Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2017

La citation du jour - 604 / Madeleine Delbrêl

Madeleine Delbrêl 

littérature,spiritualité,citations,livres

La solitude que Dieu s'arrange si souvent à donner magnanimement au chrétien, il me semble que c'est une sorte de sacrement pour le monde; elle est une des plus profondes fissures qui, à travers nous, permette au Seigneur, à Sa rédemption, d'infiltrer la terre.

Bernard Pitaud, Prier 15 jours avec Madeleine Delbrêl (Nouvelle Cité, 2016)

image: https://el-manchar.com

01:10 Publié dans Citation du jour, Madeleine Delbrêl | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

03/02/2017

Morceaux choisis - 614 / Madeleine Delbrêl

Madeleine Delbrêl

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Comment, sans l'Evangile, aurions-nous pu comprendre que le Dieu est amour de saint Jean n'était pas seulement un mystère stupéfiant et adorable, mais que l'itinéraire de ce Dieu Amour nous avait été narré jusqu'aux dernières limites de notre chair, pour que nous puissions, nous, refaire à notre tour le même itinéraire en sens inverse et déboucher en pleine nuit, mais en pleine vérité dans le mystère de la charité de Dieu.

En nous montrant Dieu Lui-même fait homme, en répétant ce qu'Il avait dit aux hommes, l'Evangile nous apprend comment, même é la manière d'un pauvre être humain, l'amour de Dieu aime, simplement parce qu'Il est l'amour; comment Il aime chacun, non parce que chacun est aimable, mais parce qu'Il est invinciblement l'amour.

S'Il semble avoir des préférences, elles sont comme à rebours de tous les attraits; ce qui nous rebute et que nous appelons mal, est pour Lui le manque d'un bien vers lequel Il se précipite pour le nourrir ou le guérir, le ranimer ou le ressusciter, le pardonner ou le convertir; pour tous nous évangéliser, tous nous racheter, parce que nous sommes atteints d'un même mal.

Bernard Pitaud, Prier 15 jours avec Madeleine Delbrêl (Nouvelle Cité, 2016)

image: http://www.tendresse-de-dieu.fr

26/01/2017

Une étreinte de feu - 257 / Madeleine Delbrêl

Madeleine Delbrêl

littérature,spiritualité,prières,livres

Notre Père qui êtes aux cieux, aucun de nous n'a tout à fait raison. Aucun de nous n'a tout à fait tort. Pardonnez-nous à tous les deux. Consolez-nous tous les deux. Soyez notre Paix à tous les deux.

Madeleine Delbrêl, Prière pour quand on s'est disputé, dans: Humour dans l'amour - Méditations et fantaisies (Nouvelle Cité, 2005)

image: https://www.secretlyjulia.fr

08/09/2016

La citation du jour - 531 / Madeleine Delbrêl

Madeleine Delbrêl

littérature,spiritualité,citations,livres

La bonté du Christ tient tout pour guérissable, elle nous apprend que ce nous-mêmes si malmené par le monde a une valeur absolument indépendante de la richesse, de la puissance, du brio, de l'influence, de la force et de la réussite. La bonté du Christ opère avec nous; plus encore, elle espère de nous, de chacun, quelque chose.

Madeleine Delbrêl, Nous autres gens de rues, dans: Michael Lonsdale, Mes chemins d'espérance (Philippe Rey, 2015)

image: Robert Zund, The Road to Emmaus (spellerweb.net)

00:01 Publié dans Citation du jour, Madeleine Delbrêl | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

26/02/2016

Morceaux choisis - 445 / Madeleine Delbrêl

Madeleine Delbrêl

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Le fait de nous livrer à Sa volonté nous livre du même coup à l'Eglise que cette même volonté fait constamment salvatrice et mère de grâce. Chaque acte docile nous fait recevoir pleinement Dieu et donner pleinement Dieu dans une grande liberté d'esprit. Alors la vie est une fête. Chaque petite action est un événement immense où le paradis nous est donné, où nous pouvons donner le paradis. Qu'importe ce que nous avons à faire: un balai ou un stylo à tenir. Parler ou se taire, raccommoder ou faire une conférence, soigner un malade ou taper à la machine. Tout cela n'est que l'écorce de la réalité splendide, la rencontre de l'âme avec Dieu à chaque minute renouvelée, à chaque minute accrue en grâce, toujours plus belle pour son Dieu.

On sonne? Vite, allons ouvrir: c'est Dieu qui vient nous aimer. Un renseignement? Le voici: c'est Dieu qui vient nous aimer. C'est l'heure de se mettre à table? Allons-y: c'est Dieu qui vient nous aimer.

Laissons-Le faire.

Madeleine Delbrêl, Nous autres gens de rues , dans: Antonio-Maria Sicari, Prier dans le monde (coll. Vives Flammes/Ed. du Carmel, 2015)

image: http://soulunbound.com

28/01/2016

Morceaux choisis - 429 / Madeleine Delbrêl

Madeleine Delbrêl

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Tu ne peux pas faire ce que Dieu t'a réservé à faire, si tu n'as pas avec Lui des relations concrètes, si tu ne pries pas, si la prière n'est pas pour toi indispensable, comme est indispensable pour vivre: manger, boire, dormir, respirer.

Madeleine Delbrêl, Indivisible amour, dans: Antonio-Maria Sicari, Prier dans le monde (coll. Vives Flammes/Ed. du Carmel, 2015)

image: Procession de l'Assomption - 15 août 2007, Marseille / France (periodistadigital.com)

08/01/2016

Morceaux choisis - 42 / Madeleine Delbrêl

Madeleine Delbrêl

0_1.jpg 

Il y a des gens que Dieu prend et met à part. Il y en a d'autres qu'il laisse dans la masse, qu'il ne retire pas du monde. Ce sont des gens qui font un travail ordinaire, qui ont un foyer ordinaire ou sont des célibataires ordinaires. Des gens qui ont des maladies ordinaires, des deuils ordinaires. Des gens qui ont une maison ordinaire, des vêtements ordinaires. Ce sont des gens de la vie ordinaire. Les gens que l'on rencontre dans n'importe quelle rue. Ils aiment la porte qui s'ouvre sur la rue, comme leurs frères invisibles au monde aiment la porte qui s'est refermée sur eux. Nous autres, gens de la rue, croyons de toutes nos forces que cette rue, que ce monde où Dieu nous a mis, est pour nous le lieu de notre sainteté. Nous croyons que rien de nécessaire ne nous y manque, car si ce nécessaire nous manquait, Dieu nous l'aurait déjà donné.

Madeleine Delbrêl, Nous autres gens de rues (coll. Livres de vie/Seuil, 1995)

image: Colloque international - Madeleine Delbrêl, Assistante Sociale / 2007 (kipa-apic.ch)

21/09/2015

Morceaux choisis - 352 / Madeleine Delbrêl

Madeleine Delbrêl

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Une petite bougie
Ca peut éclairer le soir
Ca peut éclairer le noir
Ca peut éclairer la nuit.
Ca peut éclairer la vie.
 
Une bougie dans le soir
Fait que le soir n'est plus noir,
Que le noir n'est plus la nuit
Qu'il n'est pas nuit dans la vie.
 
Une étoile dans le coeur
Ca n'est pas facile à voir
Pour les coeurs qui sont ailleurs.
Une petite bougie,
Une étoile dans le noir
Pour les chemineaux du soir.
 
Une petite bougie,
Ca enflamme un brin de paille
Et la paille, maille à maille
Tombe en petits grains,
Grain par grain et brin par brin.
 
Ils tombent sur le buisson
Le buisson brûle en chantant
Et flambe au bord de la route.
Le feu de la route est pris
Il fonce vers l'horizon
Il tient le monde en prison
Ses bras de flamme l'ont pris.
 
Mais le feu ouvre ses bras
Le monde est rouge de braise
Le monde est comme une rose
Plus de soir et plus de noir
Plus de noir et plus de soir.
 
Le feu grimpe vers le ciel
Vers un ciel qui est tout noir
Et quand il arrive au ciel
Pour y mettre l'incendie
Une petite bougie
Tremble dans la main du ciel.
 
Le ciel dort sans arc-en-ciel
Une étoile dans le coeur
Pour d'autres coeurs sans bonheur.

Madeleine Delbrêl, Une petite bougie, dans: Humour dans l'amour - Méditations et fantaisies (Nouvelle Cité, 2005)