Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2017

Chemins de traverse - 577 / Jacques Prévert

Jacques Prévert

4.jpg

Démons et merveilles
Vents et marées
Au loin déja la mer s'est retirée
Démons et merveilles
Vents et marées
Et toi
Comme une algue doucement caressée par le vent
Dans les sables du lit tu remues en rêvant
Démons et merveilles
Vents et marées
Au loin déja la mer s'est retirée
Mais dans tes yeux entrouverts
Deux petites vagues sont restées
Démons et merveilles
Vents et marées
Deux petites vagues pour me noyer.

Jacques Prévert, Paroles (coll. Folio/Gallimard,2006)

image: Eva Gonzales, Morning Awakening (it.wikipedia.org)

00:00 Publié dans Chemins de traverse | Tags : littérature, poésie, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

La citation du jour - 660 / Teresa de Calcutta

Teresa de Calcutta

12.jpg

Nous devons aimer la prière. La prière dilate le coeur au point de le rendre capable de contenir le don que Dieu fait de Lui-même. La joie est prière, le signe de notre générosité, de notre désintéressement et de notre union intérieure avec Dieu.

Teresa de Calcutta, dans: Revue Ma Prière No 47, Mars 2017 (mapriere.com)

image: Les Missionnaires de la Charité, Yemen / 2017 (ihsnews.net)

00:00 Publié dans Citation du jour, Teresa de Calcutta | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

13/06/2017

Sur les traces de Saint François - 18

Antoine de Padoue

Sur les traces de Saint François - XXX

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Seigneur Jésus, veille sur nous. N'abandonne pas la vie des pauvres que nous sommes tous, Toi qui nous as libérés des forces du mal par le don  de Ta vie. Car nous n'avons pas d'autre trésor plus précieux, d'autre héritage que Toi. Donne-nous d'annoncer avec assurance Ta parole, soutiens-nous par la puissance de Ta houlette de bon berger, car nous sommes Tes pauvres. Guide-nous; conduis-nous jusqu'à Toi, Toi qui es le but ultime de notre chemin. N'oublie pas le cri de ceux qui Te cherchent.

Seigneur Jésus, ouvre nos oreilles, Toi qui as voulu être l'un de nous, Toi qui as voulu avoir des yeux pour regarder, une bouche pour nous appeler par notre nom, des oreilles pour entendre nos appels. Touche notre coeur par Ta sagesse, afin que nous puissions Te suivre et mettre en pratique Ta parole. Ouvre notre bouche afin que nous puissions Te louer, Te bénir et ainsi parvenir jusqu'à Toi, qui vis et règne avec le Père et l'Esprit Saint, pour les siècles éternels.

Nicolas Morin, Une année avec François d'Assise (Bayard, 2016)

image: Eremo delle Carceri, Assise / Italie (domuspacis.it)

Chemins de traverse - 576 / Henri-Frédéric Amiel

Henri-Frédéric Amiel

3.jpg

La sympathie a l'efficacité de la rosée, elle fait refleurir même le désert. 

Henri-Frédéric Amiel, Journal intime (L'Age d'Homme, 1991)

image: http://joelbruffin.typepad.fr

00:03 Publié dans Chemins de traverse | Tags : littérature, essai, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

La citation du jour - 659 / Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus

Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus

littérature,spiritualité,citations,livres

La miséricorde divine ne s'étonne pas des retards, des timidités de la faiblesse humaine: elle ne brise point, elle n'impose point ses dons les meilleurs surtout lorsqu'ils sont douloureux, mais penchée amoureusement sur cette faiblesse, elle s'adapte à elle et patiemment attend qu'elle consente et accepte. Dieu se contente miséricordieusement de ce peu.

Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus, Je veux voir Dieu, dans: Revue Carmel No 163 / Le bienheureux Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus, père et maître spirituel - 1er trimestre 2017 (Editions du Carmel, 2017)

image: http://www.jcdproductions.fr

12/06/2017

Le chant à Marie - 47 / Magnificat

Magnificat

(Marco Frisina / Mina)

Curio 48a.jpg 

Magníficat anima mea Dominum, 
Et exultavit spíritus meus in Deo salutari meo. 
Quia respexit humilitatem ancíllæ suoe, 
ecce enim ex hoc beatam me dícent omnes generationes. 
Quia fecit míhi magna qui potens est: 
et sanctum nomen ejus 
Et misericordia ejus a progenie in progenies timentibus eum. 
Fecit potentiam in brachio suo: 
dispersit superbos mente cordis sui. 
Deposuit potentes de sede, 
et exaltavit humiles. 
Esurientes implevit bonis: 
et dívites dimísit inanes. 
Suscepit Israël puerum suum, 
recordatus misericordiae suoe. 
Sicut locutus est ad patres nostros, 
Abraham et semini ejus in saecula. 
Gloria Patri et Fílio 
et Spirítui Sancto, 
Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, 
et in saecula saeculorum. Amen.
 
Mon âme exalte le Seigneur,
 Exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur!
 Il s’est penché sur son humble servante;
 désormais tous les âges me diront bienheureuse.
 Le Puissant fit pour moi des merveilles:
 Saint est son nom!
 Son amour s’étend d’âge en âge
 sur ceux qui le craignent.
 Déployant la force de son bras,
 il disperse les superbes.
 Il renverse les puissants de leurs trônes,
 il élève les humbles.
 Il comble de biens les affamés,
 renvoie les riches les mains vides.
 Il relève Israël, son serviteur;
 il se souvient de son amour,
 De la promesse faite à nos pères,
 en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais. 
 Gloire au Père, et au Fils,
 et au Saint-Esprit,
 Maintenant et à jamais,
 dans les siècles des siècles. Amen.


Lc 1, 46-56

image: Eglise de Curio / Tessin, Suisse (2013)

illustration musicale: Marco Frisina / Mina

00:02 Publié dans Chant à Marie | Tags : littérature, prières, marie, chant sacré, musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Sur les traces de Saint François - 17

Maximilien Kolbe

Sur les traces de Saint François - XVII

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

La perfection se trouve dans la sanctification de notre ême et de chaque âme. Et celà s'opère non pas au long des années, mais à chaque instant. Chaque moment que nous avons devant nous ne revient plus. S'il est bien vécu, il peut compter pour l'éternité, c'est la vérité.

Chaque instant est entre nos mains, mais nous l'oublions souvent; alors on se soucie de ce qui peut arriver, de ce que l'un ou l'autre va penser, quelle peine on va avoir... Quel dommage! La pensée la plus enrichissante, c'est de savoir que seul le moment présent est à nous.

Nicolas Morin, Une année avec François d'Assise (Bayard, 2016)

image: Eremo delle Carceri, Assise / Italie (domuspacis.it)

La liturgie des Heures - 3 / A None - I

La liturgie des Heures - III. A None - I 

spiritualité,liturgie,hymnes 

O Toi qui es sans changement,
Seigneur du temps, ô Dieu fidèle;
Le jour décline, le soir vient:
Rassemble-nous tous en ta garde.
 
Accorde-nous la vie sans fin
Et la vieillesse sans ténèbres;
Fais que, le jour de ton retour,
Ta gloire enfin nous illumine.
 
Exauce-nous, ô Tout-puissant,
Par Jésus Christ ton Fils unique
Qui règne avec le Saint-Esprit
Depuis toujours et dans les siècles.

image: Gentile da Fabriano, Spedale di Santa Maria del Buon Gesu (collezioni-f.it)

source: AELF (aelf.org)

00:01 Publié dans Liturgie des Heures | Tags : spiritualité, liturgie, hymnes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg