Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2017

Morceaux choisis - 641 / Jean-Raphaël de la Croix Glorieuse

Jean-Raphaël de la Croix Glorieuse

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Nous chrétiens, avons une chance, une grâce immense, non méritée, et une grâce qu'il nous faut partager. Cette grâce est l'espérance. Nous savons que le chemin aboutit, nous savons qu'au bout du chemin, nous sommes attendus. Dieu notre Père est là, sur le pas de la porte. Il est prêt, Il prépare notre arrivée. Il nous prendra dans Ses bras, Il essuiera toute larme de nos yeux. L'espérance ouvre nos yeux sur cette merveilleuse réalité. Et alors, nous n'avons plus besoin de faire semblant: nous sommes bien attendus quelque part, comme on attend le roi.

Bien sûr, cela n'ôte rien aux peines du chemin. Sur la route, il fera toujours froid, il pleuvra ou il neigera, nous serons fatigués. Bien souvent, nous ne verrons plus du tout comment les méandres de cet invraisemblable chemin de notre vie peuvent mener à la maison du Père. Pourtant, dans l'espérance, nous n'en pouvons pas douter. Le chemin aboutit, nous sommes attendus. Cette chance immense de l'espérance peut transfigurer notre vie. Le pas de celui qui s'en va vers la rencontre désirée est bien différent de celui qui erre au hasard. Mais cette chance immense de l'espérance n'est pas seulement faite pour transfigurer notre vie. Elle peut être partagée. Quelle plus grande misère que de marcher dans le froid et la nuit sans but? Quelle plus grande miséricorde que de partager la bonne nouvelle: une maison chaude et accueillante nous attend, notre maison, celle de notre Père.

Jean-Raphaël de la Croix Glorieuse, Editorial, dans: Vives Flammes no 305 - L'espérance (Ed. du Carmel, 2016)

image: Carmel de Lisieux, France (carmel.asso.fr)

Chemins de traverse - 542 / Henri de Régnier

Henri de Régnier 

littérature,poésie,extraits,livres

Un petit roseau m'a suffi
Pour faire frémir l'herbe haute
Et tout le pré
Et les deux saules
Et le ruisseau qui chante aussi;

Un petit roseau m'a suffi
A faire chanter la forêt.
Ceux qui passent l'ont entendu
Au fond du soir, en leurs pensées
Dans le silence et dans le vent,
Clair ou perdu,
Proche ou lointain...

Ceux qui passent en leurs pensées
En écoutant, au fond d'eux-mêmes
L'entendront encore et l'entendent
Toujours qui chante.

Il m'a suffi
De ce petit roseau cueilli
A la fontaine où vint l'Amour
Mirer, un jour,
Sa face grave
Et qui pleurait,
Pour faire pleurer ceux qui passent
Et trembler l'herbe et frémir l'eau;
Et j'ai du souffle d'un roseau
Fait chanter toute la forêt.

Henri de Régnier, Poèmes (Mercure de France, 1981)

image: http://lemeni.unblog.fr

00:01 Publié dans Chemins de traverse | Tags : littérature, poésie, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

La citation du jour - 624 / Jean Calvin

Jean Calvin

2.jpg

Les Ecritures doivent être lues avec l’intention d’y trouver Christ. Qui s’écarte de ce but se fatiguera toute sa vie dans l’étude sans jamais parvenir à la connaissance de la vérité.

Jean Calvin, Citations diverses (le-refuge.over-blog.fr)

image: http://vanjacarlsen.bloggersdelight.dk

00:00 Publié dans Citation du jour, Jean Calvin | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

30/03/2017

Morceaux choisis - 640 / François Mauriac

François Mauriac

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Vous qui avez entendu l'appel du Seigneur et qui avez résolu d'y répondre, peut-être est-ce dans la nuit que vous allez pénétrer et dans le silence, sinon dans la fatigue, dans le dégoût - ce qui n'aura pas plus de signification que la joie dont aussi bien vous déborderez. C'est la foi que le Seigneur demande à toutes les pages de l'Evangile: Hommes de peu de foi, soupire-t-il en regardant les siens, mais la Chananéenne, mais le centurion Le bouleversent et L'attendrissent. C'est que leur foi se confond avec l'amour. Le vieux pèlerin que je suis, si près d'arriver au but de mon pèlerinage, dresse une dernière fois sa tente au coeur du pays circonscrit par cette parole: Tu existes, puisque Je t'aime...

Croire, c'est aimer. 

François Mauriac, Ce que je crois, dans: Oeuvres autobiographiques (Bibliothèque de la Pléiade/Gallimard, 1990)

image: http://jubilatedeo.centerblog.net/rub-Images-6.html

Chant sacré - 191 / Chant grégorien

Gregorian Chant

"Ubi Caritas"

 

Choeur des moines de l'Abbaye de Melleray


00:01 Publié dans Chant sacré | Tags : chant sacré, grégorien, musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Chemins de traverse - 541 / Marcel Proust

Marcel Proust

littérature,roman,extraits,livres

Il est rare que ces grandes maladies n'élisent pas pendant longtemps domicile chez le malade avant de le tuer, et durant cette période ne se fassent pas assez vite, comme un voisin ou un locataire liant, connaître de lui. C'est une terrible connaissance, moins par les souffrances qu'elle cause que par l'étrange nouveauté des restrictions définitives qu'elle impose à la vie. On se voit mourir, dans ce cas, non pas à l'instant même de la mort, mais des mois, quelquefois des années auparavant, depuis qu'elle est hideusement venue habiter chez nous.

Le malade en fait a connaissance de l'Etranger qu'elle entend aller et venir dans son cerveau. Certes elle ne le connaît pas de vue, mais des bruits qu'elle l'entend régulièrement faire elle déduit ses habitudes. Est-ce un malfaiteur? Un matin, elle ne l'entend plus. Il est parti. Ah! si c'était pour toujours! Le soir, il est revenu. Quels sont ses desseins? Le médecin consultant, soumis à la question, comme une maîtresse adorée, répond par des serments tel jour crus, tel jour mis en doute. Au reste, plutôt que celui de la maîtresse, le médecin joue le rôle des serviteurs interrogés. Ils ne sont que des tiers. Celle que nous pressons, dont nous soupçonnons qu'elle est sur le point de nous trahir, c'est la vie elle-même, et malgré que nous ne la sentions plus la même, nous croyons encore en elle, nous demeurons en tous cas dans le doute jusqu'au jour qu'elle nous a enfin abandonnés.

Marcel Proust, A la recherche du temps perdu - Le côté de Guermantes (Bibliothèque de la Pléiade/Gallimard, 1954)

image: https://www.cancer.dk

00:00 Publié dans Chemins de traverse | Tags : littérature, roman, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

29/03/2017

Liturgie des Heures - 38 / A Sexte - V

Liturgie des Heures - XXXVIII. A Sexte - V

liturgie,spiritualité,hymnes

Illumine nos âmes Seigneur
Sois aujourd’hui notre seul bonheur
Déjà tu nous fais signe

Elève nos mains Seigneur
Sois aujourd’hui notre seul adorateur
Déjà tu nous conduis au Père

Bénis nos demeures Seigneur
Sois aujourd’hui notre seul défenseur
Déjà ta parole nous habite

Atténue nos frontières Seigneur
Sois aujourd’hui notre seul pasteur
Déjà ton Esprit nous invite

Réjouis-toi en nos frères Seigneur
Sois aujourd’hui notre seul consolateur
Déjà ton Eglise en nous te chante.

image: Gentile da Fabriano, Spedale di Santa Maria del Buon Gesu (collezioni-f.it)

source: Claudio Montale (prier.be)

00:02 Publié dans Claudio Montale, Liturgie des Heures | Tags : liturgie, spiritualité, hymnes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

La citation du jour - 623 / Jean de la Croix

Jean de la Croix

littérature,spiritualité,citations,livres

Puisque à l'heure du jugement, vous devez regretter de n'avoir pas utilisé ce temps à servir Dieu, pourquoi ne pas en disposer et ne pas l'employer de suite comme vous voudriez l'avoir fait au moment de mourir?

Patrice Mahieu, Saint Jean de la Croix - Une pensée par jour (Médiaspaul, 2009)

image: Discalced Carmelite Monastery of the Infant Jesus,  Traverse City - Michigan / United States (carmeloftraversecity.org)

00:01 Publié dans Citation du jour, Jean de la Croix | Tags : littérature, spiritualité, citations, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg