Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/08/2017

Laudem Gloriae - 19 / Le prophète Elie

Laudem Gloriae - XIX. Le prophète Elie

00_33 Dieric Bouts_le prophète Elie.jpg 

La parole du Seigneur fut adressée à Elie:
"Va-t’en d’ici, dirige-toi vers l’est,
et cache-toi près du torrent de Kérith,
qui se jette dans le Jourdain.
Tu boiras au torrent,
et j’ordonne aux corbeaux de t’apporter ta nourriture."

Le prophète fit ce que le Seigneur lui avait dit,
et alla s’établir près du torrent de Kérith,
qui se jette dans le Jourdain.
Les corbeaux lui apportaient du pain et de la viande,
matin et soir, et le prophète buvait au torrent.
Au bout d’un certain temps,
il ne tombait plus une goutte de pluie dans tout le pays,
et le torrent où buvait le prophète finit par être à sec.

Alors la parole du Seigneur lui fut adressée:
"Lève-toi, va à Sarepta, dans le pays de Sidon;
tu y habiteras; il y a là une veuve que j’ai chargée de te nourrir.
Le prophète Elie partit pour Sarepta,
et il parvint à l’entrée de la ville.

Une veuve ramassait du bois; il l’appela et lui dit:
"Veux-tu me puiser, avec ta cruche, un peu d’eau pour que je boive?"
Elle alla en puiser.
Il lui dit encore: "Apporte-moi aussi un morceau de pain."
Elle répondit:
"Je le jure par la vie du Seigneur ton Dieu:
je n’ai pas de pain. J’ai seulement, dans une jarre,
une poignée de farine, et un peu d’huile dans un vase.
Je ramasse deux morceaux de bois,
je rentre préparer pour moi et pour mon fils ce qui nous reste.
Nous le mangerons, et puis nous mourrons."

Elie lui dit alors:
"N’aie pas peur, va, fais ce que tu as dit.
Mais d’abord cuis-moi une petite galette et apporte-la moi;
ensuite tu en feras pour toi et ton fils.
Car ainsi parle le Seigneur, Dieu d’Israël:
Jarre de farine point ne s’épuisera, vase d’huile point ne se videra,
jusqu’au jour où le Seigneur donnera la pluie pour arroser la terre."

La femme alla faire ce qu’Elie lui avait demandé,
et pendant longtemps,
le prophète, elle-même et son fils eurent à manger.
Et la jarre de farine ne s’épuisa pas,
et le vase d’huile ne se vida pas,
ainsi que le Seigneur l’avait annoncé par l’intermédiaire d’Elie.

Après cela,
le fils de la femme chez qui habitait Élie tomba malade;
le mal fut si violent que l’enfant expira.
Alors la femme dit à Elie:
"Que me veux-tu, homme de Dieu?
Tu es venu chez moi pour rappeler mes fautes et faire mourir mon fils!"

Elie répondit:
"Donne-moi ton fils!"
Il le prit des bras de sa mère,
le porta dans sa chambre en haut de la maison
et l’étendit sur son lit.
Puis il invoqua le Seigneur:
"Seigneur, mon Dieu, cette veuve chez qui je loge,
lui veux-tu du mal jusqu’à faire mourir son fils?"
Par trois fois, il s’étendit sur l’enfant en invoquant le Seigneur:
"Seigneur, mon Dieu, je t’en supplie, rends la vie à cet enfant!"
Le Seigneur entendit la prière d’Elie;
le souffle de l’enfant revint en lui:
il était vivant!

Elie prit alors l’enfant,
de sa chambre il le descendit dans la maison,
le remit à sa mère et dit:
"Regarde, ton fils est vivant!"
La femme lui répondit:
"Maintenant je sais que tu es un homme de Dieu,
et que, dans ta bouche,
la parole du Seigneur est véridique."

1 R 17, 2-24

image: Dieric Bouts, le prophète Elie (reproarte.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:10 Publié dans Laudem Gloriae, Prophète Elie | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

06/08/2017

Laudem Gloriae - 42 / La transfiguration du Christ

Laudem Gloriae - XXXXII. La transfiguration du Christ

00_4 Charles Journet_Laudem Gloriae.jpeg

Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques,
et il gravit la montagne pour prier.
 
Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre,
et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante.
Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui:
c’étaient Moïse et Elie, apparus dans la gloire.
Ils parlaient de son départ
qui allait s’accomplir à Jérusalem.
 
Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil;
mais, restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus,
et les deux hommes à ses côtés.
Ces derniers s’éloignaient de lui,
quand Pierre dit à Jésus:
"Maître, il est bon que nous soyons ici!
Faisons trois tentes:
une pour toi, une pour Moïse, et une pour Elie."
Il ne savait pas ce qu’il disait.
 
Pierre n’avait pas fini de parler,
qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre;
ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent.
Et, de la nuée, une voix se fit entendre:
"Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi: écoutez-le!"
Et pendant que la voix se faisait entendre,
il n’y avait plus que Jésus, seul.
 
Les disciples gardèrent le silence et, en ces jours-là,
ils ne rapportèrent à personne
rien de ce qu’ils avaient vu.

Lc 9, 28-36

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:00 Publié dans Laudem Gloriae, Prophète Elie | Tags : bible, nouveau testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

01/08/2017

Laudem Gloriae - 41 / Claudio Montale

Laudem Gloriae - XXXXI. Claudio Montale

littérature,spiritualité,prières,livres

Si seulement tu connaissais Ma joie de te voir ici,
après avoir gravi une à une les marches de Mon Eglise
qui est un peu la tienne, aussi.
Tu en as franchi la porte, comme en secret,
maladroit et troublé devant le mystère de Mon amour
que tu contemples au pied de ma Croix...
 
Aujourd'hui est jour de fête,
celui de Ma grâce, de ton espérance, de Ma miséricorde.
 
Si seulement tu connaissais Ma joie de te voir ici...
 
Depuis si longtemps - et ce n'est pas un reproche -
Je t'ai attendu,
toi qui Me cherchais là où Je ne me trouvais pas,
toi qui t'entretenais avec cet autre que Je ne suis pas davantage:
miroir de toi-même
aux consolations frivoles et éphémères
dont Ma lumière était absente,
tout au moins en apparence, à tes yeux.
 
Si seulement tu connaissais Ma joie de te voir ici,
même si tu manques de simplicité
pour répondre à Mon appel
- n'est-ce pas Ton silence que Je préfère? -
même si tu n'éprouves rien, même si tu te sens vide,
même si tu crois n'être rien...
 
Peu importent tes infidélités répétées.
Souviens-toi de Pierre:
par trois fois il s'est détourné de Moi et M'a renié,
mais ne M'a-t-il pas dit, lui aussi,
sous la mouvance de l'Esprit Saint:
Seigneur, à qui irions-nous?
Tu as les paroles de la vie éternelle? (Jn 6,68)
 
Ambivalence de la nature humaine
à la fois éprise de Mon Amour infini
et prisonnière de son ombre.
 
Si seulement tu connaissais Ma joie de te voir ici...
 
Comment pourrais-tu croire
- Je le lis dans les fissures de ton être -
que Je t'abandonnerais pour autant,
du haut de ma Croix que tu contemples,
au coeur de cette Eglise où tu viens chercher la paix
qui surpasse toutes les autres
qui t'ont laissé inassouvi?
N'ai-Je pas dit que Je suis avec toi
- et tous les hommes -
jusqu'à la fin du monde? (Mt 28,20)
 
N'aie pas peur!
Je te montrerai le chemin qui conduit au Père.
Mon Esprit Saint, inlassablement,
te purifiera, te protégera,
aiguisera ton désir et bannira ta crainte,
si tu le veux bien, si tu Me le demandes.
 
Si seulement tu connaissais Ma joie de te voir ici...
 
J'ai entendu ta prière,
la plus belle entre toutes,
en communion avec tous ces anonymes
aux yeux du monde
qui peuplent cette Eglise:
Reste avec nous, car le soir approche
et déjà le jour baisse. (Lc 24,29) 
 
Invitation au partage
de Mon Corps et de Mon Sang:
débordement de Ma grâce
qui veut t'enraciner dans les filets de Mon Amour
et te préparer, dès ici-bas,
à la joie divine du Royaume de Mon Père.
 
Aujourd'hui est jour de fête...
Aujourd'hui est notre joie...

Claudio Montale, Devant le Crucifix de Notre-Dame (prier.be)

00:01 Publié dans Claudio Montale, Laudem Gloriae | Tags : littérature, spiritualité, prières, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

16/07/2017

Laudem Gloriae - 5 / La présence de Dieu

Laudem Gloriae - V. La présence de Dieu

00_39 Dieric Bouts_Prophète Elie_reproarte.com.jpg

Elie entra dans une caverne et y passa la nuit.
Et voici que la parole du Seigneur lui fut adressée.
 
Il lui dit:
"Que fais-tu là, Elie?"
Il répondit:
"J'éprouve une ardeur jalouse pour toi, Seigneur, Dieu de l'univers..."
Le Seigneur dit:
"Sors et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur, car il va passer."
 
A l'approche du Seigneur, il y eut un ouragan,
si fort et si violent
qu'il fendait les montagnes et brisait les rochers,
mais le Seigneur n'était pas dans l'ouragan;
et après l'ouragan, il y eut un tremblement de terre,
mais le Seigneur n'était pas dans le tremblement de terre;
et après ce tremblement de terre, un feu,
mais le Seigneur n'était pas dans ce feu;
et après ce feu, le murmure d'une brise légère.
 
Aussitôt qu'il l'entendit,
Elie se couvrit le visage avec son manteau...

1 R 19, 9-13

image: Dieric Bouts, le prophète Elie (reproarte.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:02 Publié dans Laudem Gloriae, Prophète Elie | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

15/07/2017

Laudem Gloriae - 40 / Mariam de Jésus Crucifié

Laudem Gloriae - XXXX. Mariam de Jésus Crucifié (Mariam Baouardy)

00_4 Charles Journet_Laudem Gloriae.jpeg 

Allons, allons réveiller l’univers… A l’Amour, mon Amour! Venez, ô rois de la terre: venez, adorons-Le. Je chante les grandeurs, la puissance de notre Créateur: venez, adorons-Le. Car nous sommes l’ouvrage de Ses mains, le prix de Son sang: venez, adorons-Le. Il n’y a pas un Dieu semblable à Lui: venez, adorons-Le. Ne vous arrêtez pas à ce qui est de la terre, car tout est néant: venez, adorons-Le. Venez, vous tous qui êtes sur la terre, ne vous arrêtez pas à ce qui est de la terre, car tout n’est que vanité et finira en un instant: venez, adorons-Le. Nous ne sommes que voyageurs et exilés sur cette terre: venez, adorons-Le. 

C’est notre Roi, c’est notre Père: venez, adorons-Le. C’est Lui qui a tout créé sur la terre: venez, adorons-Le. Prosternons-nous à Ses pieds, donnons-Lui nos cœurs: venez, adorons-Le. Venez Le louer, Le bénir. Disons de bouche et de cœur, il n’y a pas de Dieu semblable à Vous: venez, adorons-Le. Adorons la Trinité qui n’est qu’un Dieu. O mystère incompréhensible! venez, adorons-Le.

Mariam de Jésus Crucifié, Allons réveiller l'univers / extrait (carmel.asso.fr)

11/06/2017

Laudem Gloriae - 38 / Claudio Montale

Claudio Montale

littérature,spiritualité,prières,livres

Dieu de toute bonté, Toi qui attends depuis la création du monde, comme un mendiant à la porte de mon coeur, que je réponde par mon fiat à Ton amour infini, voici Seigneur: je viens, conscient de mes fautes mais fort de Ton soutien; je viens, pour Ta joie et celle de Ton Fils bien-aimé; par Lui, sans que je sois digne d'un hôte si glorieux, Tu as choisi de faire en mon âme Ta demeure: mystère si bouleversant qu'il surpasse toute mesure et tout bien, toute lumière et toute consolation, au-delà de tout ce qui se peut dire, éprouver ou comprendre.

Au pied de la Croix avec Marie-Madeleine et pour la gloire de Ton Nom, que je ne sois pas celui par qui les dissonances humaines altèrent la beauté des coeurs et des âmes, mais qu'avec le secours de l'Esprit Saint, je n'aspire qu'à manifester en secret le désir et la promesse de ne me réjouir qu'en Ta divine présence. 

Claudio Montale, Semaine Sainte (prier.be)

image: Sainte Marie-Madeleine (magdalenepublishing.org)

00:03 Publié dans Claudio Montale, Laudem Gloriae | Tags : littérature, spiritualité, prières, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

04/06/2017

Laudem Gloriae - 16 / La promesse de Dieu - II

Laudem Gloriae - XV. La promesse de Dieu - II

00_33 Dieric Bouts_le prophète Elie.jpg

La main du Seigneur se posa sur moi,
par son esprit il m’emporta et me déposa au milieu d’une vallée;
elle était pleine d’ossements.
Il me fit circuler parmi eux;
le sol de la vallée en était couvert,
et ils étaient tout à fait desséchés.
 
Alors le Seigneur me dit:
"Fils d’homme, ces ossements peuvent-ils revivre?"
Je lui répondis: "Seigneur Dieu, c’est toi qui le sais!"
Il me dit alors:
"Prophétise sur ces ossements.
Tu leur diras:
Ossements desséchés, écoutez la parole du Seigneur:
Ainsi parle le Seigneur Dieu à ces ossements:
Je vais faire entrer en vous l’esprit, et vous vivrez.
Je vais mettre sur vous des nerfs, vous couvrir de chair,
et vous revêtir de peau;
je vous donnerai l’esprit, et vous vivrez.
Alors vous saurez que Je suis le Seigneur."
 
Je prophétisai, comme j’en avais reçu l’ordre.
Pendant que je prophétisais, il y eut un bruit,
puis une violente secousse,
et les ossements se rapprochèrent les uns des autres.
Je vis qu’ils se couvraient de nerfs, la chair repoussait,
la peau les recouvrait, mais il n’y avait pas d’esprit en eux.
 
Le Seigneur me dit alors:
"Adresse une prophétie à l’esprit, prophétise, fils d’homme.
Dis à l’esprit:
Ainsi parle le Seigneur Dieu: Viens des quatre vents, esprit!
Souffle sur ces morts, et qu’ils vivent!"
 
Je prophétisai, comme il m’en avait donné l’ordre,
et l’esprit entra en eux;
ils revinrent à la vie, et ils se dressèrent sur leurs pieds:
c’était une armée immense!
 
Puis le Seigneur me dit:
"Fils d’homme,
ces ossements, c’est toute la maison d’Israël.
Car ils disent:
"Nos ossements sont desséchés,
notre espérance est détruite, nous sommes perdus!”
 
"C’est pourquoi, prophétise.
Tu leur diras:
Ainsi parle le Seigneur Dieu:
Je vais ouvrir vos tombeaux
et je vous en ferai remonter, ô mon peuple,
et je vous ramènerai sur la terre d’Israël.
Vous saurez que Je suis le Seigneur,
quand j’ouvrirai vos tombeaux
et vous en ferai remonter, ô mon peuple!
Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez;
je vous donnerai le repos sur votre terre.
Alors vous saurez que Je suis le Seigneur:
j’ai parlé et je le ferai – oracle du Seigneur."

Ez 37, 1-14

image: Dieric Bouts, le prophète Elie (reproarte.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:01 Publié dans Laudem Gloriae | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

30/04/2017

Laudem Gloriae - 9 / Le règne de Dieu

Laudem Gloriae - IX. Le règne de Dieu

00_4 Charles Journet.jpeg

"Tu es digne, Seigneur notre Dieu,
de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance.
C’est toi qui créas l’univers;
tu as voulu qu’il soit: il fut créé.
 
Tu es digne, de prendre le Livre
et d’en ouvrir les sceaux,
car tu fus immolé,
rachetant pour Dieu, par ton sang,
des gens de toute tribu,
langue, peuple et nation.
 
Pour notre Dieu,
tu en as fait un royaume et des prêtres:
ils régneront sur la terre."
 
Il est digne, l’Agneau immolé,
de recevoir puissance et richesse,
sagesse et force, honneur, gloire et louange.

Ap 4, 11 et 5, 9-10/12

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:11 Publié dans Laudem Gloriae | Tags : bible, nouveau testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg