Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2017

Sur les traces de Saint François - 13

François d'Assise

Sur les traces de Saint François - XIII

00_17 Eremo delle Carceri_domuspacis.it.jpg

Heureux le serviteur qui aimerait autant son frère lorsqu'il est malade et ne peut rien faire pour lui, que lorsqu'il est bien portant et capable de lui rendre service.

Nicolas Morin, Une année avec François d'Assise (Bayard, 2016)

image: Eremo delle Carceri, Assise / Italie (domuspacis.it)

Une étreinte de feu - 283 / Bruno Leroy

Bruno Leroy

littérature,spiritualité,prières,livres

Il nous faut des bras solides, pour soulever nos montagnes de pauvretés, du R.M.I.ste, en passant par le chômeur et le meurtrier, de la femme vivant seule dans le cœur de son enfant, du jeune dont la drogue lui procure l'illusion d'exister, du déprimé qui pense perdre la raison, et tous les vieux qui meurent de solitude, les suicidés du temps qui ne trouvent plus le sens, et toutes ces blessures jamais cicatrisées. Donne-nous Seigneur, la force de les porter, les combattre dans la dignité, pour redonner cette dignité aux êtres qui croient l'avoir perdue.

Donne-nous Ton Esprit pour illuminer notre regard, et voir dans les petits des christs meurtris à vie, pour qu'ensemble nous façonnions ce monde, en univers plus juste selon Tes desseins d'Amour, une terre qui espère mettre les hommes debout, cette espérance brûlante qui nourrit l'arbre de nos luttes, ce robuste chêne au sein de la forêt, qui demande aux autres de bonnes volontés, pour suivre sa marche et détruire nos pauvretés, celles qui jamais ne permettront de nous reposer, tant que nous saignerons pour tant de plaies, tant que l'espérance ne sera pas logée dans l'âme de tous les désespérés. Oui, Seigneur, le combat ne peut que continuer, pour tous les humains qui cherchent à espérer, en ce jour - pas demain - dans l'éternité, mais éternellement dans la valeur sacrée de notre humanité.

Bruno Leroy, Donne-nous Seigneur Ton Esprit (site-catholique.fr)

image: http://www.tribosministry.com

00:05 Publié dans Une étreinte de feu / Prières | Tags : littérature, spiritualité, prières, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

27/05/2017

La liturgie des Heures - 41 / A None -IV

La liturgie des Heures - XXXXI. A None - IV

liturgie,spiritualité,hymnes 

La mort n'a pas le dernier mot
Si la Parole est éternelle
Le Premier-né de nos tombeaux
Dans sa victoire nous entraîne
 
Si tout s'absente et tout se tait,
C'est que la graine dort en terre
Nous n'aurons pas d'autre sommeil
Hors le repos dans la lumière
 
Qui ne voudrait connaître enfin
Le ciel ouvert à tant de larmes
Tout n'est que cendre et rien n'est vain
Même la mort est périssable
 
Voici le seuil le rendez-vous
Voici le terme où tout commence
La mort s'éteint derrière nous
Et devant nous voici l'enfance

image: Gentile da Fabriano, Spedale di Santa Maria del Buon Gesu (collezioni-f.it)

source: Hymnes nouvelles pour la liturgie - Sanctoral et Communs (Mame/Desclée, 2016)

00:05 Publié dans Liturgie des Heures | Tags : liturgie, spiritualité, hymnes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Morceaux choisis - 671 / Anselme de Cantorbéry

Anselme de Cantorbéry

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Coeur de l'homme, coeur ignorant des véritables joies, cœur habitué à la souffrance et fait à la douleur, de quelles délices tu serais rempli si tu pouvais te plonger dans cet océan de voluptés! Examine-toi, sonde ta profondeur, et vois si tu pourrais contenir tant de joies, suffire à tant de bonheur! Mais, ô faible mortel! si un de tes frères, que tu aimerais comme toi-même, possédait aussi cette ineffable béatitude, ton bonheur serait encore doublé par le sien; car tu jouirais autant de sa félicité que de la tienne. Et, si un grand nombre de tes frères, au lieu d'un seul, obtenaient également ce souverain bien, tu jouirais aussi de la félicité de chacun d'eux autant que de la tienne, en supposant que tu aimes chacun d'eux comme toi-même. Ainsi donc, grâce à ce lien d'amour et de sympathie réciproque qui unira, dans l'autre vie, les légions innombrables des anges et des élus, tons jouiront de la félicité de tous autant que de leur félicité propre, et le bonheur de chacun sera multiplié sans fin et sans mesure. 

Si donc le cœur de l'homme est à peine capable de contenir les joies immenses dont le remplira sa propre béatitude, comment pourra-t-il contenir celles dont l'inonderont tant d'autres béatitudes ajoutées à la sienne? Or on jouit d'autant plus du bonheur d'autrui qu'on aime davantage sa personne; et comme, dans cet état de béatitude où les justes parviendront un jour, chacun d'eux aimera incomparablement plus Dieu que soi-même et que tous les autres élus avec soi, il jouira aussi incomparablement plus de la félicité de Dieu que de la sienne propre et que de celle de tous les autres élus ajoutée à la sienne.

Anselme de Cantorbéry, Proslogion (coll. GF/Flammarion, 1993)

image: mage: Joseph Mallord William Turner, Seascape with Distant Coast / 1840 (gerryco23.wordpress.com)

00:03 Publié dans Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

26/05/2017

Une étreinte de feu - 70 / Philippe Néri

Philippe Néri

0_1.jpg

Je voudrais bien T'aimer mon Seigneur Jésus, je voudrais bien T'aimer. Mon Seigneur, ne Te fie pas à moi! Mon Seigneur je Te l'ai dit, si Tu ne m'aides pas, je ne ferai rien de bien. Je Te l'ai dit: je ne Te connais pas, je Te cherche et ne Te trouve pas. Viens à moi mon Seigneur! Si je Te connaissais, je me connaîtrais aussi moi-même. Je ne T'ai jamais aimé, je voudrais bien T'aimer, Seigneur Jésus. Je ne veux rien faire d'autre que Ta volonté. Je me dédie de moi-même. En Toi je me confie, Seigneur.

Philippe Néri, dans: Revue Ma Prière No 4, Août 2013 (mapriere.com)

08:08 Publié dans Une étreinte de feu / Prières | Tags : littérature, spiritualité, prières, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

La citation du jour - 651 / Jean-Marie Vianney

Jean-Marie Vianney (Curé d'Ars) 

littérature,spiritualité,citations,livres

Disons chaque matin: Tout pour Vous plaire, ô mon Dieu; toutes mes actions avec Vous. Que la pensée de la sainte présence de Dieu est douce et consolante! Jamais on ne se lasse, les heures coulent comme des minutes. Enfin, c'est un avant-goût du ciel.

Jean-Marie Vianney curé d'Ars, dans: Revue Ma Prière No 47, Mars 2017 (mapriere.com)

image: https://christianitytheonlyway.wordpress.com

25/05/2017

Morceaux choisis - 670 / Pape François

Pape François

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

L’ascension de Jésus au Ciel nous fait connaître cette réalité si réconfortante pour notre chemin: dans le Christ, vrai Dieu et vrai homme, notre humanité a été conduite auprès de Dieu; Il nous a ouvert le passage; Il est comme un chef de cordée quand on escalade une montagne, qui est arrivé au sommet et qui nous guide à Lui en nous conduisant à Dieu. Si nous lui confions notre vie, si nous nous laissons guider par Lui, nous sommes certains d’être entre des mains sûres, entre les mains de notre Sauveur.

Pape François, Audience générale / extrait - 17 avril 2013 (w2.vatican.va)

image: Danièle Vuillemin-Coq, L'Ascension (artmajeur.com)

00:01 Publié dans Morceaux choisis, Pape François | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Liturgie des Heures - 27 / A Laudes - VII

Liturgie des Heures - XXVII. A Laudes - VII

00_5 Liturgie des Heures_Madonna_Gentile da Fabriano.jpg

Il s’est greffé dans notre chair,
Il s’est meurtri à nos angoisses,
Il s’est perdu dans notre nuit.
Il est Seigneur et nous vivons.

Il s’est vêtu de notre mort,
Il s’est heurté à notre absence,
Il s’est brisé à nos refus.
Il est Seigneur et nous vivons.

Il s’est dressé d’entre les morts,
Il a surgi dans la lumière,
Il a ouvert l’étau du temps.
Il est Seigneur et nous vivons.

Il resplendit au fond des cœurs,
Il nous entraîne vers le Père,
Il nous rend libres dans l’Esprit,
Il est Seigneur et nous vivons.

image: Gentile da Fabriano, Spedale di Santa Maria del Buon Gesu (collezioni-f.it)

source: http://www.cfc-liturgie.fr

00:00 Publié dans Liturgie des Heures | Tags : spiritualité, liturgie, hymnes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg