Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2017

Lire l'Ancien Testament - 30 / Prières d'actions de grâces

Lire l'Ancien Testament - XXX. Prières d'actions de grâces

mis à jour - 2015

00_2 Abbaye de Tamié.jpg

Seigneur, c’est toi qui es Dieu, tes paroles sont vérité, et tu as fait cette magnifique promesse à ton serviteur. Daigne bénir la maison de ton serviteur, afin qu’elle soit pour toujours en ta présence. Car toi, Seigneur Dieu, tu as parlé, et par ta bénédiction la maison de ton serviteur sera bénie pour toujours. 2 S 7, 28-29

Bénissez Dieu et célébrez-le devant tous les vivants pour le bien qu’il vous a fait. Bénissez-le et chantez son nom. Annoncez à tous les hommes les actions de Dieu comme elles le méritent, et n’hésitez pas à le célébrer. Tb 12, 6

Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon âme exulte en mon Dieu. Car il m’a vêtue des vêtements du salut, il m’a couverte du manteau de la justice, comme le jeune marié orné du diadème, la jeune mariée que parent ses joyaux. Comme la terre fait éclore son germe, et le jardin, germer ses semences, le Seigneur Dieu fera germer la justice et la louange devant toutes les nations. Is 61, 10-11

Seigneur, c’est toi notre père. Nous sommes l’argile, c’est toi qui nous façonnes: nous sommes tous l’ouvrage de ta main. Is 64, 7

Tu t’es souvenu de moi, mon Dieu; tu n’abandonnes pas ceux qui t’aiment. Dn 14, 38

Dans ma détresse, je crie vers le Seigneur, et lui me répond; du ventre des enfers j’appelle: tu écoutes ma voix. Tu m’as jeté au plus profond du cœur des mers, et le flot m’a cerné; tes ondes et tes vagues ensemble ont passé sur moi. Et je dis: me voici rejeté de devant tes yeux; pourrai-je revoir encore ton temple saint? Les eaux m’ont assailli jusqu’à l’âme, l’abîme m’a cerné ; les algues m’enveloppent la tête, à la racine des montagnes. Je descendis aux pays dont les verrous m’enfermaient pour toujours; mais tu retires ma vie de la fosse, Seigneur mon Dieu. Quand mon âme en moi défaillait, je me souvins du Seigneur; et ma prière parvint jusqu’à toi dans ton temple saint. Les servants de vaines idoles perdront leur faveur. Mais moi, au son de l’action de grâce, je t’offrirai des sacrifices; j’accomplirai les vœux que j’ai faits: au Seigneur appartient le salut. Jon 2, 3-10

image: Abbaye Notre-Dame de Tamié / Savoie, France

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:00 Publié dans Lire l'Ancien Testament | Tags : bible, prières, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

30/10/2016

Lire l'Ancien Testament - 31 / Les paraboles

Lire l'Ancien Testament - XXXI. Les paraboles

mis à jour - 2016

bible,ancien testament,choix 

"Tendez l’oreille, écoutez ma voix; soyez attentifs, écoutez ma parole: pour semer, faut-il que, tout le jour, le laboureur laboure sa terre, la retourne et la herse? Ne va-t-il pas aplanir le sol, pour répandre la nigelle, jeter le cumin, semer en pleine terre le blé, l’orge, le millet, et l’épeautre en bordure? Son Dieu lui enseigne cette pratique; il l’a instruit: on n’écrase pas la nigelle au traîneau, la roue du chariot ne passe pas sur le cumin; mais on bat la nigelle avec le fléau, et le cumin avec le bâton. Va-t-on broyer le froment? On ne l’écrase pas sans fin: on le foule sous les roues du chariot, mais il n’est pas broyé. Même cela vient du Seigneur de l’univers: il conçoit des merveilles, il réussit de grandes choses." Is 28, 23-29

"Fils d’homme, pour quelle raison le bois de la vigne vaudrait-il mieux que tous les autres bois? Pourquoi ses branches seraient-elles meilleures que celles des arbres de la forêt? En tire-t-on du bois pour en faire un ouvrage? En tire-t-on une cheville pour y suspendre un objet? Voilà qu’on le jette au feu pour le consumer: le feu consume ses deux extrémités, le milieu est brûlé; peut-il servir à quelque ouvrage? Déjà, lorsqu’il était intact, on n’en faisait nul ouvrage; une fois que le feu l’a consumé et brûlé, pourrait-on encore en faire quelque ouvrage?" Ez 15, 2-5

Le grand aigle, aux grandes ailes, à l’envergure immense, au plumage épais et chamarré, vint au Liban. Il s’empara de la cime du cèdre, cueillit le sommet de sa ramure; il l’emporta au pays des marchands, et dans une ville de trafiquants le déposa. Puis il prit une des semences du pays, la mit dans un champ prêt aux semailles: au bord des eaux abondantes, telle une pousse de saule, il la planta. La semence germa, devint une vigne florissante, à la taille basse, tournant ses pampres vers l’aigle, étendant ses racines sous lui. C’était une vigne, elle donna des sarments et lança ses branches. Il y eut encore un grand aigle, aux grandes ailes, au plumage abondant. Et voici que cette vigne dirigea vers lui ses racines, et vers lui tendit ses pampres pour qu’il l’arrose, loin des terrasses où elle était plantée. C’est dans un champ fertile, au bord des eaux abondantes, qu’elle était plantée, pour produire des rameaux, porter du fruit, devenir une vigne magnifique. Tu diras: Ainsi parle le Seigneur Dieu: Réussira-t-elle? L’aigle ne va-t-il pas arracher ses racines, ôter son fruit pour qu’il sèche? Ses pousses cueillies sécheront toutes. Nul besoin d’un bras puissant ni d’un peuple nombreux pour la déraciner! La voici plantée: réussira-t-elle? Dès que l’atteindra le vent d’est, ne va-t-elle pas se dessécher? Sur la terrasse même où elle poussait, elle séchera!... A la cime du grand cèdre, je prendrai une tige; au sommet de sa ramure, j’en cueillerai une toute jeune, et je la planterai moi-même sur une montagne très élevée. Sur la haute montagne d’Israël je la planterai. Elle portera des rameaux, et produira du fruit, elle deviendra un cèdre magnifique. En dessous d’elle habiteront tous les passereaux et toutes sortes d’oiseaux, à l’ombre de ses branches ils habiteront. Alors tous les arbres des champs sauront que Je suis le Seigneur: je renverse l’arbre élevé et relève l’arbre renversé, je fais sécher l’arbre vert et reverdir l’arbre sec. Je suis le Seigneur, j’ai parlé, et je le ferai." Ez 17, 3-10 / 22-24

image: Abbaye Notre-Dame de Tamié / Savoie, France

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:01 Publié dans Lire l'Ancien Testament | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

09/10/2016

Lire l'Ancien Testament - 24 / Prières de louange

Lire l'Ancien Testament - XXIV. Prières de louange

mis à jour - 2016

00_2 Abbaye de Tamié.jpg

Levez-vous, bénissez le Seigneur votre Dieu! Depuis toujours et pour toujours, qu’il soit béni, ton nom glorieux qui est au-dessus de toute bénédiction et de toute louange! Ne 9, 5

Croissez comme la rose plantée au bord des eaux. Comme le Liban, exhalez votre parfum, et fleurissez comme le lis. Elevez la voix, chantez ensemble, et bénissez le Seigneur en toutes ses œuvres. Rapportez à son nom la grandeur; rendez-lui grâce par la louange, par le chant de vos lèvres et vos cithares. Si 39, 13-15 

La bénédiction du Seigneur est comme un fleuve qui déborde, comme un torrent qui abreuve la terre. Si 39, 22

Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères, loué sois-tu, glorifié soit ton nom pour les siècles! Dn 3, 26

Je bondis de joie dans le Seigneur, j’exulte en Dieu, mon Sauveur! Le Seigneur mon Dieu est ma force; il me donne l’agilité du chamois, il me fait marcher dans les hauteurs. Au maître de chant. Sur les instruments à cordes. Ha 3, 18-19

image: Abbaye Notre-Dame de Tamié / Savoie, France

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:01 Publié dans Lire l'Ancien Testament | Tags : bible, prières, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

18/09/2016

Lire l'Ancien Testament - 23 / Prières de confiance

Lire l'Ancien Testament - XXIII. Prières de confiance

mis à jour - 2016

00_2 Abbaye de Tamié.jpg

Seigneur, Père et Dieu de ma vie, ne m’abandonne pas à leur caprice, ne laisse pas mes yeux être effrontés et détourne de moi la convoitise. Les désirs charnels et la dépravation, qu’ils n’aient pas prise sur moi; ne me laisse pas céder à la débauche. Si 23, 4-6 

Par-dessus tout, supplie le Très-Haut de diriger tes pas dans la vérité. Si 37, 15

Et maintenant, de tout cœur, nous te suivons, nous te craignons et nous cherchons ta face. Ne nous laisse pas dans la honte, agis envers nous selon ton indulgence et l’abondance de ta miséricorde. Délivre-nous en renouvelant tes merveilles, glorifie ton nom, Seigneur. Dn 3, 41-43

Qui est Dieu comme toi, pour enlever le crime, pour passer sur la révolte comme tu le fais à l’égard du reste, ton héritage: un Dieu qui ne s’obstine pas pour toujours dans sa colère mais se plaît à manifester sa faveur? De nouveau, tu nous montreras ta miséricorde, tu fouleras aux pieds nos crimes, tu jetteras au fond de la mer tous nos péchés! Mi 7, 18-19

Grâce à l’amour du Seigneur, nous ne sommes pas anéantis; ses tendresses ne s’épuisent pas; elles se renouvellent chaque matin; oui, ta fidélité surabonde. Lm 3, 22-23

Guéris-moi, Seigneur, et je serai guéri, sauve-moi, et je serai sauvé, car tu es ma louange. Jr 17, 14

image: Abbaye Notre-Dame de Tamié / Savoie, France

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:10 Publié dans Lire l'Ancien Testament | Tags : bible, prières, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

21/08/2016

Lire l'Ancien Testament - 22 / Prières à la gloire de Dieu

Lire l'Ancien Testament - XXII. Prières à la gloire de Dieu

mis à jour - 2016

00_2 Abbaye de Tamié.jpg

Seigneur, tu es mon Dieu, je t’exalte, je rends grâce à ton nom, car tu as accompli projets et merveilles, sûrs et stables depuis longtemps. Is 25, 1

Tu es devenu forteresse pour le faible, forteresse pour le malheureux en sa détresse, un abri contre l’orage, une ombre contre la chaleur: le souffle des tyrans n’est que pluie d’orage sur un mur. Comme une chaleur étouffante sur la terre desséchée, tu étouffes le vacarme des étrangers; comme faiblit la chaleur à l’ombre d’un nuage, ainsi faiblit le chant de victoire des tyrans. Is 25, 4-5

Sur cette montagne, il fera disparaître le voile de deuil qui enveloppe tous les peuples et le linceul qui couvre toutes les nations. Il fera disparaître la mort pour toujours. Le Seigneur Dieu essuiera les larmes sur tous les visages, et par toute la terre il effacera l’humiliation de son peuple. Le Seigneur a parlé. Et ce jour-là, on dira: "Voici notre Dieu, en lui nous espérions, et il nous a sauvés; c’est lui le Seigneur, en lui nous espérions; exultons, réjouissons-nous: il nous a sauvés!" Is 25, 7-9

image: Abbaye Notre-Dame de Tamié / Savoie, France

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:10 Publié dans Lire l'Ancien Testament | Tags : bible, prières, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

31/07/2016

Lire l'Ancien Testament - 21 / La vie quotidienne

Lire l'Ancien Testament - XXI. La vie quotidienne

mis à jour - 2016

bible,ancien testament,choix 

Mieux vaut peu, avec la crainte du Seigneur, qu’un grand trésor et ses embarras. Pr 15, 16

Un regard lumineux réjouit le cœur, une bonne nouvelle donne des forces. Pr 15, 30

Ce qu’on attend d’un homme, c’est la bonne foi. Pr 19, 22

Ne charge pas sans preuve ton prochain: tes lèvres seraient-elles trompeuses? Pr 24, 28

Aimez la justice, vous qui gouvernez la terre, ayez sur le Seigneur des pensées droites, cherchez-le avec un cœur simple, car il se laisse trouver par ceux qui ne le mettent pas à l’épreuve, il se manifeste à ceux qui ne refusent pas de croire en lui. Sg 1, 1-2

Gardez-vous donc d’une récrimination inutile, et plutôt que de dire du mal, retenez votre langue, car un propos tenu en cachette ne restera pas sans effet: la bouche qui calomnie détruit l’âme. Sg 1, 11

A quoi nous a servi l’orgueil, et que nous ont rapporté la richesse et la prétention? Tout cela a passé comme une ombre, comme une rumeur fugace. Comme le navire traverse une mer agitée sans qu’on puisse retrouver la trace de son passage, ni le sillage de sa coque sur les vagues… comme l’oiseau vole à travers l’espace sans qu’on trouve aucune empreinte de son parcours: du battement de ses ailes, il fouette l’air léger, le fend avec violence dans le sifflement de son vol et le traverse sans qu’on trouve signe de ce passage… comme la flèche lancée vers la cible déchire l’air aussitôt refermé, si bien qu’on ignore quelle fut sa trajectoire… Ainsi de nous: à peine nés, nous avons disparu, nous n’avons pu montrer aucun signe de vertu et, dans notre malice, nous nous sommes consumés. Sg 5, 8-13 

Tiens fermement tes convictions et n’aie qu’une parole. Si 5, 10

Un ami fidèle, c’est un refuge assuré, celui qui le trouve a trouvé un trésor. Un ami fidèle n’a pas de prix, sa valeur est inestimable. Un ami fidèle est un élixir de vie que découvriront ceux qui craignent le Seigneur. Celui qui craint le Seigneur choisit bien ses amis, car son compagnon lui ressemblera. Si 6, 14-17

Du matin au soir les situations changent, tout passe si vite devant le Seigneur. Si 18, 26

Que ton cœur n’oublie jamais un ami, ne perds pas son souvenir si tu deviens riche. Si 37, 6

image: Abbaye Notre-Dame de Tamié / Savoie, France

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:04 Publié dans Lire l'Ancien Testament | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

23/03/2016

Lire l'Ancien Testament - 36 / Les annonces du Messie - VI

Lire l'Ancien Testament - XXXVI. Les annonces du Messie - VI

mis à jour - 2016

00_2 Abbaye de Tamié.jpg

Je fais de toi la lumière des nations, pour que mon salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. Is 49, 6

Le Seigneur mon Dieu m’a donné le langage des disciples, pour que je puisse, d’une parole, soutenir celui qui est épuisé. Chaque matin, il éveille, il éveille mon oreille pour qu’en disciple, j’écoute. Le Seigneur mon Dieu m’a ouvert l’oreille, et moi, je ne me suis pas révolté, je ne me suis pas dérobé. J’ai présenté mon dos à ceux qui me frappaient, et mes joues à ceux qui m’arrachaient la barbe. Je n’ai pas caché ma face devant les outrages et les crachats. Le Seigneur mon Dieu vient à mon secours; c’est pourquoi je ne suis pas atteint par les outrages, c’est pourquoi j’ai rendu ma face dure comme pierre: je sais que je ne serai pas confondu. Is 50, 4-7

Mon serviteur réussira, dit le Seigneur; il montera, il s’élèvera, il sera exalté! La multitude avait été consternée en le voyant, car il était si défiguré qu’il ne ressemblait plus à un homme; il n’avait plus l’apparence d’un fils d’homme. Il étonnera de même une multitude de nations; devant lui les rois resteront bouche bée, car ils verront ce que, jamais, on ne leur avait dit, ils découvriront ce dont ils n’avaient jamais entendu parler. Qui aurait cru ce que nous avons entendu? Le bras puissant du Seigneur, à qui s’est-il révélé? Devant lui, le serviteur a poussé comme une plante chétive, une racine dans une terre aride; il était sans apparence ni beauté qui attire nos regards, son aspect n’avait rien pour nous plaire. Méprisé, abandonné des hommes, homme de douleurs, familier de la souffrance, il était pareil à celui devant qui on se voile la face; et nous l’avons méprisé, compté pour rien. En fait, c’étaient nos souffrances qu’il portait, nos douleurs dont il était chargé. Et nous, nous pensions qu’il était frappé, meurtri par Dieu, humilié. Or, c’est à cause de nos révoltes qu’il a été transpercé, à cause de nos fautes qu’il a été broyé. Le châtiment qui nous donne la paix a pesé sur lui: par ses blessures, nous sommes guéris. Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait son propre chemin. Mais le Seigneur a fait retomber sur lui nos fautes à nous tous. Maltraité, il s’humilie, il n’ouvre pas la bouche: comme un agneau conduit à l’abattoir, comme une brebis muette devant les tondeurs, il n’ouvre pas la bouche. Arrêté, puis jugé, il a été supprimé. Qui donc s’est inquiété de son sort? Il a été retranché de la terre des vivants, frappé à mort pour les révoltes de son peuple. On a placé sa tombe avec les méchants, son tombeau avec les riches; et pourtant il n’avait pas commis de violence, on ne trouvait pas de tromperie dans sa bouche. Broyé par la souffrance, il a plu au Seigneur. S’il remet sa vie en sacrifice de réparation, il verra une descendance, il prolongera ses jours: par lui, ce qui plaît au Seigneur réussira. Par suite de ses tourments, il verra la lumière, la connaissance le comblera. Le juste, mon serviteur, justifiera les multitudes, il se chargera de leurs fautes. C’est pourquoi, parmi les grands, je lui donnerai sa part, avec les puissants il partagera le butin, car il s’est dépouillé lui-même jusqu’à la mort, et il a été compté avec les pécheurs, alors qu’il portait le péché des multitudes et qu’il intercédait pour les pécheurs. Is 52, 13-15 & 53, 1-12

image: Abbaye Notre-Dame de Tamié / Savoie, France

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:10 Publié dans Lire l'Ancien Testament | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

20/03/2016

Lire l'Ancien Testament - 29 / Les annonces du Messie - V

Lire l'Ancien Testament - XXIX. Les annonces du Messie - V

mis à jour - 2016

bible,ancien testament,choix

Je regardais, au cours des visions de la nuit, et je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d’homme; il parvint jusqu’au Vieillard, et on le fit avancer devant lui. Et il lui fut donné domination, gloire et royauté; tous les peuples, toutes les nations et les gens de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas, et sa royauté, une royauté qui ne sera pas détruite. Dn 7, 13-14

Voici venir des jours - oracle du Seigneur -, où je conclurai avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda une alliance nouvelle. Ce ne sera pas comme l’Alliance que j’ai conclue avec leurs pères, le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte: mon alliance, c’est eux qui l’ont rompue, alors que moi, j’étais leur maître - oracle du Seigneur. Mais voici quelle sera l’Alliance que je conclurai avec la maison d’Israël quand ces jours-là seront passés - oracle du Seigneur. Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes; je l’inscrirai sur leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. Ils n’auront plus à instruire chacun son compagnon, ni chacun son frère en disant: "Apprends à connaître le Seigneur!" Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu’aux plus grands - oracle du Seigneur. Je pardonnerai leurs fautes, je ne me rappellerai plus leurs péchés. Jr 31, 31-34

Exulte de toutes tes forces, fille de Sion! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem! Voici ton roi qui vient à toi: il est juste et victorieux, pauvre et monté sur un âne, un ânon, le petit d’une ânesse. Ce roi fera disparaître d’Éphraïm les chars de guerre, et de Jérusalem les chevaux de combat; il brisera l’arc de guerre, et il proclamera la paix aux nations. Sa domination s’étendra d’une mer à l’autre, et de l’Euphrate à l’autre bout du pays. Za 9, 9-10 

Je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication. Ils regarderont vers moi. Celui qu’ils ont transpercé, ils feront une lamentation sur lui, comme on se lamente sur un fils unique; ils pleureront sur lui amèrement, comme on pleure sur un premier-né. Za 12, 10

image: Abbaye Notre-Dame de Tamié / Savoie, France

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:02 Publié dans Lire l'Ancien Testament | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg