Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2017

Morceaux choisis - 656 / Jacques Bénigne Bossuet

Jacques Bénigne Bossuet

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres 

Que dirai-je de cet homme caché avec Jésus-Christ? Où trouverai-je des lumières assez pénétrantes, pour percer les obscurités qui enveloppent la vie de Joseph? Et quelle entreprise est la mienne, de vouloir exposer au jour ce que l’Ecriture a couvert d’un silence mystérieux? Si c’est un conseil du Père éternel que son Fils soit caché au monde et que Joseph le soit avec Lui, adorons les secrets de sa Providence sans nous mêler de les rechercher; et que la vie cachée de Joseph soit l’objet de notre vénération, et non pas la matière de nos discours. Toutefois il en faut parler, et il sera utile au salut des âmes de méditer un si beau sujet, puisque si je n’ai rien d'autre à en dire, je dirai du moins, que Joseph a eu cet honneur d’être tous les jours avec Jésus-Christ, qu’il a eu avec Marie la plus grande part à Ses grâces; que néanmoins Joseph a été caché, que sa vie, que ses actions, que ses vertus étaient inconnues. Peut-être apprendrons-nous d’un si bel exemple qu’on peut être grand sans éclat, qu’on peut être bienheureux sans bruit, qu’on peut avoir la vraie gloire sans le secours de la renommée, par le seul témoignage de sa conscience, dans la simplicité et la sincérité qui viennent de Dieu, non pas selon une sagesse purement humaine, mais selon la grâce de Dieu (2 Co 1,12) et cette pensée nous incitera à mépriser la gloire du monde.

C’est là que vous verrez ce que je ne puis vous dire aujourd’hui: vous découvrirez les merveilles de la vie cachée de Joseph; vous saurez ce qu’il a fait durant tant d’années, et combien il est glorieux de se cacher avec Jésus-Christ. Ah! sans doute il n’est pas de ceux qui ont reçu leur récompense en ce monde: c’est pourquoi il paraîtra alors, parce qu’il n’a pas paru; il éclatera, parce qu’il n’a point éclaté. Dieu réparera l’obscurité de sa vie; et sa gloire sera d’autant plus grande, qu’elle est réservée pour la vie future.

Jacques Bénigne Bossuet, Panégyrique de Saint Joseph / extraits (maxencecaron.fr)

image: http://sanctusjoseph.blogspot.ch

00:03 Publié dans Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Commentaires

Merci pour ce texte.
J'aime aussi:
"... Ainsi la véritable vertu ne fuit pas toujours de se faire voir; mais jamais elle ne se montre qu'avec sa simple parure. Bien loin de vouloir surprendre les yeux par des ornements empruntés, elle cache même une partie de sa beauté naturelle ; et le peu qu'elle en découvre avec retenue est tellement éloigné de tout artifice, qu'on voit bien qu'elle n'a pas dessein d'être regardée, mais plutôt d'inviter les hommes par sa modestie à glorifier le Père céleste..."
(Bossuet )

Écrit par : Véra Kretz | 01/05/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.