Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2017

Chemins de traverse - 578 / Denis de Rougemont

Denis de Rougemont

littérature,essai,extraits,livres

La décadence d'une société commence quand l'homme se demande: Que va-t-il arriver? au lieu de se demander: Que puis-je faire?

Denis de Rougemont, L'avenir est notre affaire (Stock, 1977)

image: http://www.drapeaux.xyz

00:10 Publié dans Chemins de traverse | Tags : littérature, essai, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

14/06/2017

Une étreinte de feu - 285 / Isaac d'Antioche

Isaac d'Antioche

littérature,spiritualité,prières,livres

Il est beau de chanter le Seigneur, et c'est le plus grand bien qui nous soit donné que de chanter Ton nom, ô Très-Haut; Tu nous as jugés dignes de célébrer Ta bonté. Tu as créé l'univers, Seigneur, par une simple parole, mais l'homme est l'oeuvre de Tes propres mains. De cela, je me glorifie: je suis la cithare, douée de parole et de raison, pour chanter la louange et la reconnaissance de l'univers créé par Ta bonté.

Grandes sont Tes oeuvres, Seigneur, plus grandes que moi qui les découvre; aussi je veux avec tous mes sens Te célébrer et chanter Ta majesté. Tu me combles de joie par Tes oeuvres, Seigneur, je chante avec allégresse ce que Tes mains ont fait.

Isaac d'Antioche, dans: Enzo Bianchi, Prières glanées (Editions Fidélité, 2011)

image: http://syri.ac

02:00 Publié dans Une étreinte de feu / Prières | Tags : littérature, spiritualité, prières, livres | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Chemins de traverse - 577 / Jacques Prévert

Jacques Prévert

4.jpg

Démons et merveilles
Vents et marées
Au loin déja la mer s'est retirée
Démons et merveilles
Vents et marées
Et toi
Comme une algue doucement caressée par le vent
Dans les sables du lit tu remues en rêvant
Démons et merveilles
Vents et marées
Au loin déja la mer s'est retirée
Mais dans tes yeux entrouverts
Deux petites vagues sont restées
Démons et merveilles
Vents et marées
Deux petites vagues pour me noyer.

Jacques Prévert, Paroles (coll. Folio/Gallimard,2006)

image: Eva Gonzales, Morning Awakening (it.wikipedia.org)

00:00 Publié dans Chemins de traverse | Tags : littérature, poésie, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

13/06/2017

Sur les traces de Saint François - 18

Antoine de Padoue

Sur les traces de Saint François - XXX

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Seigneur Jésus, veille sur nous. N'abandonne pas la vie des pauvres que nous sommes tous, Toi qui nous as libérés des forces du mal par le don  de Ta vie. Car nous n'avons pas d'autre trésor plus précieux, d'autre héritage que Toi. Donne-nous d'annoncer avec assurance Ta parole, soutiens-nous par la puissance de Ta houlette de bon berger, car nous sommes Tes pauvres. Guide-nous; conduis-nous jusqu'à Toi, Toi qui es le but ultime de notre chemin. N'oublie pas le cri de ceux qui Te cherchent.

Seigneur Jésus, ouvre nos oreilles, Toi qui as voulu être l'un de nous, Toi qui as voulu avoir des yeux pour regarder, une bouche pour nous appeler par notre nom, des oreilles pour entendre nos appels. Touche notre coeur par Ta sagesse, afin que nous puissions Te suivre et mettre en pratique Ta parole. Ouvre notre bouche afin que nous puissions Te louer, Te bénir et ainsi parvenir jusqu'à Toi, qui vis et règne avec le Père et l'Esprit Saint, pour les siècles éternels.

Nicolas Morin, Une année avec François d'Assise (Bayard, 2016)

image: Eremo delle Carceri, Assise / Italie (domuspacis.it)

Chemins de traverse - 576 / Henri-Frédéric Amiel

Henri-Frédéric Amiel

3.jpg

La sympathie a l'efficacité de la rosée, elle fait refleurir même le désert. 

Henri-Frédéric Amiel, Journal intime (L'Age d'Homme, 1991)

image: http://joelbruffin.typepad.fr

00:03 Publié dans Chemins de traverse | Tags : littérature, essai, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

La citation du jour - 659 / Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus

Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus

littérature,spiritualité,citations,livres

La miséricorde divine ne s'étonne pas des retards, des timidités de la faiblesse humaine: elle ne brise point, elle n'impose point ses dons les meilleurs surtout lorsqu'ils sont douloureux, mais penchée amoureusement sur cette faiblesse, elle s'adapte à elle et patiemment attend qu'elle consente et accepte. Dieu se contente miséricordieusement de ce peu.

Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus, Je veux voir Dieu, dans: Revue Carmel No 163 / Le bienheureux Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus, père et maître spirituel - 1er trimestre 2017 (Editions du Carmel, 2017)

image: http://www.jcdproductions.fr

12/06/2017

Sur les traces de Saint François - 17

Maximilien Kolbe

Sur les traces de Saint François - XVII

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

La perfection se trouve dans la sanctification de notre ême et de chaque âme. Et celà s'opère non pas au long des années, mais à chaque instant. Chaque moment que nous avons devant nous ne revient plus. S'il est bien vécu, il peut compter pour l'éternité, c'est la vérité.

Chaque instant est entre nos mains, mais nous l'oublions souvent; alors on se soucie de ce qui peut arriver, de ce que l'un ou l'autre va penser, quelle peine on va avoir... Quel dommage! La pensée la plus enrichissante, c'est de savoir que seul le moment présent est à nous.

Nicolas Morin, Une année avec François d'Assise (Bayard, 2016)

image: Eremo delle Carceri, Assise / Italie (domuspacis.it)

11/06/2017

Morceaux choisis - 679 / Charles Journet

Charles Journet

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

L'Esprit Saint nous est envoyé de l'éternité divine, Il ne s'incarne pas, Il se manifeste par des missions visibles, signifiées par des symboles extrêmement pauvres: la colombe au moment du baptême de Jésus, la nuée lors de la Transfiguration, le souffle de Jésus quand il donne aux apôtres le pouvoir de remettre les péchés, et puis le grand vent et le feu de Pentecôte. Ces symboles extérieurs désignent la troisième Personne de la Trinité, qui vient dans le cœur de son Eglise pour la porter jusqu'à l'éternité d'un élan incoercible.

L'Eglise est plus grande que le monde. Elle est faible et il semble qu'on pourrait l'anéantir. Mais les choses de Dieu, quand Il les veut, on ne peut pas les anéantir. Hitler massacrera six millions de Juifs, il ne pourra pas éteindre le peuple juif, à cause de la Promesse faite à leurs pères. Et pour l'Eglise, c'est la même chose. Vous pouvez user de toutes les armes modernes contre elle, vous ne la tuerez pas. Le monde sent qu'elle est plus grande que lui, c'est pourquoi il éprouve à son égard une sorte de crainte, il a peur d'être résorbé par elle. Elle a un sens social trop profond, trop mystérieux pour que les gouvernements et les sociétés humaines ne sentent pas là quelque chose de transcendant et ne soient pas dans une attitude de défiance. D'où cela vient-il? Non des pauvres chrétiens qui sont si médiocres! Mais à travers nos vies humaines, l'Esprit passe et fait faire où il le faut les actes de foi et d'amour qu'il faut. Cela pourra être dans un petit enfant, ou dans un malade qui va mourir, ou dans n'importe quelle circonstance, quand il le faut. Et c'est cela qui est plus fort que le monde et qui l'entraîne jusqu'au jour de la Résurrection.

Charles Journet, Entretiens sur la Trinité (Parole et Silence, 1999)

image: Abbaye cistercienne de Hauterive, Fribourg / Suisse (abbaye-hauterive.ch)

00:03 Publié dans Charles Journet, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg