel-Saint-Denis / Suisse (1978)

19/02/2017

Une étreinte de feu - 261 / Catherine de Gênes

Catherine de Gênes 

littérature,spiritualité,prières,livres

Que je boive ou que je mange, que je me promène ou que je demeure en repos, que je parle ou que je garde le silence, que je dorme ou que je veille, dans la maison comme dans l'église, dans la rue comme dans la maison, saine ou malade, vivante ou morte, à toute heure et dans les moments qui composent ma vie, je veux, ô mon Jésus, que tout se fasse en Vous et pour Vous. Vous êtes ma force, mon bien, ma volupté, ma béatitude; je ne puis tourner mes regards vers autre chose que Vous, au ciel et sur la terre; je ne sais plus si j'ai un corps, une âme, un coeur; je suis transformée en Vous, je ne vois, ne sens et ne goûte que le pur amour.

Vie de sainte Catherine de Gênes, Chapitre IX (livres-mystiques.com)

image: http://www.hww.ca

15/02/2017

Une étreinte de feu - 104 / Etty Hillesum

Etty Hillesum 

littérature,spiritualité,prières,livres 

Comme elle est grande la détresse intérieure de Tes créatures terrestres, mon Dieu. Je Te remercie d'avoir fait venir à moi tant de gens avec toute leur détresse. Ils sont en train de me parler calmement, sans y prendre garde, et voilà que tout à coup leur détresse perce dans sa nudité. Et j'ai devant moi une petite épave humaine, désespérée et ignorant comment continuer à vivre. C'est là que mes difficultés commencent. Il ne suffit pas de Te prêcher, mon Dieu, pour Te mettre au jour dans le coeur des autres. Il faut dégager chez l'autre la voie qui mène à Toi, mon Dieu, et pour ce faire il faut être un grand connaisseur de l'âme humaine...

Les gens sont parfois pour moi des maisons aux portes ouvertes. J'entre, j'erre à travers des couloirs, des pièces: dans chaque maison l'aménagement est un peu différent, pourtant elles sont toutes semblables et l'on devrait pouvoir faire de chacune d'elles un sanctuaire pour Toi, mon Dieu. Et je Te le promets, je Te le promets, mon Dieu, je Te chercherai un logement et un toit dans le plus grand nombre de maisons possible... Il y a tant de maisons inhabitées, où je T'introduirai comme invité d'honneur! 

Etty Hillesum, Une vie bouleversée - Journal 1941/1943, dans: Frères Carmes, L'art de vivre (coll. Vives Flammes/Editions du Carmel, 2013)

image: Gustav Klimt (bestpaintingnine.blogspot.com)

12/02/2017

Une étreinte de feu - 260 / Karl Rahner

Karl Rahner

littérature,spiritualité,prières,livres

Seigneur, je Te demande ce qui est le plus difficile: la grâce de reconnaître la Croix de Ton Fils dans toute peine de ma vie et de Le suivre le long de son chemin de croix aussi longtemps qu’il Te plaira. Ne me laisse pas devenir amer dans la souffrance, mais que j’y mûrisse au contraire avec patience, générosité, bonté, et l’ardent désir d’être un jour là où la peine n’existe plus: alors Tu essuieras toute larme des yeux de ceux qui T’auront aimé, et qui, dans leur douleur, auront cru à Ton Amour et dans leur nuit, à Ta lumière. 

Que ma souffrance, grâce à Toi, puisse exprimer ma foi en Tes promesses et mon espoir en Ta bonté fidèle. Qu’elle proclame mon amour! O Toi, que je T’aime plus que moi-même et uniquement pour Toi, sans même attendre de récompense. Que la Croix soit mon modèle, qu’elle soit la lumière de toute nuit, alors nous ne la considérerons plus comme un malheur et comme une absurdité, mais comme le Signe que nous sommes à Toi pour l’éternité.

Karl Rahner, Prière (seraphim-marc-elie.fr)

image:http://decouverte.inventaire.poitou-charentes.fr

00:05 Publié dans Une étreinte de feu / Prières | Tags : littérature, spiritualité, prières, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

11/02/2017

Le chant à Marie - 42 / Hymne de Lourdes

"Hymne de Lourdes" - en anglais

(interprètes non identifiés)

Curio 48a.jpg

Immaculate Mary, your praises we sing;
You reign now in splendor with Jesus our King.
Ave, ave, ave, Maria!
Ave, ave, Maria!

In heaven, the blessed your glory proclaim;
On earth we, your children, invoke your sweet name.
Ave, ave, ave, Maria!
Ave, ave, Maria!

We pray for the Church, our true Mother on earth,
And beg you to watch o'er the land of our birth.
Ave, ave, ave, Maria!
Ave, ave, Maria!


image: Eglise de Curio / Tessin, Suisse (2013)

00:10 Publié dans Prier avec Marie | Tags : littérature, spiritualité, marie, prières, chant sacré, musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

07/02/2017

Une étreinte de feu - 85 / Augustin d'Hippone

Augustin d'Hippone

littérature,spiritualité,prières,livres

Vérité. Lumière de mon coeur. Ne laisse pas ma part obscure me parler. Je me suis dispersé là-bas. Je suis obscur. Mais là, même là, je T'ai aimé à la folie. Je me suis perdu et je me suis souvenu de Toi. J'ai entendu Ta voix derrière moi. Reviens. J'ai mal entendu à cause du vacarme d'une impossible paix. Maintenant, regarde, je reviens vers Ta source. En feu. Le souffle coupé. Personne pour m'en empêcher. Je vais la boire. Je vais en vivre. Je ne suis pas ma vie. Je vis mal de moi. J'ai été ma mort. En Toi je revis. Parle-moi. Explique-moi. J'ai cru Tes livres, les violents mystères de leurs paroles.

D'une voix forte, Seigneur, Tu as déjà dit à mon oreille intérieure que Tu es éternel. Le seul à avoir l'immortalité. Tu ne changes ni de forme ni de mouvement. Ta volonté ne varie pas en fonction du temps. Une volonté qui change n'est pas immortelle. Sous Ton regard, cette vérité est claire pour moi. De plus en plus claire. Je T'en supplie, sous Ta protection, je veux rester sur cette évidence.

Et d'une voix forte, Seigneur, Tu as dit aussi à mon oreille intérieure: toutes les natures et toutes les substances ne sont ce que tu es et pourtant elles sont. Tu les as faites. Seul n'est pas de Toi ce qui n'est pas... Sous Ton regard, cette vérité est claire pour moi. De plus en plus claire. Je T'en supplie, sous Ta protection, je veux rester sur cette évidence.

Et d'une voix forte, Tu as dit aussi à mon oreille intérieure: cette créature ne partage pas non plus Ton éternité. Tu es son seul plaisir. Elle s'abreuve à Toi, pureté ininterrompue, et jamais nulle part ne trahit la moindre inconstance. Pour elle, Tu es toujours présent. Elle tient à Toi de tout son amour. Pas de futur à attendre. Ni souvenir d'un passé traversé. Aucun changement, aucune dispersion temporelle.

Bonheur si elle existe, collée à Ton bonheur. Bonheur: Tu es Son hôte éternel, Son illumination. Et je ne trouve rien d'autre qui mériterait davantage selon moi l'appelation ciel de ciel du Seigneur que Ta maison qui contemple Tes plaisirs sans céder à la fuite vers un ailleurs. Pure intelligence. Unité harmonieuse. Paix stable des saints esprits, citoyens de Ta cité dans les cieux au-dessus de notre ciel.  

Saint Augustin, Les aveux / Les confessions (P.O.L, 2013)

image: Ary Scheffer, Saint Augustin et sainte Monique / 1854 (free-artworks.gatag.net)