Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2017

Morceaux choisis - 158 / Charles de Jésus

Charles de Jésus (Charles de Foucauld)

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Notre coeur, notre amour, c'est ce qu'il y a de plus noble en nous, c'est ce qu'il y a de plus noble au monde, c'est par là que la créature ressemble le plus à Dieu. Tout passera au ciel, même les plus nobles vertus, même la foi et l'espérance: la charité, l'amour seul restera.

Charles de Foucauld, Méditations sur les psaumes (Nouvelle Cité, 2005)

image: Ermitage de Charles de Foucauld, Hoggar / Algérie (niarunblog.unblog.fr)

18/11/2016

La citation du jour - 561 / Charles de Jésus

Charles de Jésus (Charles de Foucauld)

littérature,spiritualité,citations,livres

C'est en aimant les hommes qu'on apprend à aimer Dieu.

Patrice Mahieu, Charles de Foucauld - Une pensée par jour (Médiaspaul, 2010)

image: Petites Soeurs de Jésus (petitessoeursjesus.catholique.fr)

22/07/2016

Laudem Gloriae - 27 / Charles de Jésus

Laudem Gloriae - XXVII. Charles de Jésus (Charles de Foucauld)

littérature,spiritualité,prières,livres 

Minuit, Alléluia, alléluia, alléluia! Minuit sonne. Mon Seigneur est ressuscité! Alléluia, alléluia, alléluia! Mon Dieu n'est plus dans le tombeau, le tombeau n'est pas ouvert: la porte reste fermée, les scellés n'ont pas été touchés, mais le tombeau est vide, mon Dieu n'y est plus: Il est ressuscité, comme Il l'avait dit (resurrexit sicut dixit) alléluia, alléluia! J'adorais devant cette froide pierre, et mon Dieu n'y est plus. Je pleurais contre ce sépulcre, et mon Dieu n'y est plus. J'étais venu pleurer sous ces arbres, sous les froids rayons de la blanche lune... J'étais venu pleurer mon Seigneur mort, enseveli ici et bien-aimé. Il n'est plus mort, Il n'est plus enseveli: mais il est toujours bien-aimé! Il n'est plus dans ce jardin, Il n'est plus près de ces arbres sombres. Il est vivant pour l'éternité.

Où allez-vous, Marie-Madeleine, en compagnie des saintes femmes? Où marchez-vous de ce pas rapide? Vous allez vers le sépulcre. Jésus n'est plus là: Il est ressuscité comme Il l'avait dit. Vous cherchez mort Celui qui est vivant. Votre bien-aimé Seigneur est ressuscité, glorieux pour toujours, heureux pour toujours, ô Madeleine! Votre bonheur se tait maintenant, vous baisez ses pieds, vous n'avez plus de paroles, mais seulement des baisers et des larmes: votre Bien-Aimé est bienheureux, toujours.

Vous êtes infiniment heureux pour l'éternité; je jouis pleinement de ce que je désire le plus au monde: quoi qu'il arrive aux autres ou à moi, j'ai en Votre Résurrection, en Votre bonheur intarissable, un fond de bonheur que rien ne peut m'ôter. Vous êtes heureux: je suis heureux, ô mon Bien-aimé! Alléluia, alléluia, alléluia! Vous remplissez tout: cette cellule où je suis, ce corps où est mon âme, Vous en remplissez toutes les parties. En Vous, je suis; je me meus, je nage, je suis submergé; de Vous je suis plein, vous êtes en moi et je suis en vous et Vous êtes bienheureux, incommensurablement, infiniment, éternellement heureux! Merci de Votre bonheur qui fait le mien.

Alléluia, alléluia! Mon Seigneur est ressuscité! Alléluia! Mon Bien-Aimé est ressuscité! Alléluia! Mon Dieu est ressuscité! Alléluia! Celui que je pleurais mort est vivant pour toujours! Alléluia! O nuit, illumine-toi! Ombres, disparaissez! L'éternelle Lumière a paru! Béni soit le Seigneur! Alléluia! La lumière du Christ brille, la nuit s'illumine, la nuit étincelle, le Christ est ressuscité! Alléluia!

Charles de Foucauld, Sermons, homélies, lettres et écrits (site-catholique.fr)

14/07/2016

Morceaux choisis - 515 / Charles de Jésus

Charles de Jésus (Charles de Foucauld)

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Ne nous décourageons jamais. Si nous nous sentons misérables, souillés, indignes, si nous nous voyons tombés même du plus haut, même après les plus grandes grâces, dans les plus grands crimes, même alors ne désespérons jamais de la bonté de Dieu. Ne nous décourageons jamais, ne faisons pas cette mortelle injure au Coeur de Jésus de croire que Sa miséricorde est épuisée.

Patrice Mahieu, Charles de Foucauld - Une pensée par jour (Médiaspaul, 2010)

image: http://74211.com

18/01/2016

Morceaux choisis - 424 / Charles de Jésus

Charles de Jésus (Charles de Foucauld)

littérature,spiritualité,citations,livres 

Occuper la dernière place, c’est de bien comprendre que les dons qui nous sont attribués par Dieu pour les faire fructifier sont justement des dons de Dieu - nous en serons un jour dépouillés par un accident de voiture, par une maladie dégénérative, par la perte de la raison, par une épreuve terrible quelle qu'elle soit; si nous ne comprenons pas cela du fond de notre cœur, nous ne serons jamais humbles et ne saurons jamais remercier Dieu de tout ce qu’Il nous a remis, y compris la vie qui est un don miraculeux et notre simple existence qui est un mystère.

Charles de Foucauld, La dernière place - Retraite à Nazareth (Nouvelle Cité, 2002)

09/01/2016

La citation du jour - 415 / Charles de Jésus

Charles de Jésus (Charles de Foucauld)

IMG_4068.jpg

Quand vous vous sentirez fatigué, triste, seul, en proie à la souffrance, retirez-vous dans ce sanctuaire intime de votre âme et là, vous trouverez votre Frère, votre Ami, Jésus, qui sera votre Consolateur, votre Soutien et votre Force.

Charles de Foucauld, Notes spirituelles détachées (spiritualite-chretienne.com)

image: Les Saules, Cologny / Suisse (2015)

25/10/2015

Une étreinte de feu - 172 / Charles de Jésus

Charles de Jésus (Charles de Foucauld)

littérature,spiritualité,prières,livres

Mon Dieu, daignez me donner le sentiment continuel de Votre présence; de Votre présence en moi et autour de moi, et en même temps cet amour craintif qu’on éprouve en présence de ce qu’on aime passionnément et qui fait qu’on se tient devant la personne aimée sans pouvoir détacher d’elle les yeux, avec un grand désir et une volonté de faire tout ce qui lui plaît, tout ce qui est bon pour elle, et une grande crainte de faire, dire ou penser quelque chose qui lui déplaise ou lui fasse mal. 

Charles de Foucauld, Voyageur dans la nuit - Notes spirituelles diverses, 1888-1916 (Nouvelle Cité, 1979)

image: http://petitessoeursjesus.catholique.fr

11/08/2015

La citation du jour - 332 / Charles de Jésus

Charles de Jésus (Charles de Foucauld)

littérature,spiritualité,citations,livres

Ce que j'aime plus que le Paradis où mon âme s'envole, le Paradis où Dieu m'attend, plus que les secrets de Sa sainte Parole, qu'en silence mon coeur entend, plus que Son doux sourire et que Sa bonté même, rayonnante toujours, rayonnante en tout lieu, ce que j'aime, enfin ce que j'aime, c'est la volonté du Bon Dieu. 

Charles de Foucauld, Voyageur dans la nuit - Notes de spiritualité 1888-1916 (Nouvelle Cité, 1979)

image: http://completehealthcircle.com