Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2017

La citation du jour - 80 / Elisabeth de la Trinité

Elisabeth de la Trinité

JD_Marelle FB.jpg

Pensez que vous êtes en Lui, qu'Il se fait votre demeure ici-bas; et puisqu'Il est en vous, que vous Le possédez au plus intime de vous-mêmes, qu'à toute heure du jour et de la nuit, dans toutes joies ou épreuves vous pouvez Le trouver là, tout près, tout au-dedans. C'est le secret du bonheur, c'est le secret des saints.

Elisabeth de la Trinité, Lettres, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1980)

image: http://arbrealettres.files.wordpress.com

17/12/2016

Morceaux choisis - 22 / Elisabeth de la Trinité

Elisabeth de la Trinité

1.jpg

Qu'importe l'occupation en laquelle Il me veut? Puisqu'Il est toujours avec moi, l'oraison, le coeur à coeur ne doit jamais finir. Je Le sens si vivant en mon âme! Je n'ai qu'à me recueillir pour Le trouver au-dedans de moi et c'est cela qui fait tout mon bonheur. Il a mis en mon coeur une soif d'infini et un si grand besoin d'aimer que Lui seul peut les rassasier. Alors, je vais à Lui comme le petit enfant à sa mère pour qu'Il comble, qu'Il envahisse tout et qu'Il me prenne et m'emporte dans Ses bras. Il me semble qu'il faut être si simple avec le bon Dieu!

Elisabeth de la Trinité, Ecrits spirituels (Seuil, 1974)

image: Jean Claude Guerguy, Epouses du Christ - Femmes du silence (cine-art-loisir.com)

00:01 Publié dans Elisabeth de la Trinité, Morceaux choisis | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

08/11/2016

La citation du jour - 557 / Elisabeth de la Trinité

Elisabeth de la Trinité

littérature,spiritualité,citations,livres

Dieu ne manque jamais à ceux qui se confient en Lui.

Carmélites de Dijon, Elisabeth de la Trinité, Une pensée par jour (Médiaspaul, 2006)

image: La Capite, Suisse (2016)

01/10/2016

La spiritualité du Carmel - 3

Quelques traits caractéristiques de la spiritualité du Carmel - III

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

2. Deuxième caractéristique

Mais il faut aller plus loin ou plus précis… Et voici la deuxième caractéristique.

Toute vie chrétienne profonde se traduit par une relation vivante au Seigneur. Chez la plupart des saints et des bienheureux du Carmel, on remarque que cette relation a une note d’intériorité particulière. Pour Thérèse d’Avila, Jean de la Croix, Élisabeth de la Trinité, le Seigneur avec lequel et en présence duquel ils vivent, est d’abord présent en eux, selon les affirmations de la Parole de Dieu. C’est pourquoi ils interpellent, comme le fait Jean de la Croix (Cantique spirituel B): O mon âme, la plus belle entre les créatures, toi qui désires si ardemment savoir où se trouve ton Bien-Aimé, afin de Le chercher et de t’unir à Lui, voici qu’on te le dit: tu es toi-même la demeure où Il habite, la retraite où Il se cache. Quelle joie, quelle consolation pour toi! Ton trésor, l’objet de ton espérance, est si proche de toi qu’il est en toi-même, ou pour mieux dire, tu ne saurais exister sans lui. Ecoute: Voici que le royaume de Dieu est au dedans de vous. (Lc 17,21) Et l’apôtre Paul nous dit de son côté: Vous êtes le temple de Dieu. (2 Co 6,16)

Pourquoi donc vas-tu chercher le Seigneur si loin alors qu’Il s’est fait si proche de toi? Pourquoi Lui parles-tu comme à quelqu’un d’extérieur à toi, - ce qu’Il est certes – en méconnaissant qu’Il est aussi présent en toi? Comment peux-tu reconnaître vraiment que le Seigneur est dans le prochain que tu sers, si tu ne reconnais pas qu’Il est d’abord en toi, plus intime à toi-même que toi-même?... Où demeures-Tu? Dans tes pensées, tes affects, tes projets, tes inquiétudes, tes espoirs... alors que le Seigneur demeure en Toi... et t’y attend aussi. Demeurez en moi comme moi en vous. (Jn 15,4)

La dignité inouïe de l’homme est ici saisie à partir de l’œuvre de miséricorde du Seigneur. C’est Lui qui a choisi, dans une audacieuse folie, de venir faire Sa demeure en l’homme. Le Carmel ne se contente pas de connaître cette vérité, ni de l’affirmer. Dans la grâce du baptême, il se reconnaît appelé à en faire l’expérience. L’Esprit Saint est ici son Maître intérieur et les saints du Carmel, à la suite du Christ, sont ses compagnons et ses guides. Ils ont eux-mêmes vécu cette aventure, dans la foi, à la lumière de la Parole de Dieu, et dans la joie de constater que l’engagement sur ce chemin change le regard et la vie, ils invitent à s’y aventurer.

Peu à peu, avec les années, ou les décennies, tout le créé se révèle tel qu’il est: il ne prend sa vraie valeur que dans sa relation à Dieu et à Son projet de vie pour l’humanité. Les plus petites créatures apparaissent revêtues de la beauté du Créateur et les plus humbles occupations prennent une valeur quasi infinie dès lors qu’elles sont faites par amour, en union à la volonté de Dieu et pour le bien des hommes. Par contre, en dehors de cette relation vitale, tout apparaît de plus en plus fade et pâle... Les vues de Dieu ne sont pas comme les vues de l’homme, car l’homme regarde à l’apparence, mais le Seigneur regarde au cœur. (1 S 16,7)

Ce qui est petit, et parfois minable au regard humain, peut être grand aux yeux de Dieu. La spiritualité du Carmel, marquée par l’intériorité de l’Esprit Saint, est aussi placée sous le signe du cachéJe te bénis Père, Seigneur du ciel et de la terre, d’avoir caché cela aux sages et aux habiles et de l’avoir révélé aux petits. (Mt 11,25)

Carmel de France, Quelques traits caractéristiques de la spiritualité du Carmel / extraits (carmel.asso.fr)

image: Carmel de France (carmel.asso.fr)

16/09/2016

Laudem Gloriae - 31 / Elisabeth de la Trinité

Elisabeth de la Trinité

00_4 Charles Journet_Laudem Gloriae.jpeg 

Dans le ciel de son âme, la louange de gloire commence déjà son office de l'éternité. Son cantique est ininterrompu, car elle est sous l'action de l'Esprit Saint qui opère tout en elle; et quoiqu'elle n'en ait toujours conscience, car la faiblesse de la nature ne lui permet pas d'être fixée en Dieu sans distractions; elle chante toujours, elle adore toujours, elle est pour ainsi dire toute passée dans la louange et l'amour, dans la passion de la gloire de son Dieu.

Dans le ciel de notre âme, soyons louanges de gloire de la Sainte Trinité, louanges d'amour de notre Mère Immaculée. Un jour le voile tombera, nous serons introduites dans les parvis éternels, et là nous chanterons au sein de l'Amour infini. Et Dieu nous donnera le nom nouveau promis au vainqueur. Quel sera-t-il?...

Laudem Gloriae!

Elisabeth de la Trinité, Le Ciel dans la foi, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1980)

15/09/2016

Laudem Gloriae - 30 / Elisabeth de la Trinité

Elisabeth de la Trinité

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Une louange de gloire, c'est une âme qui demeure en Dieu, qui L'aime d'un amour pur et désintéressé, sans se rechercher dans la douceur de cet amour; qui L'aime par-dessus tous Ses dons et quand même elle n'aurait rien reçu de Lui, et qui désire du bien à l'Objet ainsi aimé. Or comment désirer et vouloir effectivement du bien à Dieu si ce n'est en accomplissant Sa volonté, puisque cette volonté ordonne toutes choses pour Sa plus grande gloire? Donc cette âme doit s'y livrer pleinement, éperdument, jusqu'à ne plus vouloir autre chose que ce que Dieu veut.

Une louange de gloire, c'est une âme de silence qui se tient comme une lyre sous la touche mystérieuse de l'Esprit Saint afin qu'Il en fasse sortir des harmonies divines; elle sait que la souffrance est une corde qui produit des sons plus beaux encore, aussi elle aime la voir à son instrument afin de remuer plus délicieusement le Cœur de son Dieu.

Une louange de gloire, c'est une âme qui fixe Dieu dans la foi et la simplicité; c'est un réflecteur de tout ce qu'Il est; c'est comme un abîme sans fond dans lequel Il peut s'écouler, s'épancher; c'est aussi comme un cristal au travers duquel Il peut rayonner et contempler toutes Ses perfections et Sa propre splendeur. Une âme qui permet ainsi à l'être divin de rassasier en elle Son besoin de communiquer tout ce qu'Il est et tout ce qu'Il a, est en réalité la louange de gloire de tous Ses dons. Enfin, une louange de gloire est un être toujours dans l'action de grâces. Chacun de ses actes, de ses mouvements, chacune de ses pensées, de ses aspirations, en même temps qu'ils l'enracinent plus profondément en l'amour, sont comme un écho du Sanctus éternel.

Elisabeth de la Trinité, Le Ciel dans la foi, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1980)

16/07/2016

Morceaux choisis - 517 / Elisabeth de la Trinité

Elisabeth de la Trinité

00_10 Allégorie du Carmel. Carmel Notre-Dame-de-l'Incarnation. XIXe. Tours. France_hodiemecum.hautetfort.com.jpg

Oh, que l'on est heureux quand on vit dans l'intimité avec le bon Dieu, quand on fait de sa vie un coeur à coeur, un échange d'amour, quand on sait trouver le Maître au fond de son âme. Alors on n'est plus jamais seule et on a besoin de solitude afin de jouir de la présence de cet Hôte adoré. Vois-tu, il faut Lui donner Sa place dans ta vie, dans ton coeur qu'Il a fait si aimant, si passionné. Oh! si tu savais comme Il est bon, comme Il est tout amour! Je Lui demande de se révéler à ton âme, d'être l'Ami que tu saches toujours trouver, alors tout s'illumine et c'est si bon de vivre!

Elisabeth de la Trinité, Lettres du Carmel, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1980)

image: Allégorie du Carmel - XIXe siècle / Carmel Notre-Dame de l'Incarnation - Tours, France (hodiemecum.hautetfort.com)