Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2016

Une étreinte de feu - 201 / Pierre Teilhard de Chardin

Pierre Teilhard de Chardin

1.jpg

Mon Dieu, faites pour moi, dans la vie de l'Autre, briller Votre visage. Cette lumière irrésistible à Vos yeux, allumée au fond des choses, elle m'a déjà jeté sur toute oeuvre à poursuivre, sur toute peine à traverser. Donnez-moi de Vous apercevoir, même et surtout, au plus intime, au plus parfait, au plus lointain de mes frères.

Pierre Teilhard de Chardin, Le milieu divin (coll. Points Sagesse/Seuil, 1993)

image: Jusepe de Ribera, Jacob with the Flock of Laban / 1632 (spanishbaroqueart.tumblr.com)

24/06/2015

Une étreinte de feu - 84 / Pierre Teilhard de Chardin

Pierre Teilhard de Chardin

0_1.jpg

Après Vous avoir aperçu comme Celui qui est un plus que moi-même, faites mon heure étant venue, que je vous reconnaisse sous les espèces de chaque puissance, étrangère ou ennemie, qui semblera vouloir me détruire ou me supplanter. Lorsque sur mon corps (et bien plus sur mon esprit) commencera à marquer l'usure de l'âge; quand fondra sur moi du dehors ou naîtra en moi, du dedans, le mal qui amoindrit ou emporte; à la minute douloureuse où je prendrai conscience tout à coup que je suis malade ou que je deviens vieux; à ce moment dernier surtout, où je sentirai que je m'échappe à moi-même, absolument passif aux mains des grandes forces inconnues qui m'ont formé: A toutes ces heures sombres, donnez-moi, mon Dieu de comprendre que c'est Vous (pourvu que ma foi soit assez grande) qui écartez douloureusement les fibres de mon être pour pénétrer jusqu'aux moelles de ma substance, pour m'emporter en Vous.

 

Pierre Teilhard de Chardin, Prière, dans: Anselm Grün, L'art de bien vieillir (Albin Michel, 2008)

11/03/2015

Une étreinte de feu - 73 / Pierre Teilhard de Chardin

Pierre Teilhard de Chardin 

1.jpg 

Je Vous aime, Jésus, pour la foule qui s'abrite en Vous, et qu'on entend avec tous les autres êtres bruire, pleurer, prier, quand on se serre contre Vous.

Pierre Teilhard de Chardin, dans: Daniel-Ange, Les feux du désert, vol. 3 / Présence (Rémy Magermans, 1973)

image: http://www.4shared.com

08/03/2015

Une étreinte de feu - 136 / Pierre Teilhard de Chardin

Pierre Teilhard de Chardin

littérature,spiritualité,prières,livres

Par la révélation de votre Cœur, Vous avez voulu, Jésus, fournir à notre amour le moyen d’échapper à ce qu’il y avait de trop étroit, de trop précis, de trop limité, dans l’image que nous nous faisions de Vous. Au centre de Votre poitrine, je n’aperçois rien d’autre qu’une fournaise; et, plus je fixe ce Foyer ardent, plus il me semble que, tout autour, les contours de votre Corps fondent, qu’ils s’agrandissent au-delà de toute mesure jusqu’à ce que je ne distingue plus en Vous d’autres traits que la Figure d’un monde enflammé.

Pierre Teilhard de Chardin, Prière (site-catholique.fr)

image: http://viecontemplative.saintefamille.fr

19/09/2014

Morceaux choisis - 127 / Pierre Teilhard de Chardin

Pierre Teilhard de Chardin 

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Entre ceux qui s'aiment de charité, Dieu apparaît. Il naît en quelque sorte, comme un lien substantiel de leur affection. Le Christ s'épuise tout entier de son regard. 

De la même perception et de la même présence, Il pénètre ceux qui m'entourent et que j'aime. Grâce à Lui, je rejoins les autres par le dedans d'eux-mêmes, je puis agir sur eux par toutes les ressources de ma vie. 

Le Christ nous relie et nous manifeste les uns aux autres.

Ce que ma bouche ne peut faire comprendre à mon frère et à ma soeur, Il le leur dira mieux que moi. Ce que mon coeur désire pour eux, d'une ardeur inquiète et impuissante, Il le leur accordera, si cela est bon. Ce que les hommes n'écoutent pas de ma voix trop faible, j'ai la ressource de le confier au Christ, qui le répétera quelque jour à leur coeur.

S'il en est ainsi, je puis bien mourir avec mon idéal, être enseveli avec la vision que je voulais faire partager aux autres. Le Christ recueille, pour la vie à venir, les ambitions étouffées, les lumières incomplètes, les efforts inachevés ou maladroits, mais sincères. Nunc dimittis. En Jésus, les âmes ont chaud, parce qu'elles communient entre elles.

Pierre Teilhard de Chardin, Hymne de l'univers (coll. Points Sagesses/Seuil, 1993)

image: Icône du Christ, XVIIe siècle / Athènes, Grèce (mrsmeadowsweet.wordpress.com)

17/08/2014

La citation du jour - 108 / Pierre Teilhard de Chardin

Pierre Teilhard de Chardin 

littérature,spiritualité,citations,livres 

Un jour, quand nous aurons maîtrisé les vents, les vagues, les marées et la pesanteur, nous exploiterons l'énergie de l'amour. Alors, pour la seconde fois dans l'histoire du monde, l'homme aura découvert le feu.

Pierre Teilhard de Chardin, La place de l'homme dans la nature (Seuil, 1963)

image: Les Perséides (http://funtastique.fr)