Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2017

Chemins de traverse - 558 / Martin Buber

Martin Buber

littérature,philosophie,extraits,livres

Le mal dont souffre notre siècle ne ressemble à aucun autre, mais il est de même famille que les maux de tous les autres siècles. L'histoire des civilisations n'est pas un stade éternel dans lequel des coureurs, l'un après l'autre, auraient à parcourir, avec le courage de l'inconscience, le même cycle mortel. Une voie ineffable mène à travers leurs ascensions et leurs déclins. Non pas une voie de progrès ou d'évolution; mais une descente à travers les cercles du monde souterrain de l'esprit, et aussi une ascension vers ce tourbillon si profond, si subtil et si compliqué qu'il ne souffre plus ni avance ni recul, mais rien que ce revirement inouï: la percée. Nous faudra-t-il aller jusqu'au bout dans cette voie, jusqu'à l'épreuve des ténèbres dernières? Mais où grandit le danger, grandit aussi la force salvatrice.

Martin Buber, Je et Tu (Aubier, 2012)

image: http://dailygeekshow.com

00:01 Publié dans Chemins de traverse, Martin Buber | Tags : littérature, philosophie, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Commentaires

Merci pour ce merveilleux texte de Buber. J'adore aussi ses "Les récits hassidiques".

Écrit par : Véra Kretz | 05/05/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.