Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2017

Morceaux choisis - 614 / Madeleine Delbrêl

Madeleine Delbrêl

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Comment, sans l'Evangile, aurions-nous pu comprendre que le Dieu est amour de saint Jean n'était pas seulement un mystère stupéfiant et adorable, mais que l'itinéraire de ce Dieu Amour nous avait été narré jusqu'aux dernières limites de notre chair, pour que nous puissions, nous, refaire à notre tour le même itinéraire en sens inverse et déboucher en pleine nuit, mais en pleine vérité dans le mystère de la charité de Dieu.

En nous montrant Dieu Lui-même fait homme, en répétant ce qu'Il avait dit aux hommes, l'Evangile nous apprend comment, même é la manière d'un pauvre être humain, l'amour de Dieu aime, simplement parce qu'Il est l'amour; comment Il aime chacun, non parce que chacun est aimable, mais parce qu'Il est invinciblement l'amour.

S'Il semble avoir des préférences, elles sont comme à rebours de tous les attraits; ce qui nous rebute et que nous appelons mal, est pour Lui le manque d'un bien vers lequel Il se précipite pour le nourrir ou le guérir, le ranimer ou le ressusciter, le pardonner ou le convertir; pour tous nous évangéliser, tous nous racheter, parce que nous sommes atteints d'un même mal.

Bernard Pitaud, Prier 15 jours avec Madeleine Delbrêl (Nouvelle Cité, 2016)

image: http://www.tendresse-de-dieu.fr

Commentaires

"...L'amour de Dieu aime, simplement parce qu'Il est l'amour; comment Il aime chacun, non parce que chacun est aimable, mais parce qu'Il est invinciblement l'amour..."
Merci pour ce texte magnifique.

Écrit par : Véra Kretz | 03/02/2017

Les commentaires sont fermés.