Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2017

La parole de Jésus - 45 / La discrétion - II

La parole de Jésus - XXXXV. La discrétion - II

mis à jour - 2017

bible,jésus,nouveau testament,choix

Les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent: "Qui donc est le plus grand dans le royaume des Cieux?" Alors Jésus appela un petit enfant; il le plaça au milieu d’eux, et il déclara: "Amen, je vous le dis: si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume des Cieux. Et celui qui accueille un enfant comme celui-ci en mon nom, il m’accueille, moi. Celui qui est un scandale, une occasion de chute, pour un seul de ces petits qui croient en moi, il est préférable pour lui qu’on lui accroche au cou une de ces meules que tournent les ânes, et qu’il soit englouti en pleine mer. Malheureux le monde à cause des scandales! Il est inévitable qu’arrivent les scandales; cependant, malheureux celui par qui le scandale arrive! Si ta main ou ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le et jette-le loin de toi. Mieux vaut pour toi entrer dans la vie éternelle manchot ou estropié, que d’être jeté avec tes deux mains ou tes deux pieds dans le feu éternel. Et si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi. Mieux vaut pour toi entrer borgne dans la vie éternelle, que d’être jeté avec tes deux yeux dans la géhenne de feu. Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux. Quel est votre avis? Si un homme possède cent brebis et que l’une d’entre elles s’égare, ne va-t-il pas laisser les quatre-vingt-dix-neuf autres dans la montagne pour partir à la recherche de la brebis égarée? Et, s’il arrive à la retrouver, amen, je vous le dis: il se réjouit pour elle plus que pour les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées. Ainsi, votre Père qui est aux cieux ne veut pas qu’un seul de ces petits soit perdu. Mt 18, 1-14

image: Léonard de Vinci, Tête du Christ, 1494 (peintures-tableaux.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:10 Publié dans Jésus-Christ / Sa parole | Tags : bible, jésus, nouveau testament, choix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

12/02/2017

La parole de Jésus - 44 / L'obéissance - IV

La parole de Jésus - XXXXIV. L'obéissance - IV

mis à jour - 2017

bible,jésus,nouveau testament,choix

Parmi vous, celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur; et celui qui veut être parmi vous le premier sera votre esclave. Ainsi, le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. Mt 20, 26-28

Tout ce qu’ils peuvent vous dire, faites-le et observez-le. Mais n’agissez pas d’après leurs actes, car ils disent et ne font pas. Ils attachent de pesants fardeaux, difficiles à porter, et ils en chargent les épaules des gens; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt. Toutes leurs actions, ils les font pour être remarqués des gens: ils élargissent leurs phylactères et rallongent leurs franges; ils aiment les places d’honneur dans les dîners, les sièges d’honneur dans les synagogues et les salutations sur les places publiques; ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi. Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n’avez qu’un seul maître pour vous enseigner, et vous êtes tous frères. Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est aux cieux. Ne vous faites pas non plus donner le titre de maîtres, car vous n’avez qu’un seul maître, le Christ. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Qui s’élèvera sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé. Mt 23, 3-12

Veillez, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient. Comprenez-le bien: si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Tenez-vous donc prêts, vous aussi: c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. Que dire du serviteur fidèle et sensé à qui le maître a confié la charge des gens de sa maison, pour leur donner la nourriture en temps voulu? Heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera en train d’agir ainsi! Amen, je vous le déclare: il l’établira sur tous ses biens. Mais si ce mauvais serviteur se dit en lui-même: "Mon maître tarde", et s’il se met à frapper ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes, alors quand le maître viendra, le jour où son serviteur ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il l’écartera et lui fera partager le sort des hypocrites; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. Mt 24, 42-51

image: Léonard de Vinci, Tête du Christ, 1494 (peintures-tableaux.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:10 Publié dans Jésus-Christ / Sa parole | Tags : bible, jésus, nouveau testament, choix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

05/02/2017

La parole de Jésus - 43 / La vocation - II

La parole de Jésus - XXXXIII. La vocation - II

mis à jour - 2017

bible,jésus,nouveau testament,choix

La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. Mt 9, 38

Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous avez reçu gratuitement: donnez gratuitement. Ne vous procurez ni or ni argent, ni monnaie de cuivre à mettre dans vos ceintures, ni sac pour la route, ni tunique de rechange, ni sandales, ni bâton. L’ouvrier, en effet, mérite sa nourriture. Dans chaque ville ou village où vous entrerez, informez-vous pour savoir qui est digne de vous accueillir, et restez là jusqu’à votre départ. En entrant dans la maison, saluez ceux qui l’habitent. Si cette maison en est digne, que votre paix vienne sur elle. Si elle n’en est pas digne, que votre paix retourne vers vous. Si l’on ne vous accueille pas et si l’on n’écoute pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville, et secouez la poussière de vos pieds. Mt 10, 7-15

Jésus dit à ses disciples: "Amen, je vous le dis: un riche entrera difficilement dans le royaume des Cieux. Je vous le répète: il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux." Entendant ces paroles, les disciples furent profondément déconcertés, et ils disaient: "Qui donc peut être sauvé?" Jésus posa sur eux son regard et dit: "Pour les hommes, c’est impossible, mais pour Dieu tout est possible." Alors Pierre prit la parole et dit à Jésus: "Voici que nous avons tout quitté pour te suivre: quelle sera donc notre part?" Jésus leur déclara: "Amen, je vous le dis: lors du renouvellement du monde, lorsque le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m’avez suivi, vous siégerez vous aussi sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël. Et celui qui aura quitté, à cause de mon nom, des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra le centuple, et il aura en héritage la vie éternelle. Beaucoup de premiers seront derniers, beaucoup de derniers seront premiers. Mt 19, 23-30

image: Léonard de Vinci, Tête du Christ, 1494 (peintures-tableaux.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:00 Publié dans Jésus-Christ / Sa parole | Tags : bible, jésus, nouveau testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

29/01/2017

Les Cantiques de la Bible - 9 / Le Cantique de Marie

Le Cantique de Marie

bible,nouveau testament,marie,choix 

Mon âme exalte le Seigneur,
 exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur!
 
Il s’est penché sur son humble servante;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.
 Le Puissant fit pour moi des merveilles; Saint est son nom!
 
 Sa miséricorde s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.
 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.
 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.
 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
 Il relève Israël son serviteur,
il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais.

Cantique de Marie / Lc 1, 46-55

image: Lorenzo Lotto, l'Ange de l'Annonciation (blog.daum.net)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:06 Publié dans Cantiques de la Bible | Tags : bible, nouveau testament, marie, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

22/01/2017

La parole de Jésus - 42 / La gloire de Dieu - II

La parole de Jésus - XXXXII. La gloire de Dieu - II

mis à jour - 2017

bible,jésus,nouveau testament,choix

Père, l’heure est venue. Glorifie ton Fils afin que le Fils te glorifie. Ainsi, comme tu lui as donné pouvoir sur tout être de chair, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais donnée à faire. Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père, de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe. J’ai manifesté ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu me les as donnés, et ils ont gardé ta parole. Maintenant, ils ont reconnu que tout ce que tu m’as donné vient de toi, car je leur ai donné les paroles que tu m’avais données: ils les ont reçues, ils ont vraiment reconnu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé. Moi, je prie pour eux; ce n’est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m’as donnés, car ils sont à toi. Tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi; et je suis glorifié en eux. Désormais, je ne suis plus dans le monde; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi. Père saint, garde-les unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un,comme nous-mêmes. Jn 17, 1-11

Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde. Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux. Jn 17, 24-26

Marie Madeleine se tenait près du tombeau, au-dehors, tout en pleurs. Et en pleurant, elle se pencha vers le tombeau. Elle aperçoit deux anges vêtus de blanc, assis l’un à la tête et l’autre aux pieds, à l’endroit où avait reposé le corps de Jésus. Ils lui demandent: "Femme, pourquoi pleures-tu?" Elle leur répond: "On a enlevé mon Seigneur, et je ne sais pas où on l’a déposé." Ayant dit cela, elle se retourna; elle aperçoit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était Jésus. Jésus lui dit: "Femme, pourquoi pleures-tu? Qui cherches-tu?" Le prenant pour le jardinier, elle lui répond: "Si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as déposé, et moi, j’irai le prendre." Jésus lui dit alors: Marie!" S’étant retournée, elle lui dit en hébreu: "Rabbouni!", c’est-à-dire: Maître. Jésus reprend: "Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Va trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu." Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples: "J’ai vu le Seigneur!", et elle raconta ce qu’il lui avait dit. Jn 20, 11-18

image: Léonard de Vinci, Tête du Christ, 1494 (peintures-tableaux.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:00 Publié dans Jésus-Christ / Sa parole | Tags : bible, jésus, nouveau testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

11/01/2017

Laudem Gloriae - 35 / A la gloire de Dieu - II

Laudem Gloriae - XXXV. A la gloire de Dieu - II

bible,nouveau testament,choix

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ!
Il nous a bénis et comblés des bénédictions de l’Esprit,
au ciel, dans le Christ.
Il nous a choisis, dans le Christ,
avant la fondation du monde,
pour que nous soyons saints,
immaculés devant lui, dans l’amour.

Il nous a prédestinés à être, pour lui,
des fils adoptifs par Jésus, le Christ.
Ainsi l’a voulu sa bonté,
à la louange de gloire de sa grâce,
la grâce qu’il nous donne dans le Fils bien-aimé.
En lui, par son sang, nous avons la rédemption,
le pardon de nos fautes.

C’est la richesse de la grâce
que Dieu a fait déborder jusqu’à nous
en toute sagesse et intelligence.
Il nous dévoile ainsi le mystère de sa volonté,
selon que sa bonté l’avait prévu dans le Christ:
pour mener les temps à leur plénitude,
récapituler toutes choses dans le Christ,
celles du ciel et celles de la terre.

En lui,
nous sommes devenus le domaine particulier de Dieu,
nous y avons été prédestinés
selon le projet de celui
qui réalise tout ce qu’il a décidé:
il a voulu que nous vivions à la louange de sa gloire,
nous qui avons d’avance espéré dans le Christ.

Que le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ,
le Père dans sa gloire,
vous donne un esprit de sagesse qui vous le révèle
et vous le fasse vraiment connaître.
Qu’il ouvre à sa lumière les yeux de votre cœur,
pour que vous sachiez
quelle espérance vous ouvre son appel,
la gloire sans prix de l’héritage
que vous partagez avec les fidèles,
et quelle puissance incomparable il déploie
pour nous, les croyants:
c’est l’énergie, la force, la vigueur
qu’il a mise en œuvre dans le Christ
quand il l’a ressuscité d’entre les morts
et qu’il l’a fait asseoir à sa droite dans les cieux.

Il l’a établi au-dessus de tout être céleste:
Principauté, Souveraineté, Puissance et Domination,
au-dessus de tout nom que l’on puisse nommer,
non seulement dans le monde présent
mais aussi dans le monde à venir.
Il a tout mis sous ses pieds et,
le plaçant plus haut que tout,
il a fait de lui la tête de l’Église
qui est son corps, et l’Église,
c’est l’accomplissement total du Christ,
lui que Dieu comble totalement de sa plénitude.

Ep 1, 3-12 et 17-23

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:03 Publié dans Laudem Gloriae | Tags : bible, nouveau testament, choix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

09/01/2017

Lire le Nouveau Testament - 3 / L'Esprit Saint

Lire le Nouveau Testament - III. L'Esprit Saint

mis à jour - 2015

00_7 Carmel de France.jpg

Les auditeurs dirent à Pierre et aux autres Apôtres: "Frères, que devons-nous faire?" Pierre leur répondit: Convertissez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ pour le pardon de ses péchés; vous recevrez alors le don du Saint-Esprit." Ac 2, 37-38

Nous mettons notre fierté dans l'espérance d'avoir part à la gloire de Dieu. Bien plus, nous mettons notre fierté dans la détresse elle-même, puisque la détresse, nous le savons, produit la persévérance; la persévérance produit la vertu éprouvée; la vertu éprouvée produit l'espérance; et l'espérance ne déçoit pas, puisque l'amour de Dieu a été répandu dans nos coeurs par l'Esprit Saint qui nous a été donné. Rm 5, 2-5

Tous ceux qui se laissent conduire par l'Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu. Vous n'avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la peur; mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils, et c'est en lui que nous crions: "Abba", c'est-à-dire: Père! Rm 8, 14-15

La création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu. Car la création a été soumise au pouvoir du néant, non pas de son plein gré, mais à cause de celui qui l’a livrée à ce pouvoir. Pourtant, elle a gardé l’espérance d’être, elle aussi, libérée de l’esclavage de la dégradation, pour connaître la liberté de la gloire donnée aux enfants de Dieu. Nous le savons bien, la création tout entière gémit, elle passe par les douleurs d’un enfantement qui dure encore. Et elle n’est pas seule. Nous aussi, en nous-mêmes, nous gémissons; nous avons commencé à recevoir l’Esprit Saint, mais nous attendons notre adoption et la rédemption de notre corps. Car nous avons été sauvés, mais c’est en espérance; voir ce qu’on espère, ce n’est plus espérer: ce que l’on voit, comment peut-on l’espérer encore? Mais nous, qui espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec persévérance. Bien plus, l’Esprit Saint vient au secours de notre faiblesse, car nous ne savons pas prier comme il faut. L’Esprit lui-même intercède pour nous par des gémissements inexprimables. Et Dieu, qui scrute les cœurs, connaît les intentions de l’Esprit puisque c’est selon Dieu que l’Esprit intercède pour les fidèles. Rm 8, 22-27 

L'Esprit scrute le fond de toutes choses, même les profondeurs de Dieu. 1 Co 2, 10

Vous êtes cette lettre du Christ, produite par notre ministère, écrite non pas avec de l'encre, mais avec l'Esprit du Dieu vivant. 2 Co 3, 3

La lettre tue, mais l’Esprit donne la vie.. 2 Co 3, 6 

Le Seigneur, c'est l'Esprit, et là où l'Esprit du Seigneur est présent, là est la liberté. 2 Co 3, 17

Nous, c'est par l'Esprit, en effet, que de la foi nous attendons la justice espérée. Ga 5, 5

Voici le fruit de l'Esprit: amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi. Ga 5, 22-23

Ce n'est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de pondération. 2 Tm 1, 7

Lorsque Dieu, notre Sauveur, a manifesté sa bonté et son amour pour les hommes, il nous a sauvés, non pas à cause de la justice de nos propres actes, mais par sa miséricorde. Par le bain du baptême, il nous a fait renaître et nous a renouvelés dans l’Esprit Saint. Cet Esprit, Dieu l’a répandu sur nous en abondance, par Jésus Christ notre Sauveur, afin que, rendus justes par sa grâce, nous devenions en espérance héritiers de la vie éternelle. Ti 3, 4-7

image: Le Carmel de France (carmel.asso.fr)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

05:53 Publié dans Lire le Nouveau Testament | Tags : bible, nouveau testament, choix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg