Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/04/2016

Chemins de traverse - 381 / Farîd ad-DînʿAttâr

Farîd ad-DînʿAttâr

littérature,spiritualité,extraits,livres

Ce que tu dois comprendre, c’est que si tu te tais tu pourras entendre chaque murmure de ton âme. D’abord petit murmure de source, ton âme te révèlera bientôt le chant de l’océan que tu renfermes. Qui veut trouver la perle doit plonger, retenir son souffle, écouter le silence de sa mer.

Farîd ad-DînʿAttâr, dans: Alexandre Emîn Thiry, Anthologie de l’Islam spirituel (fr.scribd.com)

image: http://arabiaalliance.org

27/02/2016

Chemins de traverse - 271 / Farîd ad-DînʿAttâr

Farîd ad-DînʿAttâr

3.jpg 

Puisque tu n’es pas le soleil, ne cherche pas à être plus que l’atome. Que l’obscurité que tu trouveras dans le chemin où je veux t’engager ne te désespère pas, et que la lumière que tu y rencontreras ne te donne pas la présomption d’être compagnon du soleil. Tant que tu demeureras, ô ami, dans l’orgueil de ton existence, tes lectures et tes efforts ne vaudront pas plus qu’une obole.

Farîd ad-DînʿAttâr, La conférence des oiseaux (coll. Points Sagesses/Seuil, 2014)

image: Maria Jose Amaya, Oualidia / Tétouan, Maroc (bladi.net)

04/11/2015

Chemins de traverse - 308 / Farîd ad-DînʿAttâr

Farîd ad-DînʿAttâr

littérature,spiritualité,extraits,livres

Si Dieu est ton Ami, que peux-tu vouloir d'autre? Sous les ponts de ta vie coulent mille océans! Passé, présent, futur n'offrent rien de nouveau. Tout ce qui est s'en va, tout ce qui fut revient. Le Tout-Puissant est immuable. Lui seul est au-delà du temps.

Farîd ad-DînʿAttâr, La conférence des oiseaux (coll. Points Sagesses/Seuil, 2014)

image: http://www.viatorcom.fr

22/09/2015

Chemins de traverse - 287 / Farîd ad-DînʿAttâr

Farîd ad-DînʿAttâr

littérature,spiritualité,extraits,livres

Toi qui passes ton temps à juger tes semblables, comment peux-tu jouir de la beauté du ciel? Comment pressentir Dieu quand on n'est occupé que des fautes d'autrui? Oh, pour voir le fétu dans l'oeil de ton voisin, ton oeil percerait des murailles. Mais étrangement ta vue baisse quand il s'agit de te voir nu. Il suffirait pourtant de peu. Connais-toi, Dieu te connaîtra. Et qui que tu sois, même sale, Il t'aimera comme Son fils.

Farîd ad-DînʿAttâr, La conférence des oiseaux (coll. Points Sagesses/Seuil, 2014)

image: Hossein Naqqâsh, L'ange de Tobie (franceculture.fr)

22/08/2015

Chemins de traverse - 271 / Farîd ad-DînʿAttâr

Farîd ad-DînʿAttâr

littérature,spiritualité,extraits,livres 

Dieu doit être dans ton esprit un perpétuel feu de joie. Ouvre-Lui simplement ton âme, et tes peines s'effaceront comme la nuit l'aube venue. Il n'est de bonheur que de Lui. Sous la coupole des deux mondes Il est Celui qui crée la vie. Comme la lune et les étoiles, danse pour Lui, danse avec Lui! Qui d'autre pourrait mieux que Lui combler ton âme minuscule, ô moins que rien qu'Il aime tant!

Farîd ad-DînʿAttâr, La conférence des oiseaux (coll. Points Sagesses/Seuil, 2014)

image: http://fr.wikipedia.org

09/04/2015

Chemins de traverse - 197 / Farîd ad-DînʿAttâr

Farîd ad-DînʿAttâr

littérature,spiritualité,extraits,livres

Ayant bu des mers entières, nous restons tout étonnés que nos lèvres soient encore aussi sèches que des plages, et toujours cherchons la mer pour les y tremper sans voir que nos lèvres sont les plages et que nous sommes la mer.

Farîd ad-DînʿAttâr, dans: Alexandre Emîn Thiry, Anthologie de l’Islam spirituel (fr.scribd.com)

image: http://www.goodfon.su