Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2017

Morceaux choisis - 685 / Thérèse de Saint-Augustin

Thérèse de Saint-Augustin (Louise de France)

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

C'est dans le coeur adorable de Jésus que nous puiserons la grâce. Nous l'avons percé, ce coeur divin; mais nous devons le regarder avec autant de confiance que de douleur. A travers cette plaie que nos cruelles mains lui ont faite, pénétrons jusque dans les replis les plus cachés. Ah! ce n'est pas de vengeance et de colère que nous le verrons palpiter, c'est de tendresse pour nous; c'est de compassion pour nos faiblesses; c'est de désir pour notre salut; c'est de bonté, c'est d'indulgence, c'est de miséricorde. 

Louise de France, Textes spirituels (Oeil, 1988)

image: http://www.carmel.asso.fr

Commentaires

"...les miséricordes de Dieu toutes nombreuses, toutes infinies qu’elles aient été pour nous jusqu’ici, ne sont pas épuisées ; il nous reste encore à les éprouver avec la même abondance, si nous le voulons..."
Louise de France

Écrit par : Véra Kretz | 23/06/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.