Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2017

La nuit comme le jour illumine - 1

Cristina Kaufmann

La nuit comme le jour illumine - I 

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Nos vies devraient posséder quelque chose de poétique, à la manière d'un poème écrit par Dieu en nos coeurs, capable d'être lu par chaque être qui a soif de Lui, de Sa beauté, de Son harmonie. Elles devraient transmettre, au sein des activités les plus diverses, un éclat de la beauté de Dieu. Nous devrions toujours porter en nous quelque séquence de la symphonie résultant de la rencontre entre l'amour de Dieu et notre réponse.

Eric de Rus, Cristina Kaufmann - Une existence épiphanique (Ad Solem, 2013)

image: Carmel du Pâquier, Suisse (carmel-lepaquier.com)

13/10/2016

Morceaux choisis - 556 / Cristina Kaufmann

Cristina Kaufmann

littérature,spiritualité,poésie,morceaux choisis,livres

L'exil
c'est une brûlure
dans les entrailles.

L'exil
nous survient
lors d'un regard
qui éloigne les coeurs.

L'exil
c'est le silence
marbrier
réponse à mon sourire.

L'exil
c'est la chambre
solitaire
plongée dans la nuit
où personne
ne m'attend.

L'exil
me bouleverse
lors de la prière.

L'exil
c'est Ta Parole
le mystère de Ton Nom
dans ma chair

dans Tes mains
cachée
aux yeux qui cherchent
sécurité
patrie.

L'exil
c'est la vie.

Cristina Kaufmann, Exil, dans: Eric de Rus, Une existence épiphanique - Cristina Kaufmann (Ad Solem, 2013)

image: Fra Angelico, La ronde des élus (encalcat.com)

14/09/2016

Morceaux choisis - 543 / Cristina Kaufmann

Cristina Kaufmann

littérature,spiritualité,poésie,morceaux choisis,livres 

En moi
il y a de longues lettres
écrites par Dieu
à ceux qu'Il aime

j'aimerais les lire
et je ne sais pas

des lettres d'amour
des lettres de feu
dont l'abécédaire s'est perdu
dans la beauté étrange
de l'amandier
ce mois de février

douleur muette
rosée
tout contre le ciel.

Cristina Kaufmann, Ignorance, dans: Eric de Rus, Une existence épiphanique - Cristina Kaufmann (Ad Solem, 2013)

image: http://www.visoflora.com

12/09/2016

La citation du jour - 534 / Paul Drochon

Paul Drochon

littérature,spiritualité,citations,livres 

Il existe des regards humains dont la qualité vous empêche de croire que tout s'achève à la mort, et des sourires qio reflètent un monde invisible. En d'autres termes, il est des âmes qui courent à la surface de leur corps comme des frémissements de l'eau sur la surface d'un étang. Pressentir l'éternité à travers la beauté des créatures est le gage et déjà l'aurore du Royaume à venir.

Paul Drochon, dans: Eric de Rus, Une existence épiphanique - Cristina Kaufmann (Ad Solem, 2013)

image: http://www.museumtextures.com

00:42 Publié dans Citation du jour, Cristina Kaufmann | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg