Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2016

Chemins de traverse - 48 / Djalâl-od-Dîn Rûmî

Djalâl-od-Dîn Rûmî 

4.jpg 

L’amour, c’est s’envoler au ciel, à tout instant fendre cent voiles, d’abord renoncer à soi-même et, pour finir, se perdre en Dieu, considérer comme irréelle la vision de ce bas monde, ne pas voir effectivement ce qui tombe sous le regard. O mon cœur! dis-je, quel bonheur! entrer au cercle des mystiques, voir au delà de ce qu’on voit, descendre au gouffre intérieur! D’où te vient cet élan, mon âme? O coeur! d’où te vient cet émoi? Prends le langage des oiseaux: je puis comprendre ton secret. 

Et l’âme dit: Je demeurai tout près de Dieu tant qu’il pétrit le corps humain; puis je voulus m’enfuir du monde qu’il créa; mais j’y fus captive, épuisée, et comme au moule façonnée.

Djalâl-od-Dîn Rûmî, Le Divan / extrait, dans: Henri Massé,  Anthologie persane (Payot, 1950)

image: Dav Wong, Yakhchāl  (flickr.com)

26/04/2016

Une étreinte de feu - 103 / Djalâl-od-Dîn Rûmî

Djalâl-od-Dîn Rûmî 

1.jpg 

Parmi tout l’univers, mon seul élu, c’est Toi! Permettras-Tu que je m’assoie dans le chagrin? Tu tiens mon cœur, comme un calame, dans ta main. C’est par Toi que je suis dans la peine ou la joie. Hors de ce que Tu veux, que pourrais-je vouloir? Si Tu ne l’as montré, quoi donc saurais-je voir? De moi Tu fais sortir ou l’épine ou la rose; ou bien j’arrache l’une, ou je respire l’autre. Au cuvier d’ici-bas, c’est Toi qui teins mon cœur: qu’y suis-je donc? que vaut ma haine ou mon amour? Toi qui fus tout d’abord, qui survivras à tout, rends ma fin préférable à mon commencement. Si Tu te tiens caché, je suis un mécréant; mais si Tu m’apparais, je redeviens croyant. En dehors de Tes dons, je ne possède rien: que Te reste-t-il donc à trouver en mon sein?

Djalâl-od-Dîn Rûmî, Le Divan / extrait, dans: Henri Massé,  Anthologie persane (Payot, 1950)

image: Hossein Behzad, Jalâloddîn Rûmî (fotosimagenes.org)

30/03/2016

Chemins de traverse - 375 / Djalâl-od-Dîn Rûmî

Djalâl-od-Dîn Rûmî

littérature,spiritualité,extraits,livres

La douleur et le remords sont l'annonce de la grâce et de l'amitié de Dieu. Si tu découvres un défaut en ton frère, il te faut savoir qu'en toi-même ce défaut existe. Le sage est semblable à un miroir: tu vois en lui ta propre image, car le croyant est le miroir du croyant. Ecarte ce défaut qui te blesse: en réalité c'est par toi-même que tu es meurtri. 

Djalâl-od-Dîn Rûmî, Le Livre du Dedans (Pcoll. Babel/Actes Sud, 2010)

12/03/2016

Chemins de traverse - 366 / Djalâl-od-Dîn Rûmî

Djalâl-od-Dîn Rûmî

littérature,spiritualité,extraits,livres 

Sache que la forme extérieure disparaît, mais le monde de la réalité demeure pour toujours. Combien de temps joueras-tu à aimer la forme de la cruche? Laisse la cruche; va, cherche l'eau!

Djalâl-od-Dîn Rûmî, Mathnawî, dans: Alexandre Emîn Thiry, Les Piliers de la sagesse - Anthologie de l’Islam spirituel (fr.scribd.com)

image: http://guidecultureldeliran.over-blog.com

05/01/2016

La citation du jour - 413 / Djalâl-od-Dîn Rûmî

Djalâl-od-Dîn Rûmî 

littérature,spiritualité,citations,livres

Que possèdes-tu réellement et qu’as-tu gagné dans cette vie? Quelles perles as-tu retirées des profondeurs de la mer? Le jour de la mort tes sens disparaîtront. Auras-tu la lumière spirituelle pour illuminer ton cœur? Quand la poussière emplira tes yeux dans la tombe, est-ce que ta tombe brillera?

Djalâl-od-Dîn Rûmî, Mathnawî (fr.scribd.com)

image: histoiresdemots.free.fr

00:03 Publié dans Citation du jour, Djalâl-od-Dîn Rûmî | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

21/04/2015

La citation du jour - 260 / Djalâl-od-Dîn Rûmî

Djalâl-od-Dîn Rûmî 

littérature,spiritualité,citations,livres

Si tu bois, assoiffé, de l'eau dans une coupe, c'est Dieu que tu contemples au sein de l'eau. Celui qui n'est pas amoureux voit dans l'eau sa propre image.

Djalâl-od-Dîn Rûmî, Odes mystiques (coll. Points Sagesses/Seuil, 2003)

image: http://www.vacances-et-locations.fr

00:18 Publié dans Citation du jour, Djalâl-od-Dîn Rûmî | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

08/03/2015

Chemins de traverse - 183 / Djalâl-od-Dîn Rûmî

Djalâl-od-Dîn Rûmî 

littérature,poésie,extraits,livres

Tu es la goutte de mon océan, ne parle plus. Sois noyé, et ton âme, comme une coquille, se remplira de perles.

Djalâl-od-Dîn Rûmî , Prière de l'âme énamourée, dans: Oeuvres complètes (Desclée de Brouwer, 1959)

image: http://www.shutterstock.com

00:06 Publié dans Chemins de traverse, Djalâl-od-Dîn Rûmî | Tags : littérature, poésie, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg