Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2017

Chemins de traverse - 580 / Jean Vasca

Jean Vasca

littérature,poésie,extraits,chanson,musique

Quand nous ne serons plus que quelques barques vides
Sans marée, sans amarre, sans idée de retour
Avec pour seule saison une éternelle enfance
Et pour seule musique des rumeurs d'hirondelles.

Quand le temps brûlera sur le cadran solaire
Ses dernières secondes et qu'une flèche noire
Brisera d'un seul jet le centre de la cible
Que partout régneront l'immobile et le blanc.

Quand enfin le silence imposera sa neige
A ces vacarmes vains, ces fracas et ces cris
Que nous ne serons plus qu'une ultime fréquence
S'en allant se refondre au chant universel.

Alors, viendra peut-être, à pas de loup, la paix.


Jean Vasca, A pas de loup la paix, dans: Solos solaires - Poèmes et chansons (Le Cherche-Midi, 2002)

image: Jean Vasca (nosenchanteurs.eu)

illustration musicale: Marc Ogeret

00:07 Publié dans Chemins de traverse | Tags : littérature, poésie, extraits, chanson, musique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

La citation du jour - 662 / Pauline Bebe

Pauline Bebe

littérature,spiritualité,citations,livres

Les religions sont comme des paires de lunettes qui nous permettent d'avoir une certaine vision du monde. Chaque correction est différente. Cela ne veut pas dire que l'une a tort et que l'autre a raison.

Pauline Bebe, A la lumière de ton visage (Actes Sud, 2014)

00:05 Publié dans Citation du jour, Pauline Bebe | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

18/06/2017

Morceaux choisis - 682 / Maurice Zundel

Maurice Zundel 

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Parce que nous venons à la Messe, nous venons dans la divine Liturgie, nous venons comme l'Eglise rassemblée tout entière de toutes les extrémités de la terre, nous venons nous mettre au pied de la Croix et nous solidariser avec Lui. Justement à cause de cela, nous condamnons la condamnation que nous avons portée contre Lui, nous renions nos reniements, nous annulons les causes de Sa mort, nous Le détachons de la Croix et Il devient en nous le Dieu vivant et ressuscité.

Et c'est là le prodigieux itinéraire de la liturgie: c'est justement de récapituler, de récapituler toute l'histoire, toute l'histoire humaine depuis le commencement, de rassembler tous les siècles, de rassembler tous les hommes et de venir ensemble au pied de la Croix pour réclamer notre part d'opprobre et d'ignominie en nous solidarisant avec l'Agneau de Dieu, immolé pour nous. Et alors, je viens de le dire, comme nous renions nos reniements, comme nous annulons la condamnation du Seigneur, Il cesse en nous, Il cesse par nous d'être le Dieu crucifié et Il devient en nous le Dieu vivant, le Dieu de l'aube pascale, le Dieu ressuscité.

Et c'est d'ailleurs le sens même, le sens dernier de la Messe. Nous n'allons pas à la Messe pour nous, nous y participons pour sauver le monde entier, dans cet immense rassemblement où personne ne peut être exclu, mais bien plus encore pour détacher Jésus de la Croix, pour Lui donner un refuge dans notre amour, pour Lui donner à boire comme Il le demande et sur la Croix et à la Samaritaine, pour enfin, en Le recueillant comme Marie Le reçoit dans la déposition, pour Le recueillir en nous afin qu'Il puisse vivre en nous une vie sans limites et sans frontières, et qu'Il soit vraiment en nous le Dieu vivant et ressuscité.

Maurice Zundel, Le mystère de l'Eucharistie / extrait (mauricezundel.com)

image: http://blog.jeunes-cathos.fr

00:03 Publié dans Maurice Zundel, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Une étreinte de feu - 286 / Charles de Jésus

Charles de Jésus (Charles de Foucauld) 

littérature,spiritualité,prières,livres

Vous êtes, mon Seigneur Jésus, dans la Sainte Eucharistie, Vous êtes là, à un mètre de moi dans ce Tabernacle! Votre Corps, Votre âme, Votre humanité, Votre divinité, Votre Etre tout entier est là, dans sa double nature; que Vous êtes près, mon Dieu, mon Sauveur, mon Jésus, mon Frère, mon Epoux, mon Bien-Aimé! Vous n'étiez pas plus près de la Sainte Vierge, pendant les neuf mois qu'elle Vous porta dans son sein, que Vous ne l'êtes de moi quand Vous venez sur ma langue dans la Communion! Vous n'étiez pas plus près de la Sainte Vierge et de Saint Joseph dans la grotte de Bethléem, dans la maison de Nazareth, dans la fuite en Egypte, pendant tous les instants de cette divine vie de famille, que Vous l'êtes de moi en ce moment et si, si souvent dans ce Tabernacle! Sainte Madeleine n'était pas plus près de Vous, assise à Vos pieds à Béthanie, que je ne le suis au pied de cet autel! Vous n'étiez pas plus près de Vos apôtres quand Vous étiez assis au milieu d'eux, que Vous n'êtes près de moi maintenant, mon Dieu! Que je suis heureux! Que je suis heureux! Que je suis heureux!

Charles de Foucauld, Vous êtes, mon Seigneur Jésus, dans la Sainte Eucharistie (site-catholique.fr)

image: http://laviedesparoisses.over-blog.com

17/06/2017

La citation du jour - 661 / Thérèse de Jésus

Thérèse de Jésus (Thérèse d'Avila)

littérature,spiritualité,citations,livres 

Que sont devenus aujourd'hui les chrétiens? Faut-il donc toujours que ceux qui T'affligent soient ceux qui Te doivent le plus, ceux que Tu combles de plus de bienfaits, que Tu choisis pour amis, au milieu desquels Tu vis, à qui Tu te communiques par les sacrements?

Thérèse d'Avila, Le chemin de perfection, dans: Didier-Marie Golay et Emmanuel Renault, Thérèse d'Avila - Goûter la Parole (Cerf, 2016)

image: Teresa de Avila, Convento de San José Carmelitas, Avila / Espana (pinterest.com)

Laudem Gloriae - 39 / Pessouke Dezimra

Laudem Gloriae - XXXIX. Pessouke Dezimra - Prière Juive

00_33 Dieric Bouts_le prophète Elie.jpg

Loué soit l’Eternel qui a créé l’univers par sa parole.
Loué soit Celui dont l’action est conforme à la parole.
Loué soit Celui qui ordonne et maintient.
Loué soit Celui qui a tiré le monde du néant.
Loué soit Celui qui étend sa miséricorde sur la terre.
Loué soit Celui qui récompense ses fidèles.
Loué soit Celui qui dissipe les ténèbres et fait naître la lumière.
 
Loué soit le Tout-Puissant qui est et qui existe éternellement.
Loué soit Celui qui n’admet ni iniquité, ni oubli,
ni partialité, ni don corrupteur dans le jugement;
Il est juste dans toutes ses voies,
bienfaisant dans toutes ses actions.
 
Loué soit le libérateur et Sauveur.
Loué soit Celui qui a ordonné le repos à son peuple Israël
le saint jour du Shabbath.
Loué soit-Il, loué soit Son Nom,
et béni soit Son souvenir d’éternité en éternité.
 
Sois loué, Eternel notre D.ieu, Roi de l’Univers,
Roi tout-puissant et saint, principe de toute miséricorde,
glorifié par la bouche de Ton peuple,
célébré et exalté par les louanges
de Tes pieux et fidèles serviteurs.
Et par les cantiques de Ton serviteur David
nous Te louons, ô Eternel notre D.ieu!
 
Nous Te glorifions,
nous publions Ta puissance et Ta majesté.
Nous Te proclamons notre Roi, nous Te sanctifions
et nous T’exaltons, ô Toi notre Roi,
notre D.ieu unique et Eternel!
 
Sois loué Eternel, notre Roi,
célébré par des actions de grâces.

image: Dieric Bouts, le prophète Elie (reproarte.com)

sources: http://el-bethel.fr

00:00 Publié dans Une étreinte de feu / Prières | Tags : littérature, spiritualité, prières, livres | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

16/06/2017

Sur les traces de Saint François - 19

François d'Assise

Sur les traces de Saint François - XIX

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

La lettre tue ceux qui désirent uniquement savoir des mots afin d'être tenus pour plus sages que les autres et de pouvoir acquérir de grandes richesses à donner à leurs parents et à leurs amis. La lettre tue les religieux qui ne veulent pas suivre l'esprit des divines Ecritures, mais préfèrent s'en tenir aux mots et les commenter aux autres. L'esprit des divines Ecritures fait vivre ceux qui ne s'attribuent pas à eux-mêmes tout ce qu'ils en savent et désirent en savoir, mais le rendent, par la parole et l'exemple, au très haut Seigneur Dieu à qui appartient tout bien.

Nicolas Morin, Une année avec François d'Assise (Bayard, 2016)

image: Eremo delle Carceri, Assise / Italie (domuspacis.it)

Chemins de traverse - 579 / Louis Aragon

Louis Aragon

littérature,poésie,extraits,livres

Il y a dans ce monde nouveau
tant de gens
pour qui plus jamais ne sera naturelle la douceur
Il y a dans ce monde ancien tant et tant de gens
pour qui toute douceur est désormais étrange
Il y a dans ce monde ancien et nouveau
tant de gens
que leurs propres enfants ne pourront pas comprendre
Oh vous qui passez
Ne réveillez pas cette nuit les dormeurs

Louis Aragon, Chanson pour oublier Dachau / extrait, dans: Le crève-coeur, suivi de: Le  nouveau crève-coeur (coll. Poésie/Gallimard, 1989)

00:02 Publié dans Chemins de traverse | Tags : littérature, poésie, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg