Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2017

Morceaux choisis - 687 / Martin Luther

Martin Luther

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

La foi est source d'amour et de joie dans le Seigneur, et de l'amour découle une disposition heureuse, qui s'élance libtement au service dévoué du prochain. Elle ne tient nul compte de la gratitude ou de l'ingratitude, des louanges ou du blâme, du gain ou du dommage. Elle n'agit pas ainsi pour s'attirer les bonnes grâces des hommes, elle ne fait pas de différence entre amis et ennemis; elle ne connaît ni obligés ni ingrats. Elle se dépense de tout coeur, avec ce qu'elle a, prête aussi bien à tout perdre auprès des ingrats qu'à recueillir l'approbation. Car c'est ainsi que fait son Père, qui distribue avec abondance et libéralité infinie tous les biens à tous les hommes, et fait lever son soleil sur les bons et les méchants. Ainsi le fils, également, ne fait-il et n'endure-t-il rien qu'avec une joie désintéressée, dont,  par le Christ, il éprouve les délices en Dieu, notre inlassable bienfaiteur.

Martin Luther, Traité de la liberté chrétienne, dans: Martin Luther, Une anthologie (Labor et Fides, 2017)

image: Parc des Bastions, Genève / Suisse (2017)

00:06 Publié dans Martin Luther, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

26/06/2017

Morceaux choisis - 686 / Lytta Basset

Lytta Basset

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Le sentiment  de n'être de nulle part, a certainement nourri le désir et renforcé l'intuition d'un port d'attache d'un autre ordre. Un porte en moi un chez-moi où je peux revenir quand je le souhaite, comme le bateau rentre au port. A n'en pas douter, il y aura d'autres arrachements, déstabilisations, confrontations vertigineuses à l'inconnu. Mais ce Nom me rappelle que j'ai un espace invisible où me sentir à la maison.

Lytta Basset, La Source que je cherche (Albin Michel, 2017)

image: https://www.pinterest.com

00:06 Publié dans Lytta Basset, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

25/06/2017

Sur les traces de Saint François - 22

Marguerite de Cortone

Sur les traces de Saint François - XXII

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Mon fils, tâche, en raison de la gratitude que tu dois à Dieu pour tous les dons qu'Il t'a concédés, d'être toujours joyeux, respectueux, honnête, et de ne jamais dire du mal de personne. Accueille fidèlement et en toute mansuétude les conseils qui te seront donnés par de plus sages que toi, et préfère-les en tout, comme plus profitables, aux conseils de ton propre coeur. A toutes les paroles qui sortent de tes lèvres, essaye d'opposer comme un mur la loi de la bienséance et de la pureté, sois lent à parler, modéré et réfléchi dans tes propos. Examine toutes tes pensées dès qu'elles commencent, et en tout ce que tu désireras faire, évite d'offenser notre Dieu. 

Nicolas Morin, Une année avec François d'Assise (Bayard, 2016)

image: Eremo delle Carceri, Assise / Italie (domuspacis.it)

24/06/2017

Morceaux choisis - 199 / Bernard de Clairvaux

Bernard de Clairvaux

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

J'admire l'audace de tous ceux qui, ne tirant guère de leurs propres vignes que des épines et des ronces, n'hésitent pas pour autant à s'occuper des vignes du Seigneur. Ce sont des voleurs bien plus que des gardiens ou des vignerons. Voilà pour eux!

Mais malheur à moi, si ma vigne est en péril. Et elle l'est plus que jamais, depuis que je m'occupe de plusieurs autres vignes, et que forcément je donne à la mienne des soins moins attentifs. Je ne prends le temps ni de l'enclore de haies, ni d'y bâtir un pressoir. Sa clôture s'est effondrée, et tous les passants viennent y grappiller. Elle est exposée à la tristesse, accessible à la colère et à l'impatience. Des servitudes impérieuses la ravagent, comme autant de petits renards voraces; elle est envahie de craintes, de soupçons, de préoccupations. Je n'ai ni la force de m'en défendre, ni le pouvoir de m'y soustraire, et pas un instant pour prier. 

Quelles larmes, donc, pourraient irriguer ma vigne condamnée à la stérilité? Tous ses pampres, faute d'eau, se sont desséchés et dépérissent sans porter de fruit. Doux Jésus! que les fascines de ces sarments se consument sous Tes yeux, au feu de mon coeur contrit, dans le sacrifice que je T'offre chaque jour! Veuille agréer l'offrande de mon âme affligée et ne pas dédaigner un coeur humilié.

Pour être digne d'être mis à garder les vignes, il convient ainsi de prouver que le souci de sa propre vigne ne nuit en rien aux soins vigilants que réclament celles qui vous sont confiées. 

Bernard de Clairvaux, Sur le Cantique des Cantiques, dans: Oeuvres mystiques (Seuil, 1951)

image: http://reflexionchretienne.e-monsite.com

23/06/2017

Morceaux choisis - 685 / Thérèse de Saint-Augustin

Thérèse de Saint-Augustin (Louise de France)

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

C'est dans le coeur adorable de Jésus que nous puiserons la grâce. Nous l'avons percé, ce coeur divin; mais nous devons le regarder avec autant de confiance que de douleur. A travers cette plaie que nos cruelles mains lui ont faite, pénétrons jusque dans les replis les plus cachés. Ah! ce n'est pas de vengeance et de colère que nous le verrons palpiter, c'est de tendresse pour nous; c'est de compassion pour nos faiblesses; c'est de désir pour notre salut; c'est de bonté, c'est d'indulgence, c'est de miséricorde. 

Louise de France, Textes spirituels (Oeil, 1988)

image: http://www.carmel.asso.fr

22/06/2017

Morceaux choisis - 684 / Marion Muller-Colard

Marion Muller-Colard

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Le lieu sûr de ma paix est une soif inassouvie, un élan, un sursaut. Ce lieu sûr est une traversée, l'appartenance à l'espèce nomade à qui jamais rien n'appartient. Le lieu sûr de ma paix est ce plus grand que moi, cet Autre qui me saisit et que je ne saisis pas, qui m'inspire et m'aspire au-delà de moi-même, au-delà de ce dilemme tourbillonnant de tout vivant, pris entre l'effroi de la mort et l'acceptation de ma finitude. Cette respiration du monde qui m'emprunte mes poumons que le temps d'une ronde, ce grand coeur têtu qui bat hors de ma poitrine et qui prend le relais de mon arythmie, mon lieu sûr, hors de moi, est celui dont saint Augustin disait: Mon âme est inquiète jusqu'à ce qu'elle repose en Toi.

Marion Muller-Colard, L'intranquillité (Bayard, 2016)

image: https://pixabay.com/fr

21/06/2017

Sur les traces de Saint François - 21

Laurent de Brindisi

Sur les traces de Saint François - XXI 

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

La parole de Dieu est une lumière pour l'intelligence, un feu pour la volonté, afin que l'homme puisse connaître Dieu et L'aimer. Et pour l'homme intérieur, qui vit du Saint-Esprit par la grâce, elle est du pain et de l'eau. Mais du pain plus doux que le miel et le rayon, de l'eau meilleure que le vin et le lait. Elle est, pour l'âme spirituelle, un trésor de mérites.

Nicolas Morin, Une année avec François d'Assise (Bayard, 2016)

image: Eremo delle Carceri, Assise / Italie (domuspacis.it)

20/06/2017

Morceaux choisis - 683 / Baudouin de Ford

Baudouin de Ford 

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Aime-Moi comme Je t'aime. Porte-Moi dans ton esprit, dans ta mémoire, dans ton désir, dans tes soupirs, tes gémissements, tes sanglots. Rappelle-toi, homme, en quel état Je t'ai créé, combien Je t'ai élevé au-dessus des autres créatures, de quelle dignité Je t'ai ennobli, comment Je t'ai couronné de gloire et d'honneur, comment Je t'ai placé peu au-dessous des anges, et comment J'ai tout mis sous tes pieds. Rappelle-toi non seulement tout ce que J'ai fait pour toi mais quelles épreuves et quelles humiliations J'ai souffertes pour toi. Vois, si tu ne te montrerais pas injuste envers Moi, si tu ne M'aimais pas! Alors, si tu M'aimes, montre-le! Aime, non de parole et de langue, mais en acte et en vérité. Pose-moi comme un sceau sur ton coeur et aime-Moi de toutes tes forces.

Boudouin de Ford, Traité 10 (citeaux-abbaye.com)

image: Abbaye Notre Dame la Paix, Castagniers / France (abbayenotredamedelapaix.fr)

00:12 Publié dans Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg