Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/07/2017

Laudem Gloriae - 5 / La présence de Dieu

Laudem Gloriae - V. La présence de Dieu

00_39 Dieric Bouts_Prophète Elie_reproarte.com.jpg

Elie entra dans une caverne et y passa la nuit.
Et voici que la parole du Seigneur lui fut adressée.
 
Il lui dit:
"Que fais-tu là, Elie?"
Il répondit:
"J'éprouve une ardeur jalouse pour toi, Seigneur, Dieu de l'univers..."
Le Seigneur dit:
"Sors et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur, car il va passer."
 
A l'approche du Seigneur, il y eut un ouragan,
si fort et si violent
qu'il fendait les montagnes et brisait les rochers,
mais le Seigneur n'était pas dans l'ouragan;
et après l'ouragan, il y eut un tremblement de terre,
mais le Seigneur n'était pas dans le tremblement de terre;
et après ce tremblement de terre, un feu,
mais le Seigneur n'était pas dans ce feu;
et après ce feu, le murmure d'une brise légère.
 
Aussitôt qu'il l'entendit,
Elie se couvrit le visage avec son manteau...

1 R 19, 9-13

image: Dieric Bouts, le prophète Elie (reproarte.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:02 Publié dans Laudem Gloriae, Prophète Elie | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

09/07/2017

Lire l'Ancien Testament - 32 / Prières dans la détresse

Lire l'Ancien Testament - XXXII. Prières dans la détresse

mis à jour - 2015

bible,ancien testament,choix 

Pourquoi Dieu donne-t-il la lumière à un malheureux, la vie à ceux qui sont pleins d’amertume, qui aspirent à la mort sans qu’elle vienne, qui la recherchent plus avidement qu’un trésor? Ils se réjouiraient, ils seraient dans l’allégresse, ils exulteraient s’ils trouvaient le tombeau. Pourquoi Dieu donne-t-il la vie à un homme dont la route est sans issue, et qu’il enferme de toutes parts? Jb 3, 20-23

Guéris-moi, Seigneur, et je serai guéri, sauve-moi, et je serai sauvé, car tu es ma louange. Jr 17, 14

O vous tous qui passez sur le chemin, regardez et voyez s’il est une douleur pareille à la douleur que j’endure, celle dont le Seigneur m’afflige. Lm 1, 12

Tu enlèves la paix à mon âme, j’ai oublié le bonheur; j’ai dit: "Mon assurance a disparu, et l’espoir qui me venait du Seigneur." Rappelle-toi ma misère et mon errance, l’absinthe et le poison. Elle se rappelle, mon âme, elle se rappelle; en moi, elle défaille. Voici ce que je redis en mon cœur, et c’est pourquoi j’espère. Grâce à l’amour du Seigneur, nous ne sommes pas anéantis; ses tendresses ne s’épuisent pas; elles se renouvellent chaque matin, - oui, ta fidélité surabonde. Je me dis: "Le Seigneur est mon partage, c’est pourquoi j’espère en lui." Le Seigneur est bon pour qui se tourne vers lui, pour celui qui le cherche. Il est bon d’espérer en silence le salut du Seigneur; il est bon pour l’homme de porter le joug dès sa jeunesse. Qu’il reste assis, solitaire, en silence, tant que le Seigneur le lui impose; qu’il tienne sa bouche contre terre: peut-être y a-t-il un espoir! Lm 3, 17-29

La joie de notre cœur a cessé, notre danse a fait place au deuil. La couronne est tombée de notre tête. Malheur à nous, car nous avons péché! Si notre cœur est malade, si nos yeux sont dans la nuit, c’est que le mont Sion est déserté; là, rôdent les renards. Mais toi, Seigneur, tu sièges pour toujours; ton trône est pour les âges des âges. Pourquoi nous oublier sans fin, nous abandonner pour la suite des jours? Fais-nous revenir à toi, Seigneur, et nous reviendrons. Renouvelle pour nous les jours d’autrefois. Nous aurais-tu voués au mépris, serais-tu irrité contre nous sans mesure? Lm 5, 21

image: Abbaye Notre-Dame de Tamié / Savoie, France

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:01 Publié dans Lire l'Ancien Testament | Tags : bible, prières, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

04/06/2017

Laudem Gloriae - 16 / La promesse de Dieu - II

Laudem Gloriae - XV. La promesse de Dieu - II

00_33 Dieric Bouts_le prophète Elie.jpg

La main du Seigneur se posa sur moi,
par son esprit il m’emporta et me déposa au milieu d’une vallée;
elle était pleine d’ossements.
Il me fit circuler parmi eux;
le sol de la vallée en était couvert,
et ils étaient tout à fait desséchés.
 
Alors le Seigneur me dit:
"Fils d’homme, ces ossements peuvent-ils revivre?"
Je lui répondis: "Seigneur Dieu, c’est toi qui le sais!"
Il me dit alors:
"Prophétise sur ces ossements.
Tu leur diras:
Ossements desséchés, écoutez la parole du Seigneur:
Ainsi parle le Seigneur Dieu à ces ossements:
Je vais faire entrer en vous l’esprit, et vous vivrez.
Je vais mettre sur vous des nerfs, vous couvrir de chair,
et vous revêtir de peau;
je vous donnerai l’esprit, et vous vivrez.
Alors vous saurez que Je suis le Seigneur."
 
Je prophétisai, comme j’en avais reçu l’ordre.
Pendant que je prophétisais, il y eut un bruit,
puis une violente secousse,
et les ossements se rapprochèrent les uns des autres.
Je vis qu’ils se couvraient de nerfs, la chair repoussait,
la peau les recouvrait, mais il n’y avait pas d’esprit en eux.
 
Le Seigneur me dit alors:
"Adresse une prophétie à l’esprit, prophétise, fils d’homme.
Dis à l’esprit:
Ainsi parle le Seigneur Dieu: Viens des quatre vents, esprit!
Souffle sur ces morts, et qu’ils vivent!"
 
Je prophétisai, comme il m’en avait donné l’ordre,
et l’esprit entra en eux;
ils revinrent à la vie, et ils se dressèrent sur leurs pieds:
c’était une armée immense!
 
Puis le Seigneur me dit:
"Fils d’homme,
ces ossements, c’est toute la maison d’Israël.
Car ils disent:
"Nos ossements sont desséchés,
notre espérance est détruite, nous sommes perdus!”
 
"C’est pourquoi, prophétise.
Tu leur diras:
Ainsi parle le Seigneur Dieu:
Je vais ouvrir vos tombeaux
et je vous en ferai remonter, ô mon peuple,
et je vous ramènerai sur la terre d’Israël.
Vous saurez que Je suis le Seigneur,
quand j’ouvrirai vos tombeaux
et vous en ferai remonter, ô mon peuple!
Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez;
je vous donnerai le repos sur votre terre.
Alors vous saurez que Je suis le Seigneur:
j’ai parlé et je le ferai – oracle du Seigneur."

Ez 37, 1-14

image: Dieric Bouts, le prophète Elie (reproarte.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:01 Publié dans Laudem Gloriae | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

28/05/2017

Les Cantiques de la Bible -11 / Le Cantique de la Sagesse - I

Les Cantiques de la Bible - XI. Le Cantique de la Sagesse - I

00_20 Cantiques de la Bible.jpg

Je suis sortie de la bouche du Très-Haut
et, comme la brume, j’ai couvert la terre.
J’ai dressé ma tente dans les hauteurs du ciel,
et la colonne de nuée était mon trône.
 
J’ai parcouru seule la voûte des cieux
et me suis promenée dans le fond des abîmes.
Des flots de la mer, de la terre entière,
de tout peuple et de toute nation j’ai fait mon domaine.
 
Parmi eux tous, j’ai cherché le lieu de mon repos,
une part d’héritage où m’établir.
Le Créateur de toutes choses m’a donné un ordre,
celui qui m’a créée a fixé ma demeure.
 
Il m’a dit:
"Viens demeurer parmi les fils de Jacob,
reçois ta part d’héritage en Israël,
enracine-toi dans le peuple élu."
 
Dès le commencement, avant les siècles, il m’a créée,
et pour les siècles je subsisterai;
dans la demeure sainte,
j’ai assuré mon service en sa présence.
 
Ainsi, je me suis fixée dans Sion,
il m’a fait demeurer dans la cité bien-aimée,
et dans Jérusalem
j’exerce ma puissance.
 
Je me suis enracinée dans un peuple glorieux,
dans le domaine du Seigneur,
dans son héritage:
j’habite au milieu de l’assemblée des saints.
 
Je me suis dressée comme un cèdre sur le Liban,
un cyprès dans la montagne de l’Hermon.
Je me suis dressée comme un palmier à Enn-Guèdi,
comme les plants de laurier-rose à Jéricho,
 
comme un bel olivier dans la plaine;
comme un platane je me suis dressée.
Comme le cinnamome et l’acanthe aromatique
j’ai donné mon parfum,
 
comme une myrrhe précieuse j’ai exhalé mes senteurs,
comme le galbanum, l’ambre et le storax,
comme un nuage d’encens
dans la tente de la Rencontre.
 
Comme un térébinthe j’ai déployé mes rameaux,
rameaux de grâce et de gloire.
Comme une vigne, j’ai donné des sarments pleins de grâce
et mes fleurs sont des fruits de gloire et de richesse.
 
Je suis la mère du bel amour,
de la crainte de Dieu
et de la connaissance
et aussi de la sainte espérance.
 
J’ai reçu toute grâce pour montrer le chemin et la vérité.
En moi est toute espérance de vie et de force.
Venez à moi, vous qui me désirez,
rassasiez-vous de mes fruits.
 
Mon souvenir est plus doux que le miel,
mon héritage, plus doux qu’un rayon de miel.
Mon souvenir demeure
dans la suite des âges.
 
Ceux qui me mangent auront encore faim,
ceux qui me boivent auront encore soif.
Celui qui m’obéit ne sera pas déçu.
Ceux qui travaillent avec moi ne seront pas pécheurs.
 
Ceux qui me mettent en lumière
auront la vie éternelle. 

Cantique de la Sagesse / Sg 24, 3-22

image: Philippe de Champaigne, Le sommeil d'Elie (parisforart.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:05 Publié dans Cantiques de la Bible, Prophète Elie | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

18/02/2017

Laudem Gloriae - 36 / La sagesse de Dieu - III

Laudem Gloriae - XXXVI. La sagesse de Dieu - III

bible,ancien testament,choix

Seigneur, le monde entier est devant toi
comme un rien sur la balance,
comme la goutte de rosée matinale
qui descend sur la terre.

Pourtant, tu as pitié de tous les hommes,
parce que tu peux tout.
Tu fermes les yeux sur leurs péchés,
pour qu’ils se convertissent.

Tu aimes en effet tout ce qui existe,
tu n’as de répulsion
envers aucune de tes œuvres;
si tu avais haï quoi que ce soit,
tu ne l’aurais pas créé.
Comment aurait-il subsisté,
si tu ne l’avais pas voulu?
Comment serait-il resté vivant,
si tu ne l’avais pas appelé?

En fait, tu épargnes tous les êtres,
parce qu’ils sont à toi,
Maître qui aimes les vivants,
toi dont le souffle impérissable les anime tous.

Ceux qui tombent, tu les reprends peu à peu,
tu les avertis,
tu leur rappelles en quoi ils pèchent,
pour qu’ils se détournent du mal
et croient en toi, Seigneur.

Sg 11, 22 - 12, 2

image: Dieric Bouts, le prophète Elie (reproarte.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:00 Publié dans Laudem Gloriae | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

15/01/2017

Les Cantiques de la Bible - 10 / Le Cantique des 3 enfants

Le Cantique des 3 enfants

00_20 Cantiques de la Bible.jpg

Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères:
à toi, louange et gloire éternellement!
Béni soit le nom très saint de ta gloire:
à toi, louange et gloire éternellement!
 
Béni sois-tu dans ton saint temple de gloire:
à toi, louange et gloire éternellement!
Béni sois-tu sur le trône de ton règne:
à toi, louange et gloire éternellement!
 
Béni sois-tu, toi qui sondes les abîmes:
à toi, louange et gloire éternellement!
Toi qui sièges au-dessus des Kéroubim:
à toi, louange et gloire éternellement!
 
Béni sois-tu au firmament, dans le ciel,
à toi, louange et gloire éternellement!
Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez-le:
à toi, louange et gloire éternellement!
 
Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur:
à lui, haute gloire, louange éternelle!
Vous, les anges du Seigneur, bénissez le Seigneur:
à lui, haute gloire, louange éternelle!
 
 Vous, les cieux, bénissez le Seigneur,
 et vous, les eaux par-dessus le ciel, bénissez le Seigneur,
et toutes les puissances du Seigneur, bénissez le Seigneur!
Et vous, le soleil et la lune, bénissez le Seigneur,
 
et vous, les astres du ciel, bénissez le Seigneur,
vous toutes, pluies et rosées, bénissez le Seigneur!
Vous tous, souffles et vents, bénissez le Seigneur,
et vous, le feu et la chaleur, bénissez le Seigneur,
 
 et vous, la fraîcheur et le froid, bénissez le Seigneur!
 Et vous, le givre et la rosée, bénissez le Seigneur,
 et vous, le gel et le froid, bénissez le Seigneur,
 et vous, la glace et la neige, bénissez le Seigneur!
 
 Et vous, les nuits et les jours, bénissez le Seigneur,
 et vous, la lumière et les ténèbres, bénissez le Seigneur,
 et vous, les éclairs, les nuées, bénissez le Seigneur!
A lui, haute gloire, louange éternelle!
 
 Que la terre bénisse le Seigneur:
à lui, haute gloire, louange éternelle!
Et vous, montagnes et collines, bénissez le Seigneur,
 et vous, les plantes de la terre, bénissez le Seigneur,
 
 et vous, sources et fontaines, bénissez le Seigneur!
 Et vous, océans et rivières, bénissez le Seigneur,
 baleines et bêtes de la mer, bénissez le Seigneur,
 vous tous, les oiseaux dans le ciel, bénissez le Seigneur,
 
vous tous, fauves et troupeaux, bénissez le Seigneur:
à lui, haute gloire, louange éternelle!
 Et vous, les enfants des hommes, bénissez le Seigneur:
à lui, haute gloire, louange éternelle!
 
 Toi, Israël, bénis le Seigneur,
 Et vous, les prêtres, bénissez le Seigneur,
 vous, ses serviteurs, bénissez le Seigneur!
 Les esprits et les âmes des justes, bénissez le Seigneur,
 
 les saints et les humbles de cœur, bénissez le Seigneur,
 Ananias, Azarias et Misaël,
bénissez le Seigneur:
à lui, haute gloire, louange éternelle!
 
Il nous a délivrés des enfers,
sauvés du pouvoir de la mort,
il nous a tirés de la fournaise ardente,
retirés du milieu du feu.
 
 Rendez grâce au Seigneur:
il est bon, éternel est son amour!
 Vous tous qui adorez le Seigneur,
bénissez le Dieu des dieux;
 
chantez et rendez grâce:
éternel est son amour! 

Cantique des 3 enfants / Dn 3, 52-90

image: Philippe de Champaigne, Le sommeil d'Elie (parisforart.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:00 Publié dans Cantiques de la Bible, Prophète Elie | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

27/12/2016

Les Cantiques de la Bible - 5 / Le Cantique d'Isaïe - II

Le Cantique d'Isaïe - II

bible,ancien testament,choix

Seigneur, je te rends grâce:
ta colère pesait sur moi,
mais tu reviens de ta fureur
et tu me consoles.
 
Voici le Dieu qui me sauve:
j’ai confiance, je n’ai plus de crainte.
Ma force et mon chant, c’est le Seigneur;
il est pour moi le salut.
 
Exultant de joie,
vous puiserez les eaux aux sources du salut.
Ce jour-là, vous direz: "Rendez grâce au Seigneur,
proclamez son nom,annoncez parmi les peuples ses hauts faits!"
 
Redites-le: "Sublime est son nom!"
Jouez pour le Seigneur,
il montre sa magnificence,
et toute la terre le sait.
 
Jubilez, criez de joie,
habitants de Sion,
car il est grand au milieu de toi,
le Saint d’Israël !

Cantique d'Isaïe / Is 12, 1-6

image: Philippe de Champaigne, Le sommeil d'Elie (parisforart.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

 

00:07 Publié dans Cantiques de la Bible, Prophète Elie | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

23/12/2016

Les Cantiques de la Bible -15 / Le Cantique de la Sagesse - III

Le Cantique de la Sagesse - III

00_20 Cantiques de la Bible.jpg

Réjouis-toi, jeune homme, dans ton adolescence,
et sois heureux aux jours de ta jeunesse.
Suis les sentiers de ton cœur et les désirs de tes yeux!
Mais sache que pour tout cela Dieu t’appellera en jugement.

Eloigne de ton cœur le chagrin,
écarte de ta chair la souffrance
car l’adolescence et le printemps de la vie
ne sont que vanité.

Souviens-toi de ton Créateur, aux jours de ta jeunesse,
avant que viennent les jours mauvais,
et qu’approchent les années dont tu diras:
"Je ne les aime pas";

avant que s’obscurcissent le soleil et la lumière,
la lune et les étoiles,
et que reviennent les nuages après la pluie;
au jour où tremblent les gardiens de la maison,
où se courbent les hommes vigoureux;
où les femmes, l’une après l’autre, cessent de moudre,
où le jour baisse aux fenêtres;

quand la porte se ferme sur la rue,
quand s’éteint la voix de la meule,
quand s’arrête le chant de l’oiseau,
et quand se taisent les chansons;
lorsqu’on redoute la montée
et qu’on a des frayeurs en chemin;
l’amandier est en fleurs, la sauterelle s’alourdit,
et la câpre ne produit aucun effet;

lorsque l’homme s’en va vers sa maison d’éternité,
et que les pleureurs sont déjà au coin de la rue;
avant que le fil d’argent se détache,
que la lampe d’or se brise,
que la cruche se casse à la fontaine,
que la poulie se fende sur le puits;
et que la poussière retourne à la terre comme elle en vint,
et le souffle de vie, à Dieu qui l’a donné.

Vanité des vanités, disait Qohèleth, tout est vanité!

Cantique de la Sagesse / Qo 11, 9 - 12, 8

image: Philippe de Champaigne, Le sommeil d'Elie (parisforart.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:00 Publié dans Cantiques de la Bible | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg