Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2017

La citation du jour - 605 / Bernadette Soubirous

Bernadette Soubirous

littérature,spiritualité,citations,livres

Mettons-nous entre les mains de ce divin Maître, comme un morceau de bois dont on veut faire une belle statue. Laissons-nous couper et raboter, soit dans notre volonté ou dans le reste de notre petite personnalité. 

Pascal Frey, Bernadette Soubirous - Une pensée par jour (Médiaspaul, 2011)

image: Philippe Gilbert, Art sur bois (pinterest.com)

00:01 Publié dans Bernadette Soubirous, Citation du jour | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Convergences musicales - 109 / Jan Dismas Zelenka

Jan Dismas Zelenka

Missa Omnium Sanctorum, ZWV 21

XI. Sanctus

XII. Benedictus

XIII. Osanna

XIV. Agnus Dei

XV. Dona Nobis Pacem

 

Kai Wessel, Gabriela Eibenova

Jan Kobow, Tomas Kral Marian Krejcik

Ensemble Inégal

Prague Baroque Soloists

Adam Viktora


00:01 Publié dans Convergences musicales | Tags : chant sacré, musique classique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Laudem Gloriae - 36 / La sagesse de Dieu - III

Laudem Gloriae - XXXVI. La sagesse de Dieu - III

00_20 Cantiques de la Bible.jpg

Seigneur, le monde entier est devant toi
comme un rien sur la balance,
comme la goutte de rosée matinale
qui descend sur la terre.

Pourtant, tu as pitié de tous les hommes,
parce que tu peux tout.
Tu fermes les yeux sur leurs péchés,
pour qu’ils se convertissent.

Tu aimes en effet tout ce qui existe,
tu n’as de répulsion
envers aucune de tes œuvres;
si tu avais haï quoi que ce soit,
tu ne l’aurais pas créé.
Comment aurait-il subsisté,
si tu ne l’avais pas voulu?
Comment serait-il resté vivant,
si tu ne l’avais pas appelé?

En fait, tu épargnes tous les êtres,
parce qu’ils sont à toi,
Maître qui aimes les vivants,
toi dont le souffle impérissable les anime tous.

Ceux qui tombent, tu les reprends peu à peu,
tu les avertis,
tu leur rappelles en quoi ils pèchent,
pour qu’ils se détournent du mal
et croient en toi, Seigneur.

Sg 11, 22 - 12, 2

image: Dieric Bouts, le prophète Elie (reproarte.com)

sources: Traduction officielle liturgique de la Bible (Mame, 2013)

00:00 Publié dans Laudem Gloriae | Tags : bible, ancien testament, choix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

17/02/2017

La citation du jour - 62 / Charles Péguy

Charles Péguy

1.jpg

Il y a des larmes d'amour qui dureront plus longtemps que les étoiles du ciel, des regards de prières, des regards de tendresse perdus en charité, qui brilleront éternellement.

Charles Péguy, Le Mystère des Saints Innocents (Gallimard, 1940)

image: Abbott Handerson Tayer,  Uma Virgem (pt.wikipedia.org)

00:05 Publié dans Charles Péguy, Citation du jour | Tags : littérature, poésie, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Chemins de traverse - 524 / Louis Aragon

Louis Aragon

3.jpg

Rien n'est précaire comme vivre
Rien comme être n'est passager
C'est un peu fondre comme le givre
Et pour le vent être léger
J'arrive où je suis étranger
Un jour tu passes la frontière
D'où viens-tu mais où vas-tu donc
Demain qu'importe et qu'importe hier
Le coeur change avec le chardon
Tout est sans rime ni pardon
Passe ton doigt là sur ta tempe
Touche l'enfance de tes yeux
Mieux vaut laisser basses les lampes
La nuit plus longtemps nous va mieux
C'est le grand jour qui se fait vieux
Les arbres sont beaux en automne
Mais l'enfant qu'est-il devenu
Je me regarde et je m'étonne
De ce voyageur inconnu
De son visage et ses pieds nus
Peu a peu tu te fais silence
Mais pas assez vite pourtant
Pour ne sentir ta dissemblance
Et sur le toi-même d'antan
Tomber la poussière du temps
C'est long vieillir au bout du compte
Le sable en fuit entre nos doigts
C'est comme une eau froide qui monte
C'est comme une honte qui croît
Un cuir à crier qu'on corroie
C'est long d'être un homme une chose
C'est long de renoncer à tout
Et sens-tu les métamorphoses
Qui se font au-dedans de nous
Lentement plier nos genoux
Ô mer amère ô mer profonde
Quelle est l'heure de tes marées
Combien faut-il d'années-secondes
À l'homme pour l'homme abjurer
Pourquoi pourquoi ces simagrées
Rien n'est précaire comme vivre
Rien comme être n'est passager
C'est un peu fondre comme le givre
Et pour le vent être léger
J'arrive où je suis étranger.

Louis Aragon, la Diane française (2006)

image: http://yvonne92110.y.v.pic.centerblog.net

00:02 Publié dans Chemins de traverse | Tags : littérature, poésie, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Morceaux choisis - 621 / Guigues II le Chartreux

Guigues II le Chartreux

00_54 Abbaye de la Trappe 2.jpg

S'il est permis de s'exprimer ainsi, la lecture apporte une nourriture substantielle à la bouche, la méditation mâche et triture cet aliment, la prière obtient de goûter, la contemplation est la douceur même qui réjouit et refait. La lecture est dans l'écorce, la méditation dans la moelle, la prière dans l'expression du désir, la contemplation dans la jouissance de la douceur obtenue.

Guigues II le Chartreux, Lettre, dans: Revue Carmel No 129 / Vivre de la parole de Dieu, Septembre 2008 (Editions du Carmel, 2008)

image: Abbaye de La Trappe, France (latrappe.fr)

00:02 Publié dans Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

16/02/2017

La citation du jour - 604 / Madeleine Delbrêl

Madeleine Delbrêl 

littérature,spiritualité,citations,livres

La solitude que Dieu s'arrange si souvent à donner magnanimement au chrétien, il me semble que c'est une sorte de sacrement pour le monde; elle est une des plus profondes fissures qui, à travers nous, permette au Seigneur, à Sa rédemption, d'infiltrer la terre.

Bernard Pitaud, Prier 15 jours avec Madeleine Delbrêl (Nouvelle Cité, 2016)

image: https://el-manchar.com

01:10 Publié dans Citation du jour, Madeleine Delbrêl | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg