Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2016

La citation du jour - 553 / Jan Van Ruysbroeck

Jan Van Ruysbroeck

littérature,spiritualité,citations,livres

Demeurez dans la blessure de Son coeur, d'où jaillissent tous les fleuves de Sa grâce. Vivez dans Son coeur plein d'amour, car en Lui se trouve la plénitude de l'Esprit Saint et de l'amour éternel.

Jan Van Ruysbroeck, dans: Revue Ma Prière No 38, Juin 2016 (mapriere.com)

image: https://freeinfonature.wordpress.com

00:00 Publié dans Citation du jour, Jan Van Ruysbroeck | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

07/05/2016

La citation du jour - 472 / Jan Van Ruysbroeck

Jan Van Ruysbroeck

14.jpg

Aimer Dieu et aimer son prochain en vue de Dieu, pour Dieu, en Dieu, nul chant plus haut ni plus joyeux ne peut être chanté au ciel et sur la terre.

Jan Van Ruysbroeck, Les sept degrés de l'échelle d'amour spirituel (Artège, 2015)

image: Giotto, L'adoration des rois mages (urbaninrome.blogspot.com)

00:01 Publié dans Citation du jour, Jan Van Ruysbroeck | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

19/04/2016

Morceaux choisis - 471 / Jan Van Ruysbroeck

Jan Van Ruysbroeck

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Appliquez-vous à monter en Dieu par le désir et à descendre en vous-même par l'humilité, et ainsi vous grandirez toujours et profiterez des deux côtés, en même temps que la grâce de Dieu se répandra en vous. Sous l'action de ce bien-être éprouvé en vous-même, tantôt vous rirez, tantôt vous pleurerez comme un homme en ivresse. Vous ressentirez et goûterez maintes choses extraordinaires que ceux-là seuls connaissent qui s'adonnent à un tel amour: car la joie et l'amour dilateront votre coeur. Vous aimerez Dieu alors, vous Le remercierez et Le louerez, mais en même temps vous sentirez que pour agir ainsi que tout vous manque et vous fait défaut.

Car tout ce que vous pouvez faire vous paraîtra bien petit et comme rien, en comparaison de vos désirs et de ce que l'amour réclame de vous, comme d'ailleurs il en est digne. Ce désir portera à votre coeur une blessure douloureuse qui ne fera que grandir et se renouveler sans cesse, sous l'action d'un amour affectif envers Dieu: alors vous languirez d'amour.

Jan Van Ruysbroeck, Le miroir du salut éternel (livres-mystiques.com)

image:http://www.romontregion.ch

08/03/2016

Morceaux choisis - 450 / Jan Van Ruysbroeck

Jan Van Ruysbroeck

2.jpg

Il peut se faire que vous ressentiez en vous de la tiédeur, de la lourdeur et de la tristesse, que vous vous trouviez sans goût ni attrait, sans nulle ardeur pour les choses spirituelles; pauvre, misérable, abandonnée et privée de toute consolation divine. Vous vous sentirez chargée d'ennui et dépourvue de tout attrait ou plaisir pour quelque pratique que ce soit, intérieure ou extérieure, si lourde enfin qu'il semble que vous deviez vous enfoncer en terre. N'en ayez cependant aucun souci, mais remettez-vous entre les mains de Dieu, souhaitant que Sa volonté se fasse et que Sa gloire soit procurée. Le nuage sombre et pesant se dissipera bientôt et la lumière éclatante du soleil, qui est Notre-Seigneur Jésus-Christ, vous enveloppera des rayons de Sa consolation et de Sa grâce, plus que vous ne l'aviez jamais éprouvé auparavant.

Jan Van Ruysbroeck, Le miroir du salut éternel (livres-mystiques.com)

image: http://www.123rf.com

19/12/2015

Morceaux choisis - 404 / Elisabeth de la Trinité

Elisabeth de la Trinité

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Il me semble que l'attitude de la Vierge durant les mois qui s'écoulèrent entre l'Annonciation et la Nativité est le modèle des âmes intérieures, des êtres que Dieu a choisis pour vivre au-dedans, au fond de l'abîme sans fond. Dans quelle paix, dans quel recueillement Marie se rendait et se prêtait à toutes choses! Comme celles qui étaient les plus banales étaient divinisées par elle! Car à travers tout la Vierge restait l'adorante du Don de Dieu!

Cela ne l'empêchait pas de se dépenser au-dehors lorsqu'il s'agissait d'exercer la charité; l'Evangile nous dit que Marie parcourut en toute diligence les montagnes de Judée pour se rendre chez sa cousine Elisabeth. Jamais la vision ineffable qu'elle contemplait en elle-même ne diminua sa charité extérieure. Car, dit un pieux auteur, si la contemplation s'en va vers la louange et vers l'éternité de son Seigneur, elle possède l'unité et ne la perdra pas. Qu'un ordre du Ciel arrive, elle se retourne vers les hommes, compatit à toutes leurs nécessités, se penche vers toutes leurs misères; il faut qu'elle pleure et qu'elle féconde. Elle éclaire comme le feu; comme lui, elle brûle, absorbe et dévore, soulevant ver le Ciel ce qu'elle a dévoré. Et, quand elle a fait son action en bas, elle se soulève, et reprend, brûlante de son feu, le chemin de la hauteur. (d'après Jan Van Ruysbroeck)

Elisabeth de la Trinité, Le ciel dans la foi, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1980)

image: Filippo Lippi, Madonna and Child with Angels / detail (liveinternet.ru)