Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2017

Morceaux choisis - 624 / Pape François

Pape François

23.jpg

Nous sommes tous des pécheurs. Mais une communauté où il y a des médisantes et des médisants est une communauté qui est incapable de rendre témoignage. Voulez-vous une paroisse parfaite? Pas de médisances. Rien. Si tu as quelque chose contre l’autre, va le lui dire en face; mais pas entre vous. Cela est le signe que l’Esprit Saint est dans une paroisse. Les autres péchés, nous les avons tous. Il existe une collection de péchés: un prend celui-ci, l’autre prend celui-là, mais nous sommes tous pécheurs. Ce qui détruit une communauté, comme une termite, ce sont les médisances. Que le Seigneur vous fasse ce don, cette grâce: jamais, jamais mal parler l’un de l’autre.

Pape François, Visite pastorale à la paroisse romaine Santa Maria à Setteville - 15 janvier 2017 (w2.vatican.va)

00:15 Publié dans Morceaux choisis, Pape François | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Commentaires

"... Nos Sages ont dit que "la médisance tue trois personnes" : celui au sujet duquel on médit, celui qui médit et celui qui écoute. Il s’agit d’une mort spirituelle, ce qui est plus grave encore qu’un meurtre matériel."
( Baal Shem Tov )

Écrit par : Véra Kretz | 23/02/2017

Les commentaires sont fermés.