Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2017

Morceaux choisis - 643 / Claude Vigée

Claude Vigée

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Au coeur de notre vie si fragile, partout menacée par la destruction, il existe en nous, en amont de chaque dérive temporelle, un lieu lumineux de la toute-confiance. De ce lieu intime émane une clarté qui, à partir du centre secret de notre âme incarnée, pénètre, soulève et guide vers l'avenir, en dépit de tous les obstacles de la vie présente, le moi chancelant dont nous nous faisons le porte-parole doublement précaire. Nous y buvons ensemble, comme à une source de vie cachée, le souffle du futur infini: par-delà tout le mal et plus haut que la nuit.

Claude Vigée, Danser vers l'abîme, dans: Marion Muller-Colard, L'intranquillité (Bayard, 2016)

image: Edvard Munch, Young woman on the beach / 1894 (edvardmunch.org)

Commentaires

Quel extrait magnifique! Merci.

Écrit par : Véra Kretz | 05/04/2017

Les commentaires sont fermés.