Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2017

Morceaux choisis - 638 / Lytta Basset

Lytta Basset

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Je suis frappée par le fait que la tradition  chrétienne se soit créée à partir d'un vide...Le vide du Samedi saint, puis celui du tombeau... et le ciel déserté en ce jour appelé Ascension où Jésus fut définitivement soustrait aux yeux de chair. Béance aussi vertigineuse qu'indispensable... Berceau du Divin que rien ne contient. Espace à jamais ouvert pour que chaque peuple, chaque individu puisse y trouver son Lieu. Car la quête universelle de Dieu n'est-elle pas celle d'un Lieu où chaque être humain puisse avoir sa place bénie d'En Haut?

Lytta Basset, La Source que je cherche (Albin Michel, 2017)

image: Exsurgence de l'0rbe, Vallorbe - Vaud / Suisse (http://www.eau21.ch)

00:15 Publié dans Lytta Basset, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

26/01/2017

Morceaux choisis - 609 / Suzanne Schell

Suzanne Schell

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Et si on chantait
le sourire de Dieu
le chaton de noisetier
et celui du saule,
l'oiseau du matin,
la lumière qui vient,
l'herbe des crocus
et la caresse du soleil?

Si on s'exposait
à ce sourire,
le temps d'avoir chaud
dans le présent
qui laboure nos jours,
le temps de baigner nos yeux,
de les emplir de vie
pour porter ce rayon d'amour
vers les lieux dénudés?

Si on s'exposait
au feu du désert,
le temps d'une brûlure
qui grave en nos mains
une rose des sables,
fleur pour nos lendemains?

Lytta Basset, Francine Carrillo, Suzanne Schell - Traces vives (Labor et Fides, 2006)

image: http://monjardinenville.eklablog.com

00:00 Publié dans Lytta Basset, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

07/01/2017

Morceaux choisis - 600 / Lytta Basset

Lytta Basset 

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Dites-leur... Dites-leur d'où souffle le vent; dites-leur cette Voix du dedans, plus tenace que la soif, le fardeau et la haine. Dites-leur l'appel du large, quand la douleur soudain se tait. Dites-leur l'appel de Dieu, Père, Fils et Esprit, ce miurmure de tendresse dans la vallée des larmes. Dites-leur d'où souffle le vent et comment l'espérance nous est née, cette Voix du dedans, l'appel du large: Paix sur la terre déchirée! Gloire à Dieu pour l'éternité.

Lytta Basset, Francine Carrillo, Suzanne Schell - Traces vives (Labor et Fides, 2006)

image: https://www.alittlemarket.it

00:01 Publié dans Lytta Basset, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

30/12/2016

Morceaux choisis - 597 / Francine Carrillo

Francine Carrillo

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

C'est une histoire de toujours, une histoire de tous les jours où le mot de la fin n'attend pas demain. C'est une histoire d'amandier, une histoire d'été qui fleurit sous la neige en lumineux arpèges. C'est une histoire de lueur, une histoire de douceur qui se raconte à fleur de peau, là où le silence éclôt. C'est l'histoire d'un sourire né à la pointe d'une étoile, pour ôter des yeux le voile et ensemencer l'avenir.

Lytta Basset, Francine Carrillo, Suzanne Schell - Traces vives (Labor et Fides, 2006)

00:02 Publié dans Lytta Basset, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

25/12/2016

Une étreinte de feu - 250 / Lytta Basset

Lytta Basset

littérature,spiritualité,prières,livres

Seigneur, si Tu veux m'attendre encore, je serai le quatrième mage, parti de nulle part, parti sans étoile aux cieux, pour un voyage au bout du temps, pour un voyage au bout de moi... Quand les ténèbres alentour brouillent toutes pistes, quand ma boussole intérieure bat la chamade, quand ma route s'enroule sur elle-même, Tu me montres quelque part dans la nuit l'étoile inconnue que Tu fais lever pour moi!

Tu me dis que je n'ai pas perdu ma vie, ce temps que j'avais rêvé tout autre! Tu me dis que Tu m'attends encore, car la fête ne commencera pas sans moi... et je serai le quatrième roi mage, venu d'un voyage au bout du temps, de mon voyage au bout de moi! Et je T'offrirai mon enfance tapie sous les décombres de mon passé... J'adorerai l'Enfant de Noël, comme on s'agenouille émerveillé devant le miracle fragile d'une Parole enfin devenue vraie. 

Lytta Basset, Tu m'attends encore, dans: Société Luthérienne, Livre de prières (Olivétan, 2012)

image: http://reforme.net

09/10/2016

Une étreinte de feu - 237 / Lytta Basset

Lytta Basset

littérature,spiritualité,prières,livres

Seigneur, à Toi je peux bien le dire: il y a des jours où le brouillard me submerge, des jours hermétiques, sans avenir, des jours où tu disparais et derrière le brouillard je ne vois que le brouillard encore à l'infini, pour l'éternité...

Ces jours-là Seigneur, j'en ai un peu honte après coup, honte d'avoir cru que Tu désertais, que mon sort T'était indifférent, que Tu ne me voyais même pas, derrière mon rideau de brouillard...

Mais je crois, oui je crois que Tu étais au rendez-vous sur la colline, présence invisible dans le brouillard de ce Vendredi-là. Alors me revient le souvenir du cri, le grand cri de Jésus déchirant la nuit et quelque chose monte en moi que je voudrais aussi crier. O Seigneur, accueille mon cri aujourd'hui, ce cri que j'ai si longtemps étouffé parce qu'il ne fallait pas, parce que je ne voulais rien montrer, parce que personne n'entendait. Accueille ce cri que je ne contrôle plus. Qu'il déchire enfin ma nuit et parvienne jusqu'à Toi. Car je crois, oui je crois que Tu étais au rendez-vous sur la colline, présence invisible dans le brouillard ce Vendredi-là.

Alors me revient le souvenir des ténèbres, les ténèbres épaisses sur toute la terre, et je m'y sens englouti avec le Christ... des ténèbres à n'en plus finir....

Mais non, de la sixième à la neuvième heure, ô Seigneur donne-moi de croire ce que racontent les évangélistes... que les ténèbres sont épaisses sur toute la terre mais qu'elles ne sont pas éternelles, qu'elles durent jusqu'à la neuvième heure et pas au-delà...

Je crois, oui je veux croire que Tu étais au rendez-vous sur la colline, présence invisible dans le brouillard de ce Vendredi-là. Alors Seigneur, moi aussi je remets mon esprit entre Tes mains.

Lytta Basset, Prière pour un jour de ténèbres / Vendredi Saint (oratoiredulouvre.fr)

image: Giuliano de Simone, Crucifixion (artbible.net)

27/05/2016

Morceaux choisis - 489 / Lytta Basset

Lytta Basset

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Quand on a bien compris la nécessité de passer un cap, comment reconnaître néanmoins qu'on n'est pas encore prêt? Et quand le temps est venu, comment ne pas le laisser filer en n'y prenant pas garde? Chaque pas en avant dans la croissance humaine et spirituelle ne se vit-il pas comme l'irruption d'une réalité autre, dont on n'avait pas vraiment l'idée avant de l'avoir goûtée? C'est la découverte d'un royaume de liberté, de légèreté, de bonheur de vivre dont on ignorait jusque-là qu'il était à portée de coeur.

Lytta Basset, Ce lien qui ne meurt jamais (coll. Livre de Poche/LGF, 2015)

image: Bruno Monginoux, Le Perreux-sur-Marne / France (photo-paysage.com)

00:02 Publié dans Lytta Basset, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg