Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/04/2017

Le chant à Marie - 45 / Bernard de Clairvaux

d'après Bernard de Clairvaux

(Communauté de l'Emmanuel)

Curio 48a.jpg

Si le vent des tentations s'élève,
Si tu heurtes le rocher des épreuves,
Si les flots de l'ambition t'entraînent,
Si l'orage des passions se déchaîne:

Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Si tu la suis, tu ne crains rien!
Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Elle te conduit sur le chemin!

Quand l'angoisse et les périls, le doute,
Quand la nuit du désespoir te recouvre,
Si devant la gravité de tes fautes,
La pensée du jugement te tourmente:

Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Si tu la suis, tu ne crains rien!
Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Elle te conduit sur le chemin!

Si ton âme est envahie de colère,
Jalousie et trahison te submergent,
Si ton coeur est englouti dans le gouffre,
Emporté par les courants de tristesse

Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Si tu la suis, tu ne crains rien!
Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Elle te conduit sur le chemin!

Elle se lève sur la mer, elle éclaire,
Son éclat et ses rayons illuminent,
Sa lumière resplendit sur la Terre,
Dans les cieux et jusqu'au fond des abîmes.

Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Si tu la suis, tu ne crains rien!
Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Elle te conduit sur le chemin!

Si tu la suis, tu ne dévies pas,
Si tu la pries, tu ne faiblis pas.
Ti ne crains rien, elle est avec toi,
Et jusqu'au port, elle te guidera.

Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Si tu la suis, tu ne crains rien!
Regarde l'étoile,
Invoque Marie,
Elle te conduit sur le chemin!


image: Eglise de Curio / Tessin, Suisse (2013)

illustration musicale: Regarde l'étoile, invoque Marie / Communauté de l'Emmanuel

 

19:35 Publié dans Bernard de Clairvaux, Chant à Marie | Tags : littérature, prière, marie, chant sacré, musique, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.