Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2017

Une étreinte de feu - 275 / Bruno Leroy

Bruno Leroy

littérature,spiritualité,prières,livres

Comme la brise légère fouette les vagues, Tu es le rocher sur lequel vient dormir le soleil, apaisé après une longue journée de doutes sur la nature humaine qui souvent divague. Tu es puissance de tendresse, Tu es la route sur laquelle je chemine avec merveille. Tu m’as appris à donner le meilleur de moi-même, Tu m’as appris à transcender toutes formes de haines, Tu as donné aux confins de mon âme la saveur d’exister, la splendeur de contempler même l’homme blessé, pour mieux le comprendre et l’aimer, pour mieux me comprendre et m’aimer. Tu as semé les petites joies aux sublimes senteurs, celles qui s’épanouissent et font germer le bonheur, l’amour, le respect, la générosité, l’écoute, le souci des autres, voilà ce qu’à jamais Tu as su me donner... Valeurs puisées au cœur des évangiles dont nous sommes Apôtres, que chaque jour nous tentons humblement de pratiquer, et Tu demeures toujours présent pour sans cesse nous aider. Dans cette prière des profondeurs qui procure une insondable Joie de Te savoir à nos côtés pour fortifier notre Foi. Oh! Seigneur, Tu ne juges jamais nos balbutiements, Tu entends pourtant les murmures de nos tourments, mais Ton incommensurable Amour les transforme en diamants, et la Joie apparaît soudainement comme venant du firmament. Cette Joie pascale qui nous ouvre aux autres inlassablement dans de merveilleux éclats d’Amour et d’éternels jaillissements.

Bruno Leroy, Tu demeures toujours présent (site-catholique.fr)

00:11 Publié dans Une étreinte de feu / Prières | Tags : littérature, spiritualité, prières, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Chant sacré - 195 / Sergeï Rachmaninov

Sergeï Rachmaninov

"Bless the Lord O my Soul" - Psalm 103

 

Choir of the Moscow Church

Nikolai Matveyev


00:11 Publié dans Chant sacré | Tags : chant sacré, liturgie orthodoxe, musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Morceaux choisis - 136 / Thérèse de Jésus

Thérèse de Jésus (Thérèse d'Avila)

1.jpg

Si vous prenez l'habitude d'avoir Notre Seigneur près de vous et que vous vous efforcez de Lui plaire, vous ne pourrez plus comme on dit vous en débarrasser. Il ne vous abandonnera jamais, Il vous aidera dans toutes vos difficultés, vous Le trouverez partout. Avoir à son côté un tel Ami, pensez-vous que ce soit un mince avantage?

Thérèse d'Avila, Le chemin de perfection, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1995)

image: Heinrich Hofmann (ciaoroma.blogspot.com)

00:11 Publié dans Morceaux choisis, Thérèse de Jésus (Thérèse d'Avila) | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

16/04/2017

Le chant à Marie - 45 / Bernard de Clairvaux

d'après Bernard de Clairvaux

(Communauté de l'Emmanuel)

Curio 48a.jpg

Si le vent des tentations s'élève,
Si tu heurtes le rocher des épreuves,
Si les flots de l'ambition t'entraînent,
Si l'orage des passions se déchaîne:

Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Si tu la suis, tu ne crains rien!
Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Elle te conduit sur le chemin!

Quand l'angoisse et les périls, le doute,
Quand la nuit du désespoir te recouvre,
Si devant la gravité de tes fautes,
La pensée du jugement te tourmente:

Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Si tu la suis, tu ne crains rien!
Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Elle te conduit sur le chemin!

Si ton âme est envahie de colère,
Jalousie et trahison te submergent,
Si ton coeur est englouti dans le gouffre,
Emporté par les courants de tristesse

Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Si tu la suis, tu ne crains rien!
Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Elle te conduit sur le chemin!

Elle se lève sur la mer, elle éclaire,
Son éclat et ses rayons illuminent,
Sa lumière resplendit sur la Terre,
Dans les cieux et jusqu'au fond des abîmes.

Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Si tu la suis, tu ne crains rien!
Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Elle te conduit sur le chemin!

Si tu la suis, tu ne dévies pas,
Si tu la pries, tu ne faiblis pas.
Ti ne crains rien, elle est avec toi,
Et jusqu'au port, elle te guidera.

Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Si tu la suis, tu ne crains rien!
Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Elle te conduit sur le chemin!


image: Eglise de Curio / Tessin, Suisse (2013)

illustration musicale: Regarde l'étoile, invoque Marie / Communauté de l'Emmanuel

 

19:35 Publié dans Bernard de Clairvaux, Prier avec Marie | Tags : littérature, prière, marie, chant sacré, musique, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Morceaux choisis - 132 / Thérèse de l'Enfant Jésus

Thérèse de l'Enfant Jésus (Thérèse de Lisieux) 

littérature,spiritualité,citations,livres 

Je compris que l'Eglise avait un Coeur, et que ce Coeur était brûlant d'Amour. Je compris que l'Amour seul faisait agir les membres de l'Eglise, que si l'Amour venait à s'éteindre, les Apôtres n'annonceraient plus l'Evangile, les Martyrs refuseraient de verser leur sang... Je compris que l'Amour renfermait toutes les Vocations, que l'Amour était tout, qu'il embrassait tous les temps et tous les lieux... en un mot qu'il est Eternel!...

Alors, dans l'excès de ma joie délirante, je me suis écriée: O Jésus, mon Amour... ma vocation enfin je l'ai trouvée, ma vocation, c'est l'Amour!...

Oui, j'ai trouvé ma place dans l'Eglise, et cette place, ô mon Dieu, c'est Vous qui me l'avez donnée... dans le coeur de l'Eglise, je serai l'Amour... ainsi je serai tout... ainsi mon rêve sera réalisé!!!...

Thérèse de Lisieux, Manuscrits autobiographiques, Lettre à Soeur Marie du Sacré Coeur - Manuscrit B, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1992)

image: Les Saules, Cologny / Suisse (2014)

Chant sacré - 53 / Liturgie orthodoxe

Russian Orthodox Liturgy

"Thy Resurrection, O Christ Saviour"

 

Choir of St Vladimir's Orthodox Theological Seminary


 

19:35 Publié dans Chant sacré | Tags : chant sacré, liturgie orthodoxe, musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Laudem Gloriae - 1 / Le Verbe de Dieu

Laudem Gloriae - I. Le Verbe de Dieu

00_4 Charles Journet.jpeg 

 Au commencement était le Verbe,
et le Verbe était auprès de Dieu,
et le Verbe était Dieu.
Il était au commencement auprès de Dieu.
C’est par lui que tout est venu à l’existence,
et rien de ce qui s’est fait ne s’est fait sans lui.
En lui était la vie,
et la vie était la lumière des hommes;
la lumière brille dans les ténèbres,
et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée.
 
Il y eut un homme envoyé par Dieu;
son nom était Jean.
Il est venu comme témoin,
pour rendre témoignage à la Lumière,
afin que tous croient par lui.
Cet homme n’était pas la Lumière,
mais il était là pour rendre témoignage à la Lumière.
 
Le Verbe était la vraie Lumière,
qui éclaire tout homme
en venant dans le monde.
Il était dans le monde,
et le monde était venu par lui à l’existence,
mais le monde ne l’a pas reconnu.
Il est venu chez lui,
et les siens ne l’ont pas reçu.
Mais à tous ceux qui l’ont reçu,
il a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu,
eux qui croient en son nom.
Ils ne sont pas nés du sang,
ni d’une volonté charnelle, ni d’une volonté d’homme:
ils sont nés de Dieu.
Et le Verbe s’est fait chair,
il a habité parmi nous,
et nous avons vu sa gloire,
la gloire qu’il tient de son Père
comme Fils unique,
plein de grâce et de vérité.

Jn 1, 1-14

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

19:34 Publié dans Laudem Gloriae | Tags : bible, nouveau testament, choix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg