Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2017

Morceaux choisis - 646 / Jean-Raphaël de la Croix Glorieuse

Jean-Raphaël de la Croix Glorieuse

1.jpg

L'avenir appartient à Dieu, et je sais qu'Il y donnera le bonheur. Je sais plus encore dans l'espérance, je sais qu'Il prépare déjà, dès maintenant, l'accomplissement de Ses promesses. Et je vais apprendre à regarder l'aujourd'hui dans cette belle lumière. Aujourd'hui est le moment où se prépare le demain de la béatitude sans limite; aujourd'hui est le moment où se prépare le Ciel. Le regard d'espérance sur l'avenir nous met alors dans les meilleures dispositions pour accueillir ce que Jésus veut nous donner ici et maintenant. 

Lorsque je n'attends rien de particulier de l'existence, mais lorsque j'accueille tout comme un cadeau de Jésus, alors je suis en mesure d'accueillir vraiment ce qu'Il veut donner. Tandis que lorsque j'exige quelque chose de précis, je passe à côté du reste. Si je n'attends de la vie que le petit bonheur de mon passé, je ne pourrai pas même voir le grand bonheur que Jésus m'offre maintenant.

L'espérance en Dieu pour demain change mon regard sur aujourd'hui. Mais elle change également mon regard sur hier, sur mon passé. Lorsque je regarde l'avenir sans rien en exiger, mais en attendant tout de Dieu, je peux voir comment Il prépare dès aujourd'hui le bonheur sans limite du Ciel. Et je peux voir, plus encore, comment Il a déjà préparé ce bonheur hier, comment Il était à l'oeuvre sans cesse dans toute ma vie.

Jean-Raphaël de la Croix Glorieuse, La grande histoire dont la fin est connue, dans: Vives Flammes no 305 - L'espérance (Ed. du Carmel, 2016)

image: Eglise de l’Immaculée-Conception, Vésenaz / Suisse (2015)

Commentaires

"Lorsque je n'attends rien de particulier de l'existence, mais lorsque j'accueille tout comme un cadeau de Jésus, alors je suis en mesure d'accueillir vraiment ce qu'Il veut donner..."
Merci pour ce texte, beau et profond.

Écrit par : Véra Kretz | 10/04/2017

Les commentaires sont fermés.