Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2017

Morceaux choisis - 668 / Patrice de la Tour du Pin

Patrice de la Tour du Pin

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

En toute vie le silence dit Dieu. Tout ce qui est tressaille d'être à Lui. Soyez la voix du silence en travail, couvez la vie, c'est elle qui loue Dieu. Pas un seul mot, et pourtant c'est Son Nom que tout secrète et presse de chanter; n'avez-vous pas un monde immense en vous? Soyez son cri et vous aurez tout dit. Il suffit d'être, et vous entendrez rendre la grâce d'être et de bénir; vous serez pris dans l'hymne de l'univers, vous avez tout en vous pour adorer car vous avez l'hiver et le printemps, vous êtes l'arbre en sommeil et en fleurs; jouez pour Dieu des branches et du vent, jouez pour Dieu des racines cachées. Arbres humains, jouez de vos oiseaux, jouez pour Lui des étoiles du ciel qui sans parole expriment la clarté; jouez aussi des anges qui voient Dieu.

Patrice de la Tour du Pin, En toute vie le silence dit Dieu (site-catholique.fr)

image: http://francoiseuncoeurquibat.blogspot.ch

00:02 Publié dans Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

19/05/2017

La citation du jour - 647 / Blaise Pascal

Blaise Pascal

littérature,spiritualité,citations,livres

Il n'y a que deux sortes d'hommes: les uns justes qui se croient pécheurs, les autres pécheurs qui se croient justes.

Blaise Pascal, Pensées, suivi de: Opuscules et lettres (Garnier, 2010)

image: https://www.guideposts.org

00:01 Publié dans Blaise Pascal, Citation du jour | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Convergences musicales - 249 / Benjamin Britten

Benjamin Britten

"Peter Grimes"

Four Sea Interludes

 

Cincinnati Symphony Orchestra

Paavo Järvi


00:00 Publié dans Convergences musicales | Tags : musique classique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Chemins de traverse - 565 / Dante Alighieri

Dante Alighieri

6.jpg

S’il plaît à Celui par qui toutes les choses vivent, que ma vie dure encore quelques années, j’espère dire d’elle ce qui jamais ne fut dit d’aucune. Et puis qu’il plaise à Celui qui est Sire de la courtoisie que mon âme puisse aller voir la gloire de sa dame, c’est-à-dire de cette Béatrice bénie laquelle glorieusement contemple la face de Celui qui est per omnia saecula benedictus.

Dante Alighieri, Vita Nova (coll. Poésie/Gallimard, 1974)

Michael Parks, Dante et Béatrice (renclassic.ru)

00:00 Publié dans Chemins de traverse, Dante Alighieri | Tags : littérature, poésie, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

18/05/2017

Morceaux choisis - 667 / Pauline Bebe

Pauline Bebe

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Les difficultés nous empêchent de voir les sources d'eau, les lieux où notre âme peut se désaltérer, reprendre des forces et revivre. Les murs du désespoir se resserrent autour de nous comme un étau et nous ne voyons plus rien, nous fermons à double tour les portes de l'espoir et n'envisageons plus d'issue. Parfois il suffit d'un ange, quelque visage qu'il prenne, celui d'un enfant, d'un ami, d'un rayon de soleil pour prendre conscience de la source d'eau qui est là, toute proche, à portée de bras, à portée de bouche, celle qui va nous permettre du dos de la main d'essuyer nos larmes, de nous relever bien droit, de poser sereinement un pas devant l'autre, et de nous diriger vers la prochaine oasis que nos yeux et notre âme ne soupçonnent pas encore...

Pauline Bebe, A la lumière de ton visage (Actes Sud, 2014)

image: Pietro Perugino, Archangel Raphael with Tobias / 1496-1500 (wikiart.org)

00:03 Publié dans Morceaux choisis, Pauline Bebe | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Chemins de traverse - 564 / Abdelhafid Baoune

Abdelhafid Baoune

00_60 Isabelle Cochereau.jpg

Le plus beau de mes poèmes
sera celui qui pénètrera votre coeur
telle une épée bien aiguisée
et où mes mots
vous auront soulagé
de vos maux.

Le plus beau de mes poèmes
sera celui que vous aimerez
ou que vous chanterez
et que tout le monde fredonnera.
Et si la mort m'emportait
je reposerais en paix
car je saurais que vous lisez,
que vous chantez
ce que je vous aurai laissé.

Abdelhafid Baoune, Ecrits d'un passant (Société des Ecrivains, 2009)

image: Isabelle Cochereau, Les douceurs (https://frankzumbach.wordpress.com)

00:03 Publié dans Chemins de traverse | Tags : littérature, poésie, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Une étreinte de feu - 263 / Michel Hubaut

Michel Hubaut

1.jpg 

Comme un arbre planté près de l'Eau Vive, viens, Esprit Saint, viens m'apprendre à me taire, à faire du silence une prière, à laisser pousser les racines de mon cœur, à devenir un arbre qui porte des fruits pour tous les hommes qui ont faim et soif d'amour. Viens, Esprit Saint, donne-moi la force de pouvoir encore m'arrêter, pour écouter le murmure de la Parole de Vie, loin de la drogue du bruit, de la valse des mots; fais de moi un arbre solidement planté, près d'un cours d'eau et qui porte fruit.

Viens, Esprit Saint, enracine-moi dans l'Amour du Dieu vivant, afin qu'à chacune de mes saisons et jusqu'au soir de ma vie, je reste fécond et florissant. Viens, Esprit Saint, quand surgissent épreuves et tempêtes, quand se lève le vent du désert ou du malheur, quand surgit la sécheresse du doute et que triomphe le ricanement des rieurs, enracine mon amour aux sources de la foi et rien ne me déracinera. Viens Esprit Saint, apprends-moi à prier, à prendre racine en profondeur, à rejoindre les nappes souterraines de mon cœur, à écouter Ta chanson secrète qui me poursuit afin que je sache accueillir Ton Amour qui gardera vert le feuillage de ma vie.

Viens, Esprit Saint, donne-moi le courage de creuser au-delà des couches d'argile, de dépasser en moi bien des zones stériles, de contourner patiemment les cailloux et les pierres, car la solidité d'un arbre s'enracine dans l'épaisseur de la terre. Viens, Esprit Saint, fais de moi un arbre solide et de plein vent, un arbre dont la sève jaillit des racines du cœur; les hommes ont tellement besoin d'arbres vivants et de leur paix et de leur fraîcheur! Viens, Esprit Saint, fortifie en moi l'homme intérieur, que, par la foi, le Christ habite en mon cœur; enracine-moi en Dieu, jour après jour, afin que les fruits de ma vie aient le goût de Son Amour!

Michel Hubaut, Prière à l'Esprit Saint (site-catholique.fr)

image: Crucifix de San Damiano, Assise / Italie (lapresenzadierato.files.wordpress.com)

00:02 Publié dans Une étreinte de feu / Prières | Tags : littérature, spiritualité, prières, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

17/05/2017

Morceaux choisis - 666 / Maurice Zundel

Maurice Zundel

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Oh ! Dieu fragile! fragile infiniment! Dieu caché comme le secret le plus profondément enfoui au coeur de notre coeur! Et la Croix de Jésus atteste justement à quel point Il est victime de tous nos refus d'amour et que le mal est une blessure, une blessure faite à cet Amour qui n'est qu'Amour. Et, puisque c'est dans l'humanité, puisque c'est dans la Création que Dieu saigne et qu'Il meurt, c'est donc dans cette Création qu'il nous faut porter les remèdes de l'amour, qu'il nous faut déraciner le mal, qu'il nous faut répandre le rayonnement du bien.

Tout ce négativisme que nous entretenons, que nous propageons, tout ce négativisme, toutes ces façons de démolir, de détruire, de décourager, de déprimer, d'asphyxier tous les élans de l'âme, comme tout cela est anti-chrétien! Justement les bras de la Croix, les bras de l'Amour étendus vers nous, nous pressent d'entrer dans le oui pour que l'univers soit, pour que l'existence rayonne, pour que le monde soit transfiguré, pour que toutes les fleurs se mettent à fleurir et que toutes les réalités se mettent à chanter.

Jésus ne meurt pas pour que nous macérions dans la méditation de la mort! mais pour qu'avec Lui nous soyons des vainqueurs de la mort! Et la vraie mort, c'est justement celle où nous stagnons dans la possession, dans l'instinctivité, dans le moi passionnel où nous sommes roulés comme une noix sur l'océan par les forces obscures que notre vocation est de clarifier, de décanter, d'apaiser, d'harmoniser pour en faire un monde, un cosmos, c'est-à-dire justement, selon le sens du mot, une chose pure, une chose belle!

Maurice Zundel, Conférence du Vendredi Saint / extrait (mauricezundel.com)

image: Abbaye cistercienne de Hauterive, Fribourg / Suisse (abbaye-hauterive.ch)

00:03 Publié dans Maurice Zundel, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg