Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2014

Le Cantique des Cantiques - 14

Le Cantique des Cantiques - XIV

00_8 Chagall_Cantique.jpg

CHŒUR

Un homme donnerait-il toutes les richesses de sa maison
pour acheter l’amour,
il ne recueillerait que mépris.
 
Nous avons une petite soeur
qui n’a pas encore de seins.
Que ferons-nous pour notre sœur
le jour où l’on parlera d’elle?
 
Sera-t-elle un rempart?
Nous lui bâtirons un créneau d’argent.
Sera-t-elle une porte?
Nous la munirons d’une barre de cèdre.

ELLE

"Je suis un rempart,
mes seins sont des tours!
Et je suis devenue à ses yeux
celle qui a trouvé la paix."

LUI

Salomon avait une vigne à Baal-Hamone:
il remit la vigne à des gardiens.
Chacun devait payer pour son fruit
mille pièces d’argent.
 
Ma vigne, à moi, je l’ai sous mes yeux.
A toi, Salomon, les mille pièces,
et deux cents aux gardiens de son fruit.
 
Toi, l’habitante des jardins,
des compagnons guettent ta voix.
Donne-moi de l’entendre…

ELLE

Fuis, mon bien-aimé,
pareil à la gazelle, au faon de la biche,
sur des montagnes embaumées...

(fin)

Chant V - Unique est ma colombe / Ct 8, 7-14

image: Marc Chagall, Le Cantique des Cantiques (artbible.net)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:01 Publié dans Cantique des Cantiques | Tags : bible, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

29/07/2014

Le Cantique des Cantiques - 13

Le Cantique des Cantiques - XIII

00_8 Chagall_Cantique.jpg

ELLE

Que n’es-tu pour moi un frère,
nourri aux seins de ma mère?
Je te rencontrerais au dehors
et je t’embrasserais
sans paraître méprisable!
 
Je t’emmènerais, je t’introduirais
dans la maison de ma mère:
tu m’initierais…
Je t’abreuverais de vin parfumé,
de ma liqueur de grenade.
 
Sa main gauche est sous ma tête,
et sa droite m’étreint.

LUI

Je vous en conjure, filles de Jérusalem,
n’éveillez pas, ne réveillez pas l’Amour,
avant qu’il le veuille.

CHŒUR

Qui donc est celle-ci
qui monte du désert
appuyée sur son bien-aimé?

LUI

Sous le pommier, je t’éveille,
là où ta mère t’a enfantée;
là, elle t’a enfantée et mise au monde.

ELLE

Pose-moi comme un sceau sur ton cœur,
comme un sceau sur ton bras.

CHŒUR

Car l’amour est fort comme la Mort,
la passion, implacable comme l’Abîme:
ses flammes sont des flammes de feu,
fournaise divine.
 
Les grandes eaux ne pourront éteindre l’amour,
ni les fleuves l’emporter. 

Chant V - Unique est ma colombe / Ct 8, 1-7

image: Marc Chagall, Le Cantique des Cantiques (artbible.net)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:05 Publié dans Cantique des Cantiques | Tags : bible, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

25/07/2014

Le Cantique des Cantiques - 12

Le Cantique des Cantiques - XII

00_8 Chagall_Cantique.jpg

LUI

Ah ! Que tu es belle!
Que tu es douce,
amour, en tes caresses!
 
Tu es élancée comme le palmier,
tes seins en sont les grappes.
J’ai dit: je monterai au palmier,
j’en saisirai les fruits.
 
Tes seins, qu’ils soient comme des grappes de raisins,
ton haleine, comme une odeur de pomme,
ta bouche, un vin exquis…

ELLE

Il s’écoule vers mon bien-aimé,
abreuvant des lèvres endormies.
 
Je suis à mon bien-aimé:
vers moi, monte son désir.

ELLE

Viens, mon bien-aimé…
 
Nous sortirons dans les champs,
nous passerons la nuit dans la campagne.
Au matin, nous irons dans les vignes,
nous verrons si les pampres fleurissent,
si le bourgeon s’est ouvert,
si les grenadiers sont en fleurs.
 
Là, je t’offrirai mes amours…
Les mandragores ont exhalé leur parfum…
Et à nos portes, toutes les délices,
les nouvelles comme les anciennes.
Mon bien-aimé,
je les ai gardées pour toi.

Chant V - Unique est ma colombe / Ct 7, 7-14

image: Marc Chagall, Le Cantique des Cantiques (artbible.net)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

03:16 Publié dans Cantique des Cantiques | Tags : bible, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

21/07/2014

Le Cantique des Cantiques - 11

Le Cantique des Cantiques - XI

bible,choix 

ELLE

Je ne sais plus, mon âme m’a transportée
sur les chars de mon peuple-prince.

CHŒUR

Reviens, reviens,
ô Sulamite!
Reviens, reviens: que nous t’admirions!
 
Qu’admirez-vous de la Sulamite
tandis qu’elle danse
au milieu des deux chœurs?
 
Comme ils sont beaux, tes pieds,
dans tes sandales,
fille de prince!
Les courbes de tes hanches
dessinent des colliers,
oeuvre de mains artistes.
 
Ton nombril: une coupe ronde
où le vin ne tarit pas.
Ton ventre: un monceau de blé
dans un enclos de lis.
 
Tes deux seins: deux faons,
jumeaux d’une gazelle.
Ton cou:
une tour d’ivoire.
 
Tes yeux: les vasques de Heshbone
à la porte de Bath-Rabbim,
et ton nez, comme la Tour du Liban,
sentinelle tournée vers Damas.
 
Ta tête se dresse
comme le Carmel.
Sa parure est de pourpre;
un roi s’est pris dans ces tresses.
 

Chant V - Unique est ma colombe / Ct 6, 12-11; 7, 1-6

image: Marc Chagall, Le Cantique des Cantiques (artbible.net)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:03 Publié dans Cantique des Cantiques | Tags : bible, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

15/07/2014

Le Cantique des Cantiques - 10

Le Cantique des Cantiques - X

00_8 Chagall_Cantique.jpg

CHŒUR

Où est parti ton bien-aimé,
ô belle entre les femmes?
Où s’en est allé ton bien-aimé
que nous le cherchions avec toi? 

ELLE

Mon bien-aimé est descendu dans son jardin,
dans les parterres d’aromates,
pour mener ses brebis paître aux jardins,
et pour cueillir des lis.
 
Je suis à mon bien-aimé,
mon bien-aimé est à moi,
lui qui mène paître ses brebis
parmi les lis.

LUI

Tu es belle, ô mon amie,
comme Tirsa,
splendide comme Jérusalem,
terrible comme des bataillons!
 
Détourne de moi tes yeux,
car ils me troublent.
Ta chevelure: un troupeau de chèvres
qui dévalent du Galaad.
 
Tes dents: un troupeau de brebis
qui remontent du bain;
chacune a sa jumelle,
nulle n’en est privée.
 
Comme une moitié de grenade, ta joue
au travers de ton voile.
 
Soixante sont les reines,
quatre-vingts, les compagnes,
sans nombre, les jeunes filles.
 
Unique est ma colombe,
ma parfaite,
unique pour sa mère,
merveille pour qui l’a mise au monde.
 
Les jeunes filles l’ont vue,
l’ont dite bienheureuse;
reines et compagnes
ont chanté ses louanges:
 
"Qui donc est celle qui surgit,
semblable à l’aurore,
belle autant que la lune, brillante comme le soleil,
terrible comme des bataillons?"
 
Je suis descendu au jardin du noyer
voir le vallon qui verdoie,
voir si la vigne bourgeonne,
si les grenadiers sont en fleurs…

Chant IV - Mon bien-aimé avait fui / Chant V - Unique est ma colombe / Ct 6, 1-11

image: Marc Chagall, Le Cantique des Cantiques (artbible.net)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:12 Publié dans Cantique des Cantiques | Tags : bible, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

10/07/2014

Le Cantique des Cantiques - 9

Le Cantique des Cantiques - IX

bible,choix 

ELLE

Mon bien-aimé est clair et vermeil:
on le distingue entre dix mille!
 
Sa tête est d’or,
d’un or pur.
Ses boucles, d’un noir de corbeau,
ondulent.
 
Ses yeux sont comme des colombes
au bord d’un ruisseau
qui baignent dans le lait
et reposent, tranquilles.
 
Ses joues: un parterre d’arômes,
des corbeilles de senteurs.
Ses lèvres, des lis,
un ruissellement de myrrhe.
 
Ses bras, des torsades d’or
serties de topazes.
Son ventre: un bloc d’ivoire,
couvert de saphirs.
 
Ses jambes: des colonnes de marbre
posées sur des socles d’or pur.
Son aspect est celui du Liban:
comme le cèdre, sans rival!
 
Sa bouche est pur délice,
tout, en lui, est désirable.
Tel est mon bien-aimé;
tel est mon aimé, filles de Jérusalem.

Chant IV - Mon bien-aimé avait fui / Ct 5, 10-16

image: Marc Chagall, Le Cantique des Cantiques (artbible.net)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

02:10 Publié dans Cantique des Cantiques | Tags : bible, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

06/07/2014

Le Cantique des Cantiques - 8

Le Cantique des Cantiques - VIII

00_8 Chagall_Cantique.jpg

LUI

Je suis entré dans mon jardin,
ma sœur fiancée:
j’ai recueilli ma myrrhe, avec mes aromates,
j’ai mangé mon pain et mon miel,
j’ai bu mon vin et mon lait.

CHŒUR

Mangez, amis! Buvez, bien-aimés, enivrez-vous!

ELLE

Je dors,
mais mon cœur veille…
C’est la voix de mon bien-aimé!
Il frappe!

LUI

Ouvre-moi, ma sœur, mon amie,
ma colombe, ma toute pure,
car ma tête est humide de rosée
et mes boucles, des gouttes de la nuit.

ELLE

J’ai ôté ma tunique
: devrais-je la remettre?
J’ai lavé mes pieds:
devrais-je les salir?
 
Mon bien-aimé a passé la main
par la fente de la porte;
mes entrailles ont frémi:
c’était lui!
 
Je me suis levée
pour ouvrir à mon bien-aimé,
les mains ruisselantes de myrrhe.
Mes doigts répandaient cette myrrhe
sur la barre du verrou.
 
J’ai ouvert à mon bien-aimé:
mon bien-aimé s’était détourné,
il avait disparu.
 
Quand il parlait,
je rendais l’âme…
Je l’ai cherché:
je ne l’ai pas trouvé.
Je l’appelai:
il n’a pas répondu.
 
Ils m’ont trouvée, les gardes,
eux qui tournent dans la ville:
ils m’ont frappée,
ils m’ont blessée,
ils ont arraché mon voile,
les gardes des remparts!
 
Je vous en conjure, filles de Jérusalem,
si vous trouvez mon bien-aimé,
que lui direz-vous?
Que je suis malade d’amour.

CHŒUR

Qu’a-t-il, ton bien-aimé, de plus qu’un autre,
ô belle entre les femmes?
Qu’a-t-il, ton bien-aimé, de plus qu’un autre
que tu nous adjures ainsi? 

Chant III - Ma soeur fiancée / Chant IV - Mon bien-aimé avait fui / Ct 5, 1-9

image: Marc Chagall, Le Cantique des Cantiques (artbible.net)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

02:50 Publié dans Cantique des Cantiques | Tags : bible, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg