Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/07/2017

Morceaux choisis - 692 / Bernard de Clairvaux

Bernard de Clairvaux

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Si vous croyez au Christ, faites les oeuvres du Christ, afin que vive votre foi; l'amour animera cette foi, l'action en fera la preuve. Vous qui prétendez demeurer en Jésus Christ, il faut marcher comme Lui. Si vous recherchez la gloire, si vous enviez les heureux de ce monde, si vous dites du mal des absents et si vous rendez le mal pour le mal, ce sont là des choses que le Christ n'a pas faites. Vous dites que vous connaissez Dieu, mais vos actes le nient: Cet homme m'honore des lèvres, dit l'Écriture, mais son cœur est loin de moi (Is 29,13; Mt 15,8). Or la foi, même droite, ne suffit pas à faire un saint, un homme droit, si elle n'opère pas dans l'amour. Celui qui est sans amour est incapable d'aimer l'Epouse, l'Eglise du Christ. Et les oeuvres, même accomplies dans la droiture, ne parviennent pas sans foi à rendre le cœur droit. 

Bernard de Clairvaux, Sur le Cantique des Cantiques - extrait, dans: Oeuvres mystiques (Seuil, 1951)

Le chant à Marie - 5 / Hymne Acathiste

"Hymne Acathiste"

(interprètes non identifiés)

Curio 48a.jpg

Réjouis-Toi, rayonnement de joie,
réjouis-Toi, par qui le mal a disparu,
réjouis-Toi, Tu relèves Adam de sa chute,
réjouis-Toi, par Toi Ève ne pleure plus. 
 
Réjouis-Toi, montagne inaccessible aux pensées des hommes,
réjouis-Toi, abîme impénétrable, même aux anges,
réjouis-Toi, car Tu deviens le trône et le palais du Roi,
réjouis-Toi, porteuse de Celui qui porte tout. 
 
Réjouis-Toi, Étoile annonciatrice du Soleil Levant,
réjouis-Toi, par qui Dieu devient petit enfant,
réjouis-Toi, car Tu renouvelles toute créature,
réjouis-Toi, en Toi nous adorons le Créateur. 
 
Réjouis-Toi, Mystère de la Sagesse Divine,
réjouis-Toi, Foi de ceux qui prient en silence,
réjouis-Toi, qui as part aux miracles du Christ,
réjouis-Toi, miracle proclamé par les Anges. 
 
Réjouis-Toi, O Mère du Sauveur.
Alléluia, Alléluia, Alléluia.
 
Réjouis-Toi, échelle par qui Dieu descendit du Ciel,
réjouis-Toi, Pont conduisant au ciel ceux qui sont sur la terre,
réjouis-Toi, Ton enseignement surpasse tout savoir,
réjouis-Toi, Tu illumines l'esprit des croyants. 
 
Réjouis-Toi, par qui les cieux se réjouissent avec la terre,
réjouis-Toi, par qui la terre jubile avec les cieux,
réjouis-Toi, bouche fermée des apôtres,
réjouis-Toi, fermeté des témoins du Christ. 
 
Réjouis-Toi, qui rends inébranlable notre foi,
réjouis-Toi, qui sais la splendeur de la grâce,
réjouis-Toi, par qui l'enfer est dépouillé,
réjouis-Toi, qui nous revêts de gloire. 
 
Réjouis-Toi, Mère de la Lumière sans déclin,
réjouis-Toi, Aurore du jour véritable,
réjouis-Toi, toi qui illumine le mystère de la Trinité,
réjouis-Toi, Allégresse de toutes les générations. 
 
Réjouis-Toi, Marie comblée de grâce.
Alléluia, Alléluia, Alléluia. 
 
Réjouis-Toi, Mère de l'Agneau et du Pasteur,
réjouis-Toi, Bergerie de l'unique troupeau,
réjouis-Toi, qui nous libères des œuvres de ténèbres,
réjouis-Toi, Tu nous ouvres les portes du Paradis. 
 
Réjouis-Toi, qui nous délivres de la mort et du tombeau,
réjouis-Toi, par qui le Paradis s'entrouvre de nouveau,
réjouis-Toi, clé du Royaume du Christ et porte du Ciel,
réjouis-Toi, espérance des biens éternels. 
 
Réjouis-Toi, rayonnement du Soleil Véritable,
réjouis-Toi, Éclat de la Lumière sans couchant,
réjouis-Toi, qui illumines nos cœurs,
réjouis-Toi, Flambeau portant la Lumière inaccessible. 
 
Réjouis-Toi, Toi qui fais couler des fleuves d'Eau Vive,
réjouis-Toi, Image vivante de l'eau du baptême,
réjouis-Toi, Coupe puisant la joie,
réjouis-Toi, Vie de joie mystérieuse. 
 
Réjouis-Toi, O Mère du Sauveur.
Alléluia, Alléluia, Alléluia.


image: Eglise de Curio / Tessin, Suisse (2013)

23:04 Publié dans Chant à Marie | Tags : littérature, prières, marie, chants sacrés, liturgie orthodoxe, musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Une étreinte de feu - 44 / Thérèse de Jésus

Thérèse de Jésus (Thérèse d'Avila)

0_1.jpg 

O Vie qui devenez la vie à tous, ne me refusez pas à moi cette eau si douce que Vous avez promise à ceux qui la désirent. Moi, Seigneur, je la veux, je la demande et je viens à Vous. Ne Vous cachez pas de moi, Seigneur; Vous savez que cette eau m'est nécessaire, qu'elle est le vrai remède de l'âme que Vous avez blessée.

Tomas Alvarez, Thérèse d'Avila - Prières (Médiaspaul, 2000)

image: Raphaël, La Vierge de Lorette / détail (domainedechantilly.com)

03/07/2017

Morceaux choisis - 691 / Un moine de l'Eglise d'Orient

Un moine de l'Eglise d'Orient

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Dans le nom de Jésus se trouvent, résumés et agissants, tous les mystères de notre salut. Si nous répétons ce nom, la réalité de Jésus, à travers lui, peut nous pnétrer, nous emplir, nous imbiber de telle sorte que la parole se fasse chair en nous. Le nom de Jésus pénètre l'âme, comme la tache d'huile silencieusement s'étend. Le nom de Jésus contient le monde comme, dans le rayon se lumière, se fondent les couleurs du prisme. C'est dans son Verbe que le Père a tout créé. L'invocation du nom de Jésus sur tout ce qui existe permet de le transfigurer, de christifier l'univers, et de lui rendre son vrai sens. 

Un moine de l'Eglise d'Orient, Jésus - Simples regards sur le Sauveur, dans: Vives Flammes no 303 - La perfection (Ed. du Carmel, 2016)

image: https://www.prieraucoeurdumonde.net

00:01 Publié dans Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Chemins de traverse - 587 / Anne Frank

Anne Frank

3.png

Quand tu es seul et malheureux ou que tu as du chagrin, essaie, toi aussi, de monter dans les combles par un aussi beau temps et de regarder au-dehors. Pas de regarder les maisons et les toits, mais le ciel. Tant que tu pourras contempler le ciel sans crainte, tu sauras que tu es pur intérieurement et que malgré les ennuis tu retrouveras le bonheur. Richesse, considération, on peut tout perdre, mais ce bonheur au fond du coeur, il ne peut guère qu'être voilé et il saura nous rendre heureux, aussi longtemps que l'on vivra.

Anne Frank, Journal (coll. Livre de Poche/LGF, 1991)

image: Catrin Welz-Stein, The Man in the Moon (pinterest.com)

00:00 Publié dans Anne Frank, Chemins de traverse | Tags : littérature, essai, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

La citation du jour - 671 / Elisabeth de la Trinité

Elisabeth de la Trinité

littérature,spiritualité,citations,livres

Il n'est pas de bois comme celui de la Croix pour allumer dans l'âme le feu de l'amour!

Elisabeth de la Trinité, Lettres du Carmel, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1980)

image: Carmel du Havre, France(carmelduhavre.fr)

02/07/2017

Une étreinte de feu - 288 / Jean-Pierre Dubois-Dumée

Jean-Pierre Dubois-Dumée

littérature,spiritualité,prières,livres

Seigneur, Maître du temps, fais que je sois toujours prêt à Te donner le temps que Tu m'as donné. Seigneur, Maître du temps, aide-moi à trouver chaque jour le temps de Te rencontrer et le temps d'écouter les autres, le temps d'admirer et le temps de respirer, le temps de me taire et le temps de m'arrêter, le temps de sourire et le temps de remercier, le temps de réfléchir et le temps de pardonner, le temps d'aimer et le temps de prier. Seigneur, Maître du temps, je Te donne toutes les heures de cette journée et tous les jours de ma vie, jusqu'au moment où j'aurai fini mon temps sur la terre.

Jean-Pierre Dubois-Dumée, dans: Revue Ma Prière No 46, Février 2017 (mapriere.com)

image: Richard Meier, Jubilee Church / Rome, Italy (lauxrome2011.blogspot.ch)

00:01 Publié dans Une étreinte de feu / Prières | Tags : littérature, spiritualité, prières, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Lire le Nouveau Testament - 25 / La vocation - I

Lire le Nouveau Testament - XXV. La vocation - I

  mis à jour - 2015 

00_7 Carmel de France.jpg

Je vous exhorte donc, frères, par la tendresse de Dieu, à lui présenter votre corps - votre personne tout entière - en sacrifice vivant, saint, capable de plaire à Dieu: c’est là, pour vous, la juste manière de lui rendre un culte. Ne prenez pas pour modèle le monde présent, mais transformez-vous en renouvelant votre façon de penser pour discerner quelle est la volonté de Dieu: ce qui est bon, ce qui est capable de lui plaire, ce qui est parfait. Rm 12, 1-2

Frères, chacun doit rester devant Dieu dans la situation où il a été appelé. Au sujet du célibat, je n’ai pas un ordre du Seigneur, mais je donne mon avis, moi qui suis devenu digne de confiance grâce à la miséricorde du Seigneur. Je pense que le célibat est une chose bonne, étant donné les nécessités présentes; oui, c’est une chose bonne de vivre ainsi. Tu es marié? ne cherche pas à te séparer de ta femme. Tu n’as pas de femme? ne cherche pas à te marier. Si cependant tu te maries, ce n’est pas un péché; et si une jeune fille se marie, ce n’est pas un péché. Mais ceux qui font ce choix y trouveront les épreuves correspondantes, et c’est cela que moi, je voudrais vous éviter. Frères, je dois vous le dire: le temps est limité. Dès lors, que ceux qui ont une femme soient comme s’ils n’avaient pas de femme; ceux qui pleurent, comme s’ils ne pleuraient pas; ceux qui ont de la joie, comme s’ils n’en avaient pas; ceux qui font des achats, comme s’ils ne possédaient rien; ceux qui profitent de ce monde, comme s’ils n’en profitaient pas vraiment. Car il passe, ce monde tel que nous le voyons. J’aimerais vous voir libres de tout souci. Celui qui n’est pas marié a le souci des affaires du Seigneur, il cherche comment plaire au Seigneur. 1 Co 7, 25-32

Frères, je vous rappelle la Bonne Nouvelle que je vous ai annoncée; cet Evangile, vous l’avez reçu; c’est en lui que vous tenez bon, c’est par lui que vous serez sauvés si vous le gardez tel que je vous l’ai annoncé; autrement, c’est pour rien que vous êtes devenus croyants. Avant tout, je vous ai transmis ceci, que j’ai moi-même reçu: le Christ est mort pour nos péchés conformément aux Écritures, et il fut mis au tombeau; il est ressuscité le troisième jour conformément aux Écritures, il est apparu à Pierre, puis aux Douze; ensuite il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois - la plupart sont encore vivants, et quelques-uns sont endormis dans la mort -, ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les Apôtres. Et en tout dernier lieu, il est même apparu à l’avorton que je suis. Car moi, je suis le plus petit des Apôtres, je ne suis pas digne d’être appelé Apôtre, puisque j’ai persécuté l’Eglise de Dieu. Mais ce que je suis, je le suis par la grâce de Dieu, et sa grâce, venant en moi, n’a pas été stérile. Je me suis donné de la peine plus que tous les autres; à vrai dire, ce n’est pas moi, c’est la grâce de Dieu avec moi. 1 Co 15, 1-10

image: Le Carmel de France (carmel.asso.fr)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:01 Publié dans Lire le Nouveau Testament | Tags : bible, nouveau testament, hoix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg