Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2017

Laudem Gloriae - 36 / La sagesse de Dieu - III

Laudem Gloriae - XXXVI. La sagesse de Dieu - III

00_20 Cantiques de la Bible.jpg

Seigneur, le monde entier est devant toi
comme un rien sur la balance,
comme la goutte de rosée matinale
qui descend sur la terre.

Pourtant, tu as pitié de tous les hommes,
parce que tu peux tout.
Tu fermes les yeux sur leurs péchés,
pour qu’ils se convertissent.

Tu aimes en effet tout ce qui existe,
tu n’as de répulsion
envers aucune de tes œuvres;
si tu avais haï quoi que ce soit,
tu ne l’aurais pas créé.
Comment aurait-il subsisté,
si tu ne l’avais pas voulu?
Comment serait-il resté vivant,
si tu ne l’avais pas appelé?

En fait, tu épargnes tous les êtres,
parce qu’ils sont à toi,
Maître qui aimes les vivants,
toi dont le souffle impérissable les anime tous.

Ceux qui tombent, tu les reprends peu à peu,
tu les avertis,
tu leur rappelles en quoi ils pèchent,
pour qu’ils se détournent du mal
et croient en toi, Seigneur.

Sg 11, 22 - 12, 2

image: Dieric Bouts, le prophète Elie (reproarte.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:00 Publié dans Laudem Gloriae | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

11/01/2017

Laudem Gloriae - 35 / A la gloire de Dieu - II

Laudem Gloriae - XXXV. A la gloire de Dieu - II

bible,nouveau testament,choix

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ!
Il nous a bénis et comblés des bénédictions de l’Esprit,
au ciel, dans le Christ.
Il nous a choisis, dans le Christ,
avant la fondation du monde,
pour que nous soyons saints,
immaculés devant lui, dans l’amour.

Il nous a prédestinés à être, pour lui,
des fils adoptifs par Jésus, le Christ.
Ainsi l’a voulu sa bonté,
à la louange de gloire de sa grâce,
la grâce qu’il nous donne dans le Fils bien-aimé.
En lui, par son sang, nous avons la rédemption,
le pardon de nos fautes.

C’est la richesse de la grâce
que Dieu a fait déborder jusqu’à nous
en toute sagesse et intelligence.
Il nous dévoile ainsi le mystère de sa volonté,
selon que sa bonté l’avait prévu dans le Christ:
pour mener les temps à leur plénitude,
récapituler toutes choses dans le Christ,
celles du ciel et celles de la terre.

En lui,
nous sommes devenus le domaine particulier de Dieu,
nous y avons été prédestinés
selon le projet de celui
qui réalise tout ce qu’il a décidé:
il a voulu que nous vivions à la louange de sa gloire,
nous qui avons d’avance espéré dans le Christ.

Que le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ,
le Père dans sa gloire,
vous donne un esprit de sagesse qui vous le révèle
et vous le fasse vraiment connaître.
Qu’il ouvre à sa lumière les yeux de votre cœur,
pour que vous sachiez
quelle espérance vous ouvre son appel,
la gloire sans prix de l’héritage
que vous partagez avec les fidèles,
et quelle puissance incomparable il déploie
pour nous, les croyants:
c’est l’énergie, la force, la vigueur
qu’il a mise en œuvre dans le Christ
quand il l’a ressuscité d’entre les morts
et qu’il l’a fait asseoir à sa droite dans les cieux.

Il l’a établi au-dessus de tout être céleste:
Principauté, Souveraineté, Puissance et Domination,
au-dessus de tout nom que l’on puisse nommer,
non seulement dans le monde présent
mais aussi dans le monde à venir.
Il a tout mis sous ses pieds et,
le plaçant plus haut que tout,
il a fait de lui la tête de l’Église
qui est son corps, et l’Église,
c’est l’accomplissement total du Christ,
lui que Dieu comble totalement de sa plénitude.

Ep 1, 3-12 et 17-23

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:03 Publié dans Laudem Gloriae | Tags : bible, nouveau testament, choix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

18/12/2016

Laudem Gloriae - 34 / La miséricorde de Dieu

Laudem Gloriae - 32 / La miséricorde de Dieu

bible,ancien testament,choix

La parole du Seigneur me fut adressée:
"Fils d’homme,
fais connaître à Jérusalem ses abominations."

Tu diras:
"Ainsi parle le Seigneur Dieu à Jérusalem:
Par tes origines et ta naissance,
tu es du pays de Canaan.
Ton père était un Amorite,
et ta mère, une Hittite.
A ta naissance, le jour où tu es née,
on ne t’a pas coupé le cordon,
on ne t’a pas plongée dans l’eau pour te nettoyer,
on ne t’a pas frottée de sel, ni enveloppée de langes.
Aucun regard de pitié pour toi,
personne pour te donner le moindre de ces soins,
par compassion.
On t’a jetée en plein champ, avec dégoût,
le jour de ta naissance.

Je suis passé près de toi,
et je t’ai vue te débattre dans ton sang.
Quand tu étais dans ton sang, je t’ai dit:
Je veux que tu vives!
Je t’ai fait croître comme l’herbe des champs.
Tu as poussé, tu as grandi,
tu es devenue femme,
ta poitrine s’est formée,
ta chevelure s’est développée.
Mais tu étais complètement nue.

Je suis passé près de toi,
et je t’ai vue:
tu avais atteint l’âge des amours.
J’étendis sur toi le pan de mon manteau
et je couvris ta nudité.
Je me suis engagé envers toi par serment,
je suis entré en alliance avec toi
– oracle du Seigneur Dieu –
et tu as été à moi.

Je t’ai plongée dans l’eau,
je t’ai nettoyée de ton sang,
je t’ai parfumée avec de l’huile.
Je t’ai revêtue d’habits chamarrés,
je t’ai chaussée de souliers en cuir fin,
je t’ai donné une ceinture de lin précieux,
je t’ai couverte de soie.
Je t’ai parée de joyaux:
des bracelets à tes poignets,
un collier à ton cou,
un anneau à ton nez,
des boucles à tes oreilles,
et sur ta tête un diadème magnifique.

Tu étais parée d’or et d’argent,
vêtue de lin précieux,
de soie et d’étoffes chamarrées.
La fleur de farine, le miel et l’huile
étaient ta nourriture.
Tu devins de plus en plus belle
et digne de la royauté.
Ta renommée se répandit parmi les nations,
à cause de ta beauté,
car elle était parfaite,
grâce à ma splendeur dont je t’avais revêtue
– oracle du Seigneur Dieu.

Mais tu t’es fiée à ta beauté,
tu t’es prostituée en usant de ta renommée,
tu as prodigué tes faveurs à tout passant:
tu as été à n’importe qui.

Cependant, moi,
je me ressouviendrai de mon alliance,
celle que j’ai conclue avec toi
au temps de ta jeunesse,
et j’établirai pour toi une alliance éternelle.
Ainsi tu te souviendras,
tu seras couverte de honte.
Dans ton déshonneur,
tu n’oseras pas ouvrir la bouche
quand je te pardonnerai
tout ce que tu as fait
– oracle du Seigneur Dieu."

Ez 1,15 et 60, 63

image: Dieric Bouts, le prophète Elie (reproarte.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:01 Publié dans Laudem Gloriae, Prophète Elie | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

14/12/2016

Laudem Gloriae - 33 / Thérèse de l'Enfant Jésus

Thérèse de l'Enfant Jésus (Thérèse de Lisieux)

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Souvent, sans le savoir, les grâces et les lumières que nous recevons sont dues à une âme cachée, parce que le bon Dieu veut que les Saints se communiquent les uns aux autres la grâce par la prière, afin qu'au Ciel ils s'aiment d'un grand amour, d'un amour bien plus grand encore que celui de la famille, même la famille la plus idéale de la terre. Combien de fois ai-je pensé que je pouvais devoir toutes les grâces que j'ai reçues aux prières d'une âme qui m'aurait demandée au bon Dieu et que je ne connaîtrai qu'au Ciel.

Oui, une toute petite étincelle pourra faire naître de grandes lumières dans toute l'Eglise, comme des docteurs et des martyrs qui seront sans doute bien au-dessus d'elle au Ciel; mais comment pourrait-on penser que leur gloire ne deviendra pas la sienne? Au Ciel, on ne rencontrera pas de regards indifférents, parce que tous les élus reconnaîtront qu'ils se doivent entre eux les grâces qui leur ont mérité la couronne.

Thérèse de Lisieux, Derniers entretiens, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1992)

20/11/2016

Laudem Gloriae - 32 / Ambroise de Milan

attribué à Ambroise de Milan

00_4 Charles Journet_Laudem Gloriae.jpeg

A Toi Dieu, notre louange! Nous T’acclamons, Tu es Seigneur! A Toi Père éternel, l’hymne de l’univers. Devant Toi se prosternent les archanges, les anges et les esprits des cieux; ils Te rendent grâce; ils adorent et ils chantent: Saint, saint, saint, le Seigneur, Dieu de l’univers; le ciel et la terre sont remplis de ta gloire. C’est Toi que les Apôtres glorifient, Toi que proclament les prophètes, Toi dont témoignent les martyrs; c’est Toi que par le monde entier l’Eglise annonce et reconnaît.

Dieu, nous T’adorons: Père infiniment saint, Fils éternel et bien-aimé, Esprit de puissance et de paix. Christ, Fils du Dieu vivant, Seigneur de la gloire, Tu n’as pas craint de prendre chair dans le corps d’une vierge pour libérer l’humanité captive. Par Ta victoire sur la mort, Tu as ouvert à tout croyant les portes du Royaume; Tu règnes à la droite du Père; Tu viendras pour le jugement. Montre-toi le défenseur et l’ami des hommes sauvés par Ton sang: prends-les avec tous les saints dans Ta joie et dans Ta lumière.



 

Ambroise de Milan, Te Deum / extrait (aelf.org)

illustration musicale: Te Deum / Choeur des moines de l'Abbaye de Melleray

02/11/2016

Laudem Gloriae - 16 / La promesse de Dieu - II

Laudem Gloriae - XV. La promesse de Dieu - II

00_33 Dieric Bouts_le prophète Elie.jpg

La main du Seigneur se posa sur moi,
par son esprit il m’emporta et me déposa au milieu d’une vallée;
elle était pleine d’ossements.
Il me fit circuler parmi eux;
le sol de la vallée en était couvert,
et ils étaient tout à fait desséchés.
 
Alors le Seigneur me dit:
"Fils d’homme, ces ossements peuvent-ils revivre?"
Je lui répondis: "Seigneur Dieu, c’est toi qui le sais!"
Il me dit alors:
"Prophétise sur ces ossements.
Tu leur diras:
Ossements desséchés, écoutez la parole du Seigneur:
Ainsi parle le Seigneur Dieu à ces ossements:
Je vais faire entrer en vous l’esprit, et vous vivrez.
Je vais mettre sur vous des nerfs, vous couvrir de chair,
et vous revêtir de peau;
je vous donnerai l’esprit, et vous vivrez.
Alors vous saurez que Je suis le Seigneur."
 
Je prophétisai, comme j’en avais reçu l’ordre.
Pendant que je prophétisais, il y eut un bruit,
puis une violente secousse,
et les ossements se rapprochèrent les uns des autres.
Je vis qu’ils se couvraient de nerfs, la chair repoussait,
la peau les recouvrait, mais il n’y avait pas d’esprit en eux.
 
Le Seigneur me dit alors:
"Adresse une prophétie à l’esprit, prophétise, fils d’homme.
Dis à l’esprit:
Ainsi parle le Seigneur Dieu: Viens des quatre vents, esprit!
Souffle sur ces morts, et qu’ils vivent!"
 
Je prophétisai, comme il m’en avait donné l’ordre,
et l’esprit entra en eux;
ils revinrent à la vie, et ils se dressèrent sur leurs pieds:
c’était une armée immense!
 
Puis le Seigneur me dit:
"Fils d’homme,
ces ossements, c’est toute la maison d’Israël.
Car ils disent:
"Nos ossements sont desséchés,
notre espérance est détruite, nous sommes perdus!”
 
"C’est pourquoi, prophétise.
Tu leur diras:
Ainsi parle le Seigneur Dieu:
Je vais ouvrir vos tombeaux
et je vous en ferai remonter, ô mon peuple,
et je vous ramènerai sur la terre d’Israël.
Vous saurez que Je suis le Seigneur,
quand j’ouvrirai vos tombeaux
et vous en ferai remonter, ô mon peuple!
Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez;
je vous donnerai le repos sur votre terre.
Alors vous saurez que Je suis le Seigneur:
j’ai parlé et je le ferai – oracle du Seigneur."

Ez 37, 1-14

image: Dieric Bouts, le prophète Elie (reproarte.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:15 Publié dans Laudem Gloriae | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

01/11/2016

Laudem Gloriae - 4 / Catherine de Sienne

Laudem Gloriae - IV. Catherine de Sienne

00_4 Charles Journet.jpeg

Je t'ai dit que toute forme de vie m'est agréable, Je l'accepte pourvu qu'elle soit remplie avec une bonne et sainte volonté: toute chose est bonne et parfaite, créée par Moi qui suis la suprême bonté. Les choses n'ont été ni créées ni données pour qu'elles vous fassent encourir la mort mais pour qu'elles vous procurent la vie. Où gît donc la difficulté puisque rien n'est aussi facile et aussi agréable que l'amour? Or qu'est-ce que Je vous demande sinon l'amour et la dilection pour Moi et pour le prochain? Tous les temps, tous les lieux, tous les états permettent de les pratiquer pourvu qu'on n'aime et qu'on ne possède rien que pour la louange et pour la gloire de Mon Nom.

Catherine de Sienne, Traité de la discrétion, dans: Le livre des dialogues, suivi de Lettres (coll. Points Sagesses/Seuil, 2002)

00:01 Publié dans Catherine de Sienne, Laudem Gloriae | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg