Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2017

Une étreinte de feu - 68 / Thérèse de l'Enfant Jésus

Thérèse de l'Enfant Jésus (Thérèse de Lisieux)

0_1.jpg

Ma vie n’est qu’un instant, une heure passagère 
Ma vie n’est qu’un seul jour qui m’échappe et qui fuit 
Tu le sais, ô mon Dieu! pour T’aimer sur la terre 
Je n’ai rien qu’aujourd’hui!…
 
Oh! je T’aime, Jésus! vers toi mon âme aspire 
Pour un jour seulement reste mon doux appui. 
Viens régner dans mon cœur, donne-moi ton sourire 
Rien que pour aujourd’hui!...
 
Que m’importe, Seigneur, si l’avenir est sombre? 
Te prier pour demain, oh non, je ne le puis!… 
Conserve mon cœur pur, couvre-moi de Ton ombre 
Rien que pour aujourd’hui...
 
Si je songe à demain, je crains mon inconstance 
Je sens naître en mon cœur la tristesse et l’ennui. 
Mais je veux bien, mon Dieu, l’épreuve, la souffrance 
Rien que pour aujourd’hui...
 
Je dois Te voir bientôt sur la rive éternelle 
O Pilote Divin! dont la main me conduit. 
Sur les flots orageux guide en paix ma nacelle 
Rien que pour aujourd’hui...
 
Ah! laisse-moi, Seigneur, me cacher en Ta Face. 
Là je n’entendrai plus du monde le vain bruit 
Donne-moi Ton amour, conserve-moi Ta grâce 
Rien que pour aujourd’hui...
 
Près de ton Cœur divin, j’oublie tout ce qui passe 
Je ne redoute plus les craintes de la nuit 
Ah! donne-moi, Jésus, dans ce Cœur une place 
Rien que pour aujourd’hui...
 
Pain vivant, Pain du Ciel, divine Eucharistie 
O Mystère sacré! que l’Amour a produit… 
Viens habiter mon cœur, Jésus, ma blanche Hostie 
Rien que pour aujourd’hui...
 
Daigne m’unir à Toi, Vigne Sainte et sacrée 
Et mon faible rameau Te donnera son fruit 
Et je pourrai T’offrir une grappe dorée 
Seigneur, dès aujourd’hui...
 
Cette grappe d’amour, dont les grains sont des âmes 
Je n’ai pour la former que ce jour qui s’enfuit 
Ah! donne-moi, Jésus, d’un Apôtre les flammes 
Rien que pour aujourd’hui...
 
O Vierge Immaculée! C’est Toi ma Douce Etoile 
Qui me donnes Jésus et qui m’unis à Lui. 
O Mère! laisse-moi reposer sous Ton voile 
Rien que pour aujourd’hui...
 
Mon Saint Ange gardien, couvre-moi de Ton aile 
Eclaire de Tes feux la route que je suis 
Viens diriger mes pas… aide-moi, je T’appelle 
Rien que pour aujourd’hui...
 
Seigneur, je veux Te voir, sans voile, sans nuage, 
Mais encore exilée, loin de Toi, je languis 
Qu’il ne me soit caché, ton aimable visage 
Rien que pour aujourd’hui...
 
Je volerai bientôt, pour dire Tes louanges 
Quand le jour sans couchant sur mon âme aura lui 
Alors je chanterai sur la lyre des Anges 
L’Eternel Aujourd’hui!…

 

Thérèse de Lisieux, Poésies - Mon chant d'aujourd'hui, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1992)

illustration musicale: Michael Lonsdale

21/10/2016

La citation du jour - 549 / Frère Luc

Frère Luc (Paul Dochier)

3.jpg

Je suis le récipient. Le brevage appartient à Dieu. Et Dieu est celui qui a soif.

Frère Luc, dans: Michael Lonsdale, Mes chemins d'espérance (Philippe Rey, 2015)

image: Notre Dame de l'Atlas, Tibhirine / Algérie (moines-tibhirine.org)

00:00 Publié dans Citation du jour, Michael Lonsdale | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

11/08/2016

Morceaux choisis - 529 / Claire d'Assise

Claire d'Assise

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Recueillez toutes les puissances de votre âme: fixez le regard de votre intelligence sur le miroir de l'éternité. Contemplez la splendeur de la gloire céleste et, par cette heureuse contemplation des attributs de Dieu, transformez-vous, afin de mériter de goûter quelque chose du bonheur des saints.

Claire d'Assise, dans: Michael Lonsdale, Mes chemins d'espérance (Philippe Rey, 2015)

image: Basilica di San Francesco, Assisi / Italia (sanfrancescoassisi.org)

21/07/2016

La citation du jour - 510 / Frère Luc

Frère Luc (Paul Dochier)

littérature,spiritualité,citations,livres

Si tu veux être heureux, rends quelqu'un heureux.

Frère Luc - moine de Tibhirine, dans: Michael Lonsdale, Mes chemins d'espérance (Philippe Rey, 2015)

image:  Eglise catholique Saint André, Choulex / Suisse (2016)

00:15 Publié dans Citation du jour, Michael Lonsdale | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

13/07/2016

Une étreinte de feu - 97 / Philarète de Moscou

Métropolite Philarète de Moscou

9.jpg 

Seigneur, je ne sais pas que Te demander. Tu es seul à savoir ce qui m'est nécessaire. Tu m'aimes davantage que je ne puis m'aimer moi-même. Accorde-moi, à moi Ton serviteur, de voir ce que je suis incapable de demander par moi-même. Je n'ose demander ni la croix ni la consolation. Je me tiens seulement devant Toi. Mon coeur T'est ouvert. Tu vois les besoins que j'ignore. Vois et agis selon Ta miséricorde. Frappe-moi et guéris-moi. Terrasse-moi et relève-moi. Je révère Ta volonté, et je me tais devant Toi, devant Ta volonté sainte, devant tes arrêts impénétrables. Je me donne à Toi entièrement. Il n'y a en moi ni volonté ni désir, si ce n'est le désir d'accomplir Ta volonté. Enseigne-moi à prier. Prie Toi-même au-dedans de moi.

Philorète de Moscou, Prie Toi-même en dedans de moi, dans: Michael Lonsdale, Et ma bouche dira ta louange - Mes plus belles prières (Philippe Rey, 2013)

image: Poulakis Theodoros, The Archangel Michael (upload.wikimedia.org)

20/06/2016

Morceaux choisis - 503 / Michael Lonsdale

Michael Lonsdale

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Je n'ai pas peur de la mort, cette étape tout à fait naturelle. On naît, on disparaît; reste le grand mystère de l'après. On parle de corps transfigurés, de résurrection de la chair, mais au fond on n'en sait rien. Cela ne m'obsède pas, je n'y pense pas beaucoup. Mais j'ai confiance car je crois en la parole du Christ confiée au Bon Larron crucifié à côté de Lui: En vérité, je te le dis, ce soir tu seras avec moi dans le paradis. Je suis serein, je remets les choses entre les mains de Dieu.

Donc il y a un paradis. Mais Jésus dit aussi qu'il y a un enfer, ce qui me rend triste. Je me souviens de cette parole d'André Frossard: S'il n'y a qu'une personne qui reste en enfer, alors Dieu a perdu le jeu.

Ce n'est pas possible qu'un Dieu d'amour condamne les gens à brûler en enfer, non, ça ne va pas. Mon Dieu à moi, c'est celui du pardon, de la miséricorde. C'est pour cela qu'il faut beaucoup prier pour les gens qui sont partis. L'Eglise le demande, la prière pour les âmes du purgatoire est efficace.

Petit abécédaire de mon espérance, dans: Michael Lonsdale, Mes chemins d'espérance (Philippe Rey, 2015)

00:01 Publié dans Michael Lonsdale, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

15/06/2016

Morceaux choisis - 500 / Flannery O'Connor

Flannery O'Connor

littérature,correspondance,extraits,livres 

La plupart des gens ne mesurent pas le prix que vous coûte la religion. Ils considèrent la foi comme une grande couverture électrique, alors qu'elle signifie, évidemment, la croix. Il est beaucoup plus dur de croire que de ne pas croire. Si vous sentez que cet effort dépasse vos forces, essayez au moins de garder l'esprit ouvert, perméable à la foi. Continuez à la désirer, à la demander, et laissez le reste à Dieu.

Flannery O'Connor, Lettre à Louise Abbot, dans: Michael Lonsdale, Mes chemins d'espérance (Philippe Rey, 2015)

00:00 Publié dans Michael Lonsdale, Morceaux choisis | Tags : littérature, correspondance, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

02/06/2016

Une étreinte de feu - 25 / Michael Lonsdale

Michael Lonsdale

0_1.jpg

Père, garde-moi le goût de vivre, de jubiler pour Toi. Que la nostalgie, la fatigue, la morosité, le manque d'élan soient évacués, pour laisser place à l'éblouissement, à une ouverture du coeur à toutes choses saintes, amicales, généreuses.

Replonger immédiatement à la source de l'Amour, caché, existant, ne demandant qu'à vivre, s'épanouir, envahir toute occupation et tout lieu. Que la porte du coeur généralement entrouverte soit poussée et que Tu viennes chez Toi, dans l'essence même de notre être.

Visite, occupe, assainis tous les recoins! Fais sauter les gonds, que rien ne Te soit dissimulé. Que le Soleil que Tu es fasse le grand ménage printanier. Installe-Toi, occupe Ta maison, Tu es là, Seigneur, chez Toi. Viens, entre, vite, vite ! 

Michael Lonsdale, Oraisons (coll. Souffle de l'Esprit/Actes Sud, 2011)

image: Paysage de montagne (wallfizz.com)