Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2017

Morceaux choisis - 675 / Benoît XVI

Benoît XVI

4.jpg

L’Evangile nous offre cette très belle expression: Les disciples furent remplis de joie à la vue du Seigneur (Jn 20,20). L’Ami perdu est à nouveau présent, et qui était jusque là bouleversé se réjouit. Il ne vient pas d’un lieu quelconque, mais de la nuit de la mort; et Il l’a traversée! Il n’est plus un parmi d’autres, mais Il est l’Ami et dans le même temps Celui qui est la Vérité qui fait vivre les hommes; et ce qu’Il donne n’est pas une joie quelconque, mais c’est la joie même, don de l’Esprit Saint. Oui, il est bon de vivre parce que je suis aimé, et c’est la Vérité qui m’aime. Les disciples furent remplis de joie, en voyant le Seigneur. Aujourd’hui, à la Pentecôte, cette expression nous est destinée aussi, parce que dans la foi nous pouvons Le voir; dans la foi Il vient parmi nous, et à nous aussi Il montre Ses mains et Son côté, et nous en sommes remplis de joie. C’est pourquoi nous voulons prier: Seigneur, montre-Toi! Fais-nous le don de Ta présence, et nous aurons le don le plus beau: Ta joie.

Benoît XVI, Solennité de la Pentecôte - 12 juin 2011 (w2.vatican.va)

image: Eglise Notre-Dame de Beauchamp, France (fr.pinterest.com)

00:01 Publié dans Morceaux choisis, Pape Benoît XVI | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

31/05/2017

Morceaux choisis - 673 / Benoît XVI

Benoît XVI

00_10 Notre-Dame de Genève.jpg

Plus l'homme est proche de Dieu, plus il est proche des hommes. Nous le voyons en Marie. Le fait qu'elle soit totalement auprès de Dieu est la raison pour laquelle elle est également si proche des hommes. Elle peut ainsi être la Mère de toute consolation et de toute aide, une Mère à laquelle, devant chaque nécessité, quiconque peut oser s'adresser dans sa propre faiblesse et dans son propre péché, car elle comprend tout et elle est pour tous la force ouverte de la bonté créatrice.

Quand la Vierge Marie rend grâce au Seigneur, elle nous prend à témoin. Marie partage, comme par anticipation, avec ses futurs enfants que nous sommes, la joie qui habite son cœur, pour qu'elle devienne la nôtre. Chaque récitation du Magnificat fait de nous des témoins de son sourire. Nous ne devons pas seulement porter le Christ dans notre cœur, mais nous devons le porter au monde, de sorte que nous puissions aussi engendrer le Christ pour notre temps.

Benoît XVI, Texte de méditation sur la Visitation / extraits (site-catholique.fr)

image: Basilique Notre-Dame, Genève (ecr-ge.ch)

00:05 Publié dans Morceaux choisis, Pape Benoît XVI | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

20/05/2017

Prier avec Marie - 56 / Benoît XVI

Benoît XVI

1.jpg

Sainte Marie, Mère de Dieu, tu as donné au monde la vraie lumière, Jésus, ton fils – Fils de Dieu. Tu t’es abandonnée complètement à l’appel de Dieu, et tu es devenue ainsi la source de la bonté qui jaillit de Lui. Montre-nous Jésus. Guide-nous vers Lui. Enseigne-nous à Le connaître et à L’aimer, afin que nous puissions, nous aussi, devenir capables d’un amour vrai et être sources d’eau vive au milieu d’un monde qui a soif.

Benoît XVI, Lettre encyclique Deus Caritas est - 25 décembre 2005 (w2.vatican.va)

image: http://little-office-of-the-bvm.blogspot.ch

00:03 Publié dans Pape Benoît XVI, Prier avec Marie | Tags : littérature, spiritualité, marie, prières, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

15/05/2017

Morceaux choisis - 664 / Benoît XVI

Benoît XVI

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

En quoi consiste la fidélité de Dieu à laquelle nous devons nous confier avec une ferme espérance? En Son amour. Lui, qui est Père, répand Son amour dans notre être le plus profond, par l’Esprit Saint. Et cet amour précisément, manifesté pleinement en Jésus Christ, interpelle notre existence, requiert une réponse sur ce que chacun veut faire de sa propre vie, sur ce qu’il est disposé à mettre en jeu pour la réaliser pleinement. L’amour de Dieu suit parfois des chemins impensables, mais rejoint toujours ceux qui se laissent trouver. L’espérance se nourrit donc de cette certitude: Et nous, nous avons reconnu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru (1 Jn 4,16). Et cet amour exigeant, profond, qui dépasse la superficialité, nous donne courage, nous fait espérer dans le chemin de la vie et dans l’avenir, nous fait avoir confiance en nous-mêmes, dans l’histoire et dans les autres. Je voudrais m’adresser tout particulièrement à vous les jeunes et vous redire: Que serait votre vie sans cet amour? Dieu prend soin de l’homme de la création jusqu’à la fin des temps, lorsqu’il mènera à bien son projet de salut. Dans le Seigneur ressuscité nous avons la certitude de notre espérance!

Benoît XVI, Journée mondiale des vocations – 17 avril 2005 (w2.vatican.va)

image: http://www.seraphim-marc-elie.fr

00:01 Publié dans Morceaux choisis, Pape Benoît XVI | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

20/04/2017

Morceaux choisis - 649 / Benoît XVI

Benoît XVI

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

L'Esprit nous exhorte à faire parvenir à chaque homme et à chaque femme l'Amour que Dieu le Père a montré en Jésus Christ. Cet amour est vif, généreux, inconditionné, et il s'offre non seulement à ceux qui écoutent le messager, mais également à ceux qui l'ignorent ou le refusent. Chaque fidèle doit se sentir appelé à aller, en tant qu'envoyé du Christ, à la recherche de ceux qui se sont éloignés de la communauté, comme ces disciples d'Emmaüs qui avaient cédé au découragement. Il faut aller jusqu'aux extrémités de la société pour apporter à tous la lumière du message du Christ sur la signification de la vie, de la famille et de la société, en rejoignant les personnes qui vivent dans le désert de l'abandon et de la pauvreté, et en les aimant avec l'Amour du Christ ressuscité. Dans chaque apostolat, et dans l'annonce de l'Evangile, comme le dit saint Paul, si je n'ai pas la charité je ne suis rien. (1 Co 13,2)

Benoît XVI, Discours à l'archidiocèse de Madrid - 4 juillet 2005 (w2.vatican.va)

image: Nicole Eckert, Les disciples d'Emmaüs (notredamedesailes.org)

00:04 Publié dans Morceaux choisis, Pape Benoît XVI | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

12/04/2017

Prier avec Marie - 54 / Benoît XVI

Benoît XVI

littérature,spiritualité,marie,prières,livres 

Marie, Mère du oui, tu as écouté Jésus et tu connais le timbre de Sa voix, et le battement de Son cœur. Etoile du matin, parle-nous de Lui et raconte-nous ton chemin pour Le suivre sur la voie de la foi. Marie, qui à Nazareth as habité avec Jésus, imprime dans notre vie tes sentiments, ta docilité, ton silence qui écoute, et transforme la Parole en choix de véritable liberté.

Marie, parle-nous de Jésus, afin que la fraîcheur de notre foi brille dans nos yeux et réchauffe le cœur de ceux que nous rencontrons, comme tu l'as fait en rendant visite à Elisabeth qui, dans sa vieillesse, s'est réjouie avec toi pour le don de la vie. Marie, Vierge du Magnificat, aide-nous à apporter la joie dans le monde et, comme à Cana, invite chaque jeune, engagé dans le service à ses frères, à faire uniquement ce que Jésus dira.

Prie afin que Jésus, mort et ressuscité, renaisse en nous et nous transforme en une nuit pleine de lumière, pleine de Lui. Marie, porte du ciel, aide-nous à élever notre regard vers le haut. Nous voulons voir Jésus. Parler avec Lui. Annoncer à tous Son amour!

Benoît XVI, Prière au sanctuaire de Lorette - 1er septembre 2007 (w2.vatican.va) 

00:00 Publié dans Pape Benoît XVI, Prier avec Marie | Tags : littérature, spiritualité, marie, prières, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

27/03/2017

Morceaux choisis - 55 / Antoine de Padoue

Antoine de Padoue 

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Le Christ, qui est ta vie, est accroché devant toi, pour que tu regardes dans la croix comme dans un miroir. Là tu pourras voir combien tes blessures furent mortelles, aucune médecine n'aurait pu les guérir, si ce n'est celle du sang du Fils de Dieu. Si tu regardes bien, tu pourras te rendre compte à quel point sont grandes ta dignité humaine et ta valeur... En aucun autre lieu l'homme ne peut mieux se rendre compte de ce qu'il vaut, qu'en se regardant dans le miroir de la croix. 

Saint Antoine de Padoue, Sermones Dominicales et Festivi, dans: Benoît XVI, Audience générale du 10 février 2010 (zenit.org)

image: https://commons.wikimedia.org

08/12/2016

Morceaux choisis - 26 / Hans-Urs von Balthasar

Hans-Urs von Balthasar

0_1.jpg

Fais ce que tu veux, tu resteras prise dans l'amour. Toi, ma sauvage, je t'ai élevée de terre alors que tu te débattais et te roulais dans ton sang, je t'ai lavée dans le bain de mon sang, dans le bain d'eau de mon baptême et dans la parole de vie, et je me suis créé une Eglise splendide, sans ride ni tache, sainte et immaculée. Tu peux toujours te comporter comme une courtisane et me trahir chaque jour avec un autre, tu n'es pas celle dont tu te donnes l'air, pour l'éternité tu es mon corps sans tache et ma chaste épouse. Je veux revêtir ta honte d'une telle sainteté que le parfum de tes vêtements remplira toute la terre, et que personne ne pourra nier l'avoir vraiment, charnellement, ressenti. 

Je veux placer entre tes mains un tel amour à répandre que tu recevras comme nom parmi les nations: la cité digne d'amour et la cité d'amour. Et je veux te mettre dans le coeur un tel souci du monde et de mes brebis perdues que le troupeau assoupi flairera le berger et accoura vers toi presque malgré lui. L'affront que tu me prépares ne sera pas aussi grand que la honte que je te communiquerai en la tirant du trésor de ma croix; la moquerie qu'ils répandront sur toi sera ridicule, comparée à celle que je te remets comme mon cadeau précieux et mon présent de noces inestimable, puisé dans la réserve de mes divines souffrances. La faiblesse minable, avec laquelle tu te tiens devant le monde en ce siècle de ruine, incapable de le transformer, cette faiblesse est enveloppée dans le mystère de ma propre faiblesse, car quand ai-je moi-même été assez fort pour renouveler le visage extérieur de ce monde? Ainsi je veux te transformer en celle que tu n'es pas, et te créer en te faisant sortir de la seule force de mon coeur, comme Eve de la côte d'Adam. 

En toi mon coeur d'homme se dilate pour devenir le coeur du monde. Tu es toi-même le coeur saint des peuples, saint par moi, mais unifiant le monde pour moi, faisant circuler mon sang à travers le corps de l'histoire. En toi mûrit ma rédemption, en toi je grandis moi-même jusqu'à ma taille parfaite jusqu'au jour où, ne faisant qu'un avec toi, dans l'alliance de la chair une et double, je déposerai aux pieds du Père le royaume que nous formons, moi et toi, mon épouse et mon corps. Le lien de notre amour, voilà le sens du monde. Tout s'achève en lui. Car le sens du monde est l'amour.

Hans-Urs von Balthasar, L'Epouse - extrait, dans: Le coeur du monde (Desclée de Brouwer, 1976)

image 1: François, pape

image 2: Benoît XVI, pape

0_2.jpg