Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2017

Morceaux choisis - 695 / Charles Journet

Charles Journet 

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

L'Eglise est la patrie des renouvellements spirituels, elle est la seule fontaine de jeunesse, c'est en elle que Dieu accomplit sans cesse l'oeuvre de la rédemption du temps, puisque l'univers de la création, saccagé depuis le premier péché, est remplacé par l'univers nouveau, l'univers de la rédemption. C'est en elle que Dieu nous engendre amoureusement par la Parole de Vérité, afin que nous soyons comme un recommencement de Sa création.

Charles Journet, Entretiens sur la Trinité (Parole et Silence, 1999)

image: Pape François (guardianlv.com)

00:04 Publié dans Charles Journet, Pape François | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

11/06/2017

Morceaux choisis - 679 / Charles Journet

Charles Journet

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

L'Esprit Saint nous est envoyé de l'éternité divine, Il ne s'incarne pas, Il se manifeste par des missions visibles, signifiées par des symboles extrêmement pauvres: la colombe au moment du baptême de Jésus, la nuée lors de la Transfiguration, le souffle de Jésus quand il donne aux apôtres le pouvoir de remettre les péchés, et puis le grand vent et le feu de Pentecôte. Ces symboles extérieurs désignent la troisième Personne de la Trinité, qui vient dans le cœur de son Eglise pour la porter jusqu'à l'éternité d'un élan incoercible.

L'Eglise est plus grande que le monde. Elle est faible et il semble qu'on pourrait l'anéantir. Mais les choses de Dieu, quand Il les veut, on ne peut pas les anéantir. Hitler massacrera six millions de Juifs, il ne pourra pas éteindre le peuple juif, à cause de la Promesse faite à leurs pères. Et pour l'Eglise, c'est la même chose. Vous pouvez user de toutes les armes modernes contre elle, vous ne la tuerez pas. Le monde sent qu'elle est plus grande que lui, c'est pourquoi il éprouve à son égard une sorte de crainte, il a peur d'être résorbé par elle. Elle a un sens social trop profond, trop mystérieux pour que les gouvernements et les sociétés humaines ne sentent pas là quelque chose de transcendant et ne soient pas dans une attitude de défiance. D'où cela vient-il? Non des pauvres chrétiens qui sont si médiocres! Mais à travers nos vies humaines, l'Esprit passe et fait faire où il le faut les actes de foi et d'amour qu'il faut. Cela pourra être dans un petit enfant, ou dans un malade qui va mourir, ou dans n'importe quelle circonstance, quand il le faut. Et c'est cela qui est plus fort que le monde et qui l'entraîne jusqu'au jour de la Résurrection.

Charles Journet, Entretiens sur la Trinité (Parole et Silence, 1999)

image: Abbaye cistercienne de Hauterive, Fribourg / Suisse (abbaye-hauterive.ch)

00:03 Publié dans Charles Journet, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

24/05/2017

La citation du jour - 650 / Charles Journet

Charles Journet

littérature,spiritualité,citations,livres

Le mystère de l'Eucharistie est le mystère où bat le coeur de l'Eglise, où Dieu touche notre terre, de la manière la plus immédiate, pleine de la brûlure de Son amour.

Charles Journet, dans: Revue Ma Prière No 48, Avril 2017 (mapriere.com)

image: http://media.cathocambrai.com

00:07 Publié dans Charles Journet, Citation du jour | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

15/04/2017

Morceaux choisis - 647 / Charles Journet

Charles Journet

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

C'est cette longue route dans le brouillard glacé derrière lequel l'Amour est caché. Dieu nous séduit d'abord par la beauté de Son visage, Il nous attache à Lui si puissamment qu'on ne pourra plus vivre sans Lui, et que tout sans Lui ne laisserait dans le coeur qu'un goût de cendres. Et après, quand Il est sûr que nous avons été éblouis, alors Il disparaît. Mais oui, c'est quand nous sommes bien perdus, bien amers, bien morts, et que nous ne voyons en nous plus rien que personne puisse aimer, qu'Il est tout proche de nous, plus intérieur à l'âme que dans les temps où Il l'incendie de Son amour. Il y a ces temps de mendicité, ou même d'insensibilité intérieure, où l'on ne peut même plus rien demander, mais où l'âme est devant Lui comme une pauvresse trop accablée pour rien dire. Et puis, il y a des réveils d'incendie, qui peuvent venir on ne sait comment ni où. Et à travers ces alternances qui sont les nôtres, et les miennes et celles de toute âme finie qui désire l'infini, Son oeuvre bénie et secrète, que l'on ne voit pas, s'accomplit en nous. 

Charles Journet, Comme une flèche de feu - Lettres spirituelles (Ad Solem, 2008)

image:  Communauté des Petites Soeur de Bethléem,  Nottre-Dame de l'Assomption -  Bet Gemal, Israël (focus.levif.be)

00:05 Publié dans Charles Journet, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

14/04/2017

La citation du jour - 18 / Charles Journet

Charles Journet

littérature,spiritualité,citations,livres

Les sept paroles de Jésus en croix font entrer dans le drame d'un Dieu crucifié pour le monde. Chacune d'elles découvre un aspect de ce voyage unique, passant toute parole, capable d'illuminer toutes les agonies des hommes et des peuples. Entrer dans ce mystère par un peu de contemplation silencieuse, c'est le seul moyen de l'honorer, et de donner, à son âme à soi, la dimension de la profondeur. Tout ce qu'on peut en écrire pour le faire aimer, hors ces sept divines paroles, on voudrait, après coup, le brûler. 

Charles Journet, Les sept paroles du Christ en croix (Seuil, 1952)

00:10 Publié dans Charles Journet, Citation du jour | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

28/01/2017

Morceaux choisis - 611 / Charles Journet

Charles Journet

1.jpg

Qu’est-ce enfin que l’Eglise? Avant tout un mouvement pour donner Dieu aux hommes. On la trouve à l’endroit où l’attente de la Parousie et l’imminence de l’éternité révèlent le prix inestimable de l’instant présent, du mouvement de l’histoire, de la naissance, du travail, de la mort des hommes; où l’on croit que la moisson sera, pour toujours, ce que les semailles auront été dans le temps; où le zèle du ciel engendre un désir brûlant de convertir la terre; à l’endroit où les hommes sachant que l’Amour a donné sa vie pour eux, essaient à leur tour de donner pour leurs frères leur vie et leurs biens, de porter leur fardeau, de ne point mentir; où se perpétue la mission évangélique inaugurée par le Sauveur et Ses apôtres; où les pauvres sont vêtus et nourris, les étrangers hospitalisés, les malades et les prisonniers visités; à l’endroit où les petits enfants sont reçus au nom de Jésus; où la bénédiction du Sauveur continue de les toucher par le baptême, où l’on sait qu’il est terrible de les scandaliser; à l’endroit où le péché est haï et le pécheur réhabilité, où l’on pense que l’erreur doit être détestée et celui qu’elle égare, aimé; où l’obéissance est sans bassesse et le commandement sans orgueil; où se rencontrent la magnanimité de porter le trésor de Dieu et l’humilité de le porter dans un vase fragile.

Charles Journet, Traité de l'Eglise / extraits (docteurangelique.free.fr)

image: Lucio Fontana, Madonna / 1956 - Musei Vaticani, Roma / Italia (eugeniafarte.wordpress.com)

00:05 Publié dans Charles Journet, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

25/12/2016

Morceaux choisis - 595 / Charles Journet

Charles Journet

littérature,spiritualité,livres,morceaux choisis 

Vous parler de Jésus, je ne le saurais pas; il faudrait avoir un  amour tout brûlant, tout passionné de Lui et, en moi, c'est la misère. Il n'y a qu'une seule chose que j'ai éprouvée une fois pour ne plus jamais l'oublier, c'est que c'est Lui qui nous aime, et même quand nous oublions de L'aimer, et que notre amour est dérision. Et dès que je tourne mon regard vers Lui, je vois que le regard de Ses yeux était sur moi. Oui, cet amour de Jésus qui vient sur nous comme une flèche de feu, et dont on est d'autant plus sûr qu'on se sent soi-même indigne, je le sens comme vous. Je n'ose plus dire que je L'aime - L'aimer ce serait être un saint. Mais je sais qu'Il m'aime, et c'est dans cette vue que je retrouve le mot de l'Ecriture avec un sens nouveau: C'est lui le premier qui nous a aimés. (1 Jn 4,10)

Comment ne pas être bouleversé par un mystère comme Noël où ce n'est pas seulement Son amour qui nous est manifesté, mais la tendresse de Son amour. Et nous savons qu'en nous approchant de Lui par le désir, quelque chose de la grâce du premier Noël peut descendre dans notre coeur et le remplir de lumière.

Charles Journet, Comme une flèche de feu - Lettres spirituelles (Ad Solem, 2008)

image: Duccio di Buoninsegna, La Natività (pitturaomnia.com)

01:05 Publié dans Charles Journet, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, livres, morceaux choisis | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

14/11/2016

La citation du jour - 559 / Charles Journet

Charles Journet

littérature,spiritualité,citations,livres

Parlez à Dieu dans le secret. Il vous répondra par Son silence qui est au-dessus des paroles. Parlez-Lui de vous, de ceux que vous aimez, de l'Eglise et du monde. Redites-Lui les paroles de l'Evangile: Mon Dieu, envoyez des ouvriers à votre vigne. A cause de votre prière, Il le fera.

Charles Journet, Comme une flèche de feu - Lettres spirituelles (Ad Solem, 2008)

image: http://www.paroisseschanovey.com

00:03 Publié dans Charles Journet, Citation du jour | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg