Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/08/2017

Morceaux choisis - 117 / Pierre-Julien Eymard

Pierre-Julien Eymard

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Mettez-vous dans un esprit de joie quand vous allez à l'adoration. Si cette joie continue, servez-vous-en; si elle dure une heure, si elle dure trois heures, servez-vous-en, parce que ce sentiment vous attache à Notre Seigneur. N'écoutez pas les sentiments contraires, ravivez-la quand elle semble s'en aller, soufflez sur ce charbon ardent qui semble perdre sa chaleur, soufflez pour ranimer cette joie; si vous agissez ainsi, vous vous préserverez des peines et des tentations.

Pierre-Julien Eymard, dans: Suzanne Aylwin, Pierre-Julien Eymard - Une pensée par jour (Médiaspaul, 2010)

image: http://imagessaintes.canalblog.com

Sur les traces de Saint François - 30

Saint Bonaventure

Sur les traces de Saint François - XVIII

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Reviens donc, ô mon âme; Jésus-Christ t'attend sur la Croix; Sa tête est penchée pour te donner le baiser de paix malgré tes fautes et tes souillures; Ses bras sont étendus pour t'embrasser; Ses mains ouvertes pour t'accorder le pardon; Son corps entier livré aux tourments pour t'annoncer qu'Il se sacrifie sans réserve; Ses pieds attachés par des clous pour t'assurer qu'Il veut demeurer avec toi; et Son côté ouvert pour t'y introduire et t'y cacher.

Sois donc maintenant semblable à la colombe, ô mon âme; bâtis ta demeure dans les trous de la pierre, dans le creux de la muraille. Prends ton vol vers ces mains, élance-toi vers ces pieds, réfugie-toi dans ce côté: c'est là que se trouve la paix, là que l'on goûte le repos d'une sécurité entière.

Nicolas Morin, Une année avec François d'Assise (Bayard, 2016)

image: Eremo delle Carceri, Assise / Italie (domuspacis.it)

01/08/2017

Morceaux choisis - 704 / Valerio Lazerri

Valerio Lazerri

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Passer un peu de temps avec les autres, prendre part à une manifestation publique, vivre un événement commun: ce sont des gestes qui caractérisent une journée comme celle d’aujourd’hui. Même si le reste de l’année, nous aspirons avant tout à nous sentir bien individuellement, à nous sentir en sécurité à la maison, à voir garanti le bien-être de notre cercle familial et amical, l’appel de la patrie nous pousse au dehors. Il nous entraîne à nous confronter à une perspective plus vaste.
 
L’être humain n’est pas fait pour vivre isolé, séparé des autres et refermé dans son propre monde. Bien sûr, les traces négatives et les blessures laissées dans nos cœurs par toutes les déceptions et les frustrations, par les échecs et par tous les malheurs qui arrivent dans la vie, peuvent parfois nous bloquer, nous tourner vers nous-mêmes. Pourtant, quand arrive une fête comme celle d’aujourd’hui, avec un peu d’honnêteté et de courage, nous découvrons que nous avons un profond désir de communion, une soif de rencontres vraies, une aspiration radicale à être en relation, pour aimer et être aimé, ou tout au moins être accepté, respecté, estimé. Nous nous rendons compte que l’essence de l’humanité est un désir d’ouverture à l’autre.
 
L’époque est sombre, mais rien ne vous empêche de continuer à lutter contre toutes les formes de discrimination des plus faibles. Vous pouvez toujours choisir le parti des victimes, de ceux qui souffrent des conséquences de l’avidité, de la soif de pouvoir, de l’ivresse de la violence aveugle et du ressentiment. Bien sûr, le succès du bien n’est pas garanti dans ce monde, mais en attendant, rien et personne ne peut contenir le mal et tout peut devenir pur quand c’est fait à la lumière de Dieu et non pour plaire aux hommes.

Valerio Lazerri, Homélie au Col du Saint-Gothard / extrait - Fête nationale suisse, 1er août 2016 (cath.ch)

image: Col du Saint-Gothard, Suisse (myswitzerland.com)

00:01 Publié dans Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Laudem Gloriae - 41 / Claudio Montale

Laudem Gloriae - XXXXI. Claudio Montale

littérature,spiritualité,prières,livres

Si seulement tu connaissais Ma joie de te voir ici,
après avoir gravi une à une les marches de Mon Eglise
qui est un peu la tienne, aussi.
Tu en as franchi la porte, comme en secret,
maladroit et troublé devant le mystère de Mon amour
que tu contemples au pied de ma Croix...
 
Aujourd'hui est jour de fête,
celui de Ma grâce, de ton espérance, de Ma miséricorde.
 
Si seulement tu connaissais Ma joie de te voir ici...
 
Depuis si longtemps - et ce n'est pas un reproche -
Je t'ai attendu,
toi qui Me cherchais là où Je ne me trouvais pas,
toi qui t'entretenais avec cet autre que Je ne suis pas davantage:
miroir de toi-même
aux consolations frivoles et éphémères
dont Ma lumière était absente,
tout au moins en apparence, à tes yeux.
 
Si seulement tu connaissais Ma joie de te voir ici,
même si tu manques de simplicité
pour répondre à Mon appel
- n'est-ce pas Ton silence que Je préfère? -
même si tu n'éprouves rien, même si tu te sens vide,
même si tu crois n'être rien...
 
Peu importent tes infidélités répétées.
Souviens-toi de Pierre:
par trois fois il s'est détourné de Moi et M'a renié,
mais ne M'a-t-il pas dit, lui aussi,
sous la mouvance de l'Esprit Saint:
Seigneur, à qui irions-nous?
Tu as les paroles de la vie éternelle? (Jn 6,68)
 
Ambivalence de la nature humaine
à la fois éprise de Mon Amour infini
et prisonnière de son ombre.
 
Si seulement tu connaissais Ma joie de te voir ici...
 
Comment pourrais-tu croire
- Je le lis dans les fissures de ton être -
que Je t'abandonnerais pour autant,
du haut de ma Croix que tu contemples,
au coeur de cette Eglise où tu viens chercher la paix
qui surpasse toutes les autres
qui t'ont laissé inassouvi?
N'ai-Je pas dit que Je suis avec toi
- et tous les hommes -
jusqu'à la fin du monde? (Mt 28,20)
 
N'aie pas peur!
Je te montrerai le chemin qui conduit au Père.
Mon Esprit Saint, inlassablement,
te purifiera, te protégera,
aiguisera ton désir et bannira ta crainte,
si tu le veux bien, si tu Me le demandes.
 
Si seulement tu connaissais Ma joie de te voir ici...
 
J'ai entendu ta prière,
la plus belle entre toutes,
en communion avec tous ces anonymes
aux yeux du monde
qui peuplent cette Eglise:
Reste avec nous, car le soir approche
et déjà le jour baisse. (Lc 24,29) 
 
Invitation au partage
de Mon Corps et de Mon Sang:
débordement de Ma grâce
qui veut t'enraciner dans les filets de Mon Amour
et te préparer, dès ici-bas,
à la joie divine du Royaume de Mon Père.
 
Aujourd'hui est jour de fête...
Aujourd'hui est notre joie...

Claudio Montale, Devant le Crucifix de Notre-Dame (prier.be)

00:01 Publié dans Claudio Montale, Laudem Gloriae | Tags : littérature, spiritualité, prières, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

31/07/2017

Morceaux choisis - 703 / Ignace de Loyola

Ignace de Loyola

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Il me semble que vous devriez vous résoudre à faire avec calme ce que vous pouvez. Ne soyez pas inquiets de tout, mais abandonnez à la divine Providence ce que vous ne pouvez accomplir par vous-même. Sont agréables à Dieu notre soin et notre sollicitude raisonnables pour mener à bien les affaires dont nous devons nous occuper par devoir. L’anxiété et l’inquiétude de l’esprit ne plaisent point à Dieu. Le Seigneur veut que nos limites et nos faiblesses prennent appui en Sa force et en Sa toute-puissance; Il veut nous voir croire que Sa bonté peut suppléer à l’imperfection de nos moyens. Ceux qui se chargent d’affaires nombreuses, même avec une intention droite, doivent se résoudre à faire simplement ce qui est en leur pouvoir, sans s’affliger s’ils ne parviennent pas à tout réaliser comme ils le voudraient. A condition toutefois qu’ils aient accompli tout ce que la nature humaine peut et doit faire selon les indications de la conscience. Si on doit laisser de côté certaines choses, il faut s’armer de patience, et ne pas penser que Dieu attend de nous ce que nous ne pouvons pas faire: Il ne veut pas davantage que l’homme s’afflige de ses limites. Pourvu que l’on donne satisfaction à Dieu - ce qui est plus important que de donner satisfaction aux hommes – il n’est pas nécessaire de se fatiguer outre mesure. Bien plus, lorsqu’on s’est efforcé d’agir de son mieux, on peut abandonner tout le reste à Celui qui a le pouvoir d’accomplir tout ce qu’Il veut.
 
Plaise à la divine Bonté de nous communiquer toujours la lumière de la Sagesse, pour que nous puissions voir clairement et accomplir fermement Son bon plaisir, en nous et dans les autres… pour que nous acceptions de Sa main ce qu’Il nous envoie, en faisant cas de ce qui a le plus d’importance: la patience, l’humilité, l’obéissance et la charité… Que Jésus Christ soit seulement en nos âmes avec ses dons spirituels! Amen.

Ignace de Loyola, Lettre du 17 novembre 1555 (ndweb.org)

image: Christian Duvette, Les Vendanges (artmajeur.com)

00:02 Publié dans Ignace de Loyola, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

30/07/2017

Une étreinte de feu - 292 / Jean-Paul II

Jean-Paul II

4.jpg

Jésus, Fils de Dieu, en qui demeure la plénitude de la divinité, Tu appelles tous les baptisés à avancer au large, en parcourant le chemin de la sainteté. Suscite dans le cœur des jeunes le désir d'être des témoins de la puissance de Ton amour dans le monde d'aujourd'hui. Remplis-les de Ton Esprit de force et de prudence, pour qu'ils soient capables de découvrir la pleine vérité sur eux-mêmes et leur vocation propre.
 
Notre Sauveur, envoyé par le Père pour révéler Son amour miséricordieux, fais à Ton Église le don de jeunes prêts à avancer au large, pour être parmi leurs frères une manifestation de Ta présence qui renouvelle et qui sauve.
 
Vierge Sainte, Mère du Rédempteur, guide assuré dans le chemin vers Dieu et le prochain, toi qui as conservé Ses paroles dans l'intimité de ton cœur, soutiens par ton intercession maternelle les familles et les communautés ecclésiales, afin qu'elles aident les adolescents et les jeunes à répondre généreusement à l'appel du Seigneur.

Jean-Paul II, Journée mondiale des vocations – 17 avril 2005 (w2.vatican.va)

image: L'archange Gabriel (pinterest.com)

Sur les traces de Saint François - 29

Claire d'Assise

Sur les traces de Saint François - XXIX

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Entre autres bienfaits que nous avons reçus et que nous recevons chaque jour de Celui qui nous comble de Ses largesses, le Père des miséricordes, et pour lesquels nous devons rendre beaucoup d'actions de grâces au glorieux Père du Christ, il y a notre vocation. Nous devons Lui en être d'autant plus reconnaissantes qu'elle est plus grande et plus parfaite. Le Fils de Dieu s'est fait pour nous la voie, notre bienheureux père François, qui L'a vraiment beaucoup aimé et qui L'a imité, nous a montré et enseigné cette Voie par sa parole et son exemple.

Nicolas Morin, Une année avec François d'Assise (Bayard, 2016)

image: Eremo delle Carceri, Assise / Italie (domuspacis.it)

29/07/2017

La citation du jour - 688 / Elisabeth de la Trinité

Elisabeth de la Trinité

00_53 Elisabeth de la Trinité_Carmel Flavignerot.jpg

Je n'ai plus qu'un désir, L'aimer, L'aimer tout le temps, faire Son bonheur, Le rendre heureux en Lui faisant une demeure et un abri en mon âme.

Elisabeth de la Trinité, Lettre 156, dans: Didier-Marie Golay, Se préparer à Pâques avec Sainte Elisabeth de la Trinité - Retraite de Carême 2017 (carmes-paris.org)

image:  Carmel de Flavignerot, Dijon / France (elisabeth-dijon.org)