Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/08/2017

Laudem Gloriae - 19 / Le prophète Elie

Laudem Gloriae - XIX. Le prophète Elie

00_33 Dieric Bouts_le prophète Elie.jpg 

La parole du Seigneur fut adressée à Elie:
"Va-t’en d’ici, dirige-toi vers l’est,
et cache-toi près du torrent de Kérith,
qui se jette dans le Jourdain.
Tu boiras au torrent,
et j’ordonne aux corbeaux de t’apporter ta nourriture."

Le prophète fit ce que le Seigneur lui avait dit,
et alla s’établir près du torrent de Kérith,
qui se jette dans le Jourdain.
Les corbeaux lui apportaient du pain et de la viande,
matin et soir, et le prophète buvait au torrent.
Au bout d’un certain temps,
il ne tombait plus une goutte de pluie dans tout le pays,
et le torrent où buvait le prophète finit par être à sec.

Alors la parole du Seigneur lui fut adressée:
"Lève-toi, va à Sarepta, dans le pays de Sidon;
tu y habiteras; il y a là une veuve que j’ai chargée de te nourrir.
Le prophète Elie partit pour Sarepta,
et il parvint à l’entrée de la ville.

Une veuve ramassait du bois; il l’appela et lui dit:
"Veux-tu me puiser, avec ta cruche, un peu d’eau pour que je boive?"
Elle alla en puiser.
Il lui dit encore: "Apporte-moi aussi un morceau de pain."
Elle répondit:
"Je le jure par la vie du Seigneur ton Dieu:
je n’ai pas de pain. J’ai seulement, dans une jarre,
une poignée de farine, et un peu d’huile dans un vase.
Je ramasse deux morceaux de bois,
je rentre préparer pour moi et pour mon fils ce qui nous reste.
Nous le mangerons, et puis nous mourrons."

Elie lui dit alors:
"N’aie pas peur, va, fais ce que tu as dit.
Mais d’abord cuis-moi une petite galette et apporte-la moi;
ensuite tu en feras pour toi et ton fils.
Car ainsi parle le Seigneur, Dieu d’Israël:
Jarre de farine point ne s’épuisera, vase d’huile point ne se videra,
jusqu’au jour où le Seigneur donnera la pluie pour arroser la terre."

La femme alla faire ce qu’Elie lui avait demandé,
et pendant longtemps,
le prophète, elle-même et son fils eurent à manger.
Et la jarre de farine ne s’épuisa pas,
et le vase d’huile ne se vida pas,
ainsi que le Seigneur l’avait annoncé par l’intermédiaire d’Elie.

Après cela,
le fils de la femme chez qui habitait Élie tomba malade;
le mal fut si violent que l’enfant expira.
Alors la femme dit à Elie:
"Que me veux-tu, homme de Dieu?
Tu es venu chez moi pour rappeler mes fautes et faire mourir mon fils!"

Elie répondit:
"Donne-moi ton fils!"
Il le prit des bras de sa mère,
le porta dans sa chambre en haut de la maison
et l’étendit sur son lit.
Puis il invoqua le Seigneur:
"Seigneur, mon Dieu, cette veuve chez qui je loge,
lui veux-tu du mal jusqu’à faire mourir son fils?"
Par trois fois, il s’étendit sur l’enfant en invoquant le Seigneur:
"Seigneur, mon Dieu, je t’en supplie, rends la vie à cet enfant!"
Le Seigneur entendit la prière d’Elie;
le souffle de l’enfant revint en lui:
il était vivant!

Elie prit alors l’enfant,
de sa chambre il le descendit dans la maison,
le remit à sa mère et dit:
"Regarde, ton fils est vivant!"
La femme lui répondit:
"Maintenant je sais que tu es un homme de Dieu,
et que, dans ta bouche,
la parole du Seigneur est véridique."

1 R 17, 2-24

image: Dieric Bouts, le prophète Elie (reproarte.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:10 Publié dans Laudem Gloriae, Prophète Elie | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

06/08/2017

Laudem Gloriae - 42 / La transfiguration du Christ

Laudem Gloriae - XXXXII. La transfiguration du Christ

00_4 Charles Journet_Laudem Gloriae.jpeg

Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques,
et il gravit la montagne pour prier.
 
Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre,
et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante.
Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui:
c’étaient Moïse et Elie, apparus dans la gloire.
Ils parlaient de son départ
qui allait s’accomplir à Jérusalem.
 
Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil;
mais, restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus,
et les deux hommes à ses côtés.
Ces derniers s’éloignaient de lui,
quand Pierre dit à Jésus:
"Maître, il est bon que nous soyons ici!
Faisons trois tentes:
une pour toi, une pour Moïse, et une pour Elie."
Il ne savait pas ce qu’il disait.
 
Pierre n’avait pas fini de parler,
qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre;
ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent.
Et, de la nuée, une voix se fit entendre:
"Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi: écoutez-le!"
Et pendant que la voix se faisait entendre,
il n’y avait plus que Jésus, seul.
 
Les disciples gardèrent le silence et, en ces jours-là,
ils ne rapportèrent à personne
rien de ce qu’ils avaient vu.

Lc 9, 28-36

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:00 Publié dans Laudem Gloriae, Prophète Elie | Tags : bible, nouveau testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

16/07/2017

Laudem Gloriae - 5 / La présence de Dieu

Laudem Gloriae - V. La présence de Dieu

00_39 Dieric Bouts_Prophète Elie_reproarte.com.jpg

Elie entra dans une caverne et y passa la nuit.
Et voici que la parole du Seigneur lui fut adressée.
 
Il lui dit:
"Que fais-tu là, Elie?"
Il répondit:
"J'éprouve une ardeur jalouse pour toi, Seigneur, Dieu de l'univers..."
Le Seigneur dit:
"Sors et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur, car il va passer."
 
A l'approche du Seigneur, il y eut un ouragan,
si fort et si violent
qu'il fendait les montagnes et brisait les rochers,
mais le Seigneur n'était pas dans l'ouragan;
et après l'ouragan, il y eut un tremblement de terre,
mais le Seigneur n'était pas dans le tremblement de terre;
et après ce tremblement de terre, un feu,
mais le Seigneur n'était pas dans ce feu;
et après ce feu, le murmure d'une brise légère.
 
Aussitôt qu'il l'entendit,
Elie se couvrit le visage avec son manteau...

1 R 19, 9-13

image: Dieric Bouts, le prophète Elie (reproarte.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:02 Publié dans Laudem Gloriae, Prophète Elie | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

28/05/2017

Les Cantiques de la Bible -11 / Le Cantique de la Sagesse - I

Les Cantiques de la Bible - XI. Le Cantique de la Sagesse - I

00_20 Cantiques de la Bible.jpg

Je suis sortie de la bouche du Très-Haut
et, comme la brume, j’ai couvert la terre.
J’ai dressé ma tente dans les hauteurs du ciel,
et la colonne de nuée était mon trône.
 
J’ai parcouru seule la voûte des cieux
et me suis promenée dans le fond des abîmes.
Des flots de la mer, de la terre entière,
de tout peuple et de toute nation j’ai fait mon domaine.
 
Parmi eux tous, j’ai cherché le lieu de mon repos,
une part d’héritage où m’établir.
Le Créateur de toutes choses m’a donné un ordre,
celui qui m’a créée a fixé ma demeure.
 
Il m’a dit:
"Viens demeurer parmi les fils de Jacob,
reçois ta part d’héritage en Israël,
enracine-toi dans le peuple élu."
 
Dès le commencement, avant les siècles, il m’a créée,
et pour les siècles je subsisterai;
dans la demeure sainte,
j’ai assuré mon service en sa présence.
 
Ainsi, je me suis fixée dans Sion,
il m’a fait demeurer dans la cité bien-aimée,
et dans Jérusalem
j’exerce ma puissance.
 
Je me suis enracinée dans un peuple glorieux,
dans le domaine du Seigneur,
dans son héritage:
j’habite au milieu de l’assemblée des saints.
 
Je me suis dressée comme un cèdre sur le Liban,
un cyprès dans la montagne de l’Hermon.
Je me suis dressée comme un palmier à Enn-Guèdi,
comme les plants de laurier-rose à Jéricho,
 
comme un bel olivier dans la plaine;
comme un platane je me suis dressée.
Comme le cinnamome et l’acanthe aromatique
j’ai donné mon parfum,
 
comme une myrrhe précieuse j’ai exhalé mes senteurs,
comme le galbanum, l’ambre et le storax,
comme un nuage d’encens
dans la tente de la Rencontre.
 
Comme un térébinthe j’ai déployé mes rameaux,
rameaux de grâce et de gloire.
Comme une vigne, j’ai donné des sarments pleins de grâce
et mes fleurs sont des fruits de gloire et de richesse.
 
Je suis la mère du bel amour,
de la crainte de Dieu
et de la connaissance
et aussi de la sainte espérance.
 
J’ai reçu toute grâce pour montrer le chemin et la vérité.
En moi est toute espérance de vie et de force.
Venez à moi, vous qui me désirez,
rassasiez-vous de mes fruits.
 
Mon souvenir est plus doux que le miel,
mon héritage, plus doux qu’un rayon de miel.
Mon souvenir demeure
dans la suite des âges.
 
Ceux qui me mangent auront encore faim,
ceux qui me boivent auront encore soif.
Celui qui m’obéit ne sera pas déçu.
Ceux qui travaillent avec moi ne seront pas pécheurs.
 
Ceux qui me mettent en lumière
auront la vie éternelle. 

Cantique de la Sagesse / Sg 24, 3-22

image: Philippe de Champaigne, Le sommeil d'Elie (parisforart.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:05 Publié dans Cantiques de la Bible, Prophète Elie | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

24/05/2017

Il est vivant Celui devant qui je me tiens - 1

Il est vivant Celui devant qui je me tiens (1R 17,1 et 18,15) - I

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Le Père n’a dit qu’une parole: ce fut son Fils. Et dans un silence éternel Il la dit toujours: l’âme doit l’écouter en silence. (Jean de la Croix, Maxime 147)

Un des textes bibliques fondamentaux dans la spiritualité du Carmel est celui où le Seigneur parle au prophète Elie et le charge de mission, non dans le fracas du tonnerre et des bourrasques, mais dans le souffle d’une brise légère (1 R 19,9-13). Le recueillement intérieur est l’un des premiers objectifs à atteindre et ce recueillement intérieur demande, au départ, un certain silence extérieur.

Le silence extérieur est favorisé par la nuit et la solitude. Jésus nous en a donné l’exemple à maintes reprises. Il gravit la montagne à l’écart pour prier. Il passait toute la nuit à prier Dieu. Et Il nous dit: Pour toi, quand tu pries, retire-toi dans ta chambre et prie le Père qui est là, dans le secret (Mt 6,6). Un de nos premiers soins est de trouver dans notre vie des temps de silence, qui d’abord ne seront peut-être que de cinq ou dix minutes; mais à mesure de notre persévérance, ils atteindront au moins une demi-heure d’affilée de prière silencieuse. Une éducation de nous-même est à faire. Or toute éducation est une progression: nous acceptons humblement d’avancer pas à pas.

Ce silence extérieur, on doit s’y habituer en supprimant les paroles superflues (elles sont pour nous occasion de tant de fautes); en nous privant d’une écoute ininterrompue de la radio; en évitant les distractions qui nous éloignent de Dieu, etc. Ce silence extérieur, on peut le trouver chez soi; on peut aller le chercher à l’église ou dans la nature… Mais à lui seul, il serait peu efficace s’il ne s’accompagnait, petit à petit, du silence intérieur.

Le silence intérieur ne nous est pas naturel. Nous avons d’autant plus de mal à nous concentrer, à intérioriser notre piété, à nous absorber dans la pensée du Dieu Amour, que la vie actuelle est pleine de bruits qui semblent faits pour entraver la vie intérieure. Or la vie contemplative, la vie d’oraison n’est pas autre chose que le souvenir habituel de Dieu. (Jean de la Croix, La nuit obscure)

Tout l’enseignement de saint Jean de la Croix nous aide, au long des années, à acquérir un certain silence intérieur. Un certain silence et non le silence absolu. Car, de même qu’il y a toujours du bruit à l’intérieur comme à l’extérieur de notre corps tant qu’il y a de la vie (la nôtre et celle des autres), de même nous ne pourrons jamais empêcher des pensées de naître en nous, des images de se former dans notre esprit malgré nous. Mais nous apprenons à les maîtriser pour en faire une prière, les écarter si elles nous éloignent de Dieu afin qu’elles deviennent un moyen de purification pour pouvoir écouter la parole que Dieu veut nous dire.

 Carmel de France, Silence - Parole - Engagement / extraits (carmel.asso.fr)

image: Collonge-Bellerive / Suisse (2016)

01/03/2017

Morceaux choisis - 627 / Marion Muller-Colard

Marion Muller-Colard

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Mon complexe d'Elie est double. Je ne suis pas meilleur que mes pères: l'histoire a épuisé toutes les combines et j'en sais trop pour penser avoir une idée de génie à laquelle personne n'aurait songé jusqu'à présent. Mais aussi: je n'ai plus les moyens d'être heureuse comme mes pères, ces bienheureux qui croyaient en l'inédite progression du bonheur. Fenêtre générationnelle dont il faudrait faire un musée en soi, tant elle est rare. Ma mère aime à le répéter avec une certaine forfanterie: On a eu de la veine, quand même! Ils ont, comme dit l'expression, bien tiré leur épingle du jeu. Mais nous, aujourd'hui, à quoi pouvons-nous encore prétendre jouer? Il nous reste le divertissement. Ad nauseam.

Le double complexe d'Elie menace donc mon élan vers le monde. C'est lui qui, en définitive, me fait investir pour tout lieu mon nid d'aigle: ce lieu qui me préserve de la potentialité de l'échec.

Marion Muller-Colard, Le complexe d'Elie (Labor et Fides, 2016)

image: https://caseyhobbs.com

15/01/2017

Les Cantiques de la Bible - 10 / Le Cantique des 3 enfants

Le Cantique des 3 enfants

00_20 Cantiques de la Bible.jpg

Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères:
à toi, louange et gloire éternellement!
Béni soit le nom très saint de ta gloire:
à toi, louange et gloire éternellement!
 
Béni sois-tu dans ton saint temple de gloire:
à toi, louange et gloire éternellement!
Béni sois-tu sur le trône de ton règne:
à toi, louange et gloire éternellement!
 
Béni sois-tu, toi qui sondes les abîmes:
à toi, louange et gloire éternellement!
Toi qui sièges au-dessus des Kéroubim:
à toi, louange et gloire éternellement!
 
Béni sois-tu au firmament, dans le ciel,
à toi, louange et gloire éternellement!
Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez-le:
à toi, louange et gloire éternellement!
 
Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur:
à lui, haute gloire, louange éternelle!
Vous, les anges du Seigneur, bénissez le Seigneur:
à lui, haute gloire, louange éternelle!
 
 Vous, les cieux, bénissez le Seigneur,
 et vous, les eaux par-dessus le ciel, bénissez le Seigneur,
et toutes les puissances du Seigneur, bénissez le Seigneur!
Et vous, le soleil et la lune, bénissez le Seigneur,
 
et vous, les astres du ciel, bénissez le Seigneur,
vous toutes, pluies et rosées, bénissez le Seigneur!
Vous tous, souffles et vents, bénissez le Seigneur,
et vous, le feu et la chaleur, bénissez le Seigneur,
 
 et vous, la fraîcheur et le froid, bénissez le Seigneur!
 Et vous, le givre et la rosée, bénissez le Seigneur,
 et vous, le gel et le froid, bénissez le Seigneur,
 et vous, la glace et la neige, bénissez le Seigneur!
 
 Et vous, les nuits et les jours, bénissez le Seigneur,
 et vous, la lumière et les ténèbres, bénissez le Seigneur,
 et vous, les éclairs, les nuées, bénissez le Seigneur!
A lui, haute gloire, louange éternelle!
 
 Que la terre bénisse le Seigneur:
à lui, haute gloire, louange éternelle!
Et vous, montagnes et collines, bénissez le Seigneur,
 et vous, les plantes de la terre, bénissez le Seigneur,
 
 et vous, sources et fontaines, bénissez le Seigneur!
 Et vous, océans et rivières, bénissez le Seigneur,
 baleines et bêtes de la mer, bénissez le Seigneur,
 vous tous, les oiseaux dans le ciel, bénissez le Seigneur,
 
vous tous, fauves et troupeaux, bénissez le Seigneur:
à lui, haute gloire, louange éternelle!
 Et vous, les enfants des hommes, bénissez le Seigneur:
à lui, haute gloire, louange éternelle!
 
 Toi, Israël, bénis le Seigneur,
 Et vous, les prêtres, bénissez le Seigneur,
 vous, ses serviteurs, bénissez le Seigneur!
 Les esprits et les âmes des justes, bénissez le Seigneur,
 
 les saints et les humbles de cœur, bénissez le Seigneur,
 Ananias, Azarias et Misaël,
bénissez le Seigneur:
à lui, haute gloire, louange éternelle!
 
Il nous a délivrés des enfers,
sauvés du pouvoir de la mort,
il nous a tirés de la fournaise ardente,
retirés du milieu du feu.
 
 Rendez grâce au Seigneur:
il est bon, éternel est son amour!
 Vous tous qui adorez le Seigneur,
bénissez le Dieu des dieux;
 
chantez et rendez grâce:
éternel est son amour! 

Cantique des 3 enfants / Dn 3, 52-90

image: Philippe de Champaigne, Le sommeil d'Elie (parisforart.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:00 Publié dans Cantiques de la Bible, Prophète Elie | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

27/12/2016

Les Cantiques de la Bible - 5 / Le Cantique d'Isaïe - II

Le Cantique d'Isaïe - II

bible,ancien testament,choix

Seigneur, je te rends grâce:
ta colère pesait sur moi,
mais tu reviens de ta fureur
et tu me consoles.
 
Voici le Dieu qui me sauve:
j’ai confiance, je n’ai plus de crainte.
Ma force et mon chant, c’est le Seigneur;
il est pour moi le salut.
 
Exultant de joie,
vous puiserez les eaux aux sources du salut.
Ce jour-là, vous direz: "Rendez grâce au Seigneur,
proclamez son nom,annoncez parmi les peuples ses hauts faits!"
 
Redites-le: "Sublime est son nom!"
Jouez pour le Seigneur,
il montre sa magnificence,
et toute la terre le sait.
 
Jubilez, criez de joie,
habitants de Sion,
car il est grand au milieu de toi,
le Saint d’Israël !

Cantique d'Isaïe / Is 12, 1-6

image: Philippe de Champaigne, Le sommeil d'Elie (parisforart.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

 

00:07 Publié dans Cantiques de la Bible, Prophète Elie | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg