Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2017

Se réjouir avec Saint Bernard - 12

Se réjouir avec Saint Bernard - XII (fin)

00_26 Crèche de Noël.jpg 

La muette enfance du Christ n'est point faite pour consoler ceux qui parlent beaucoup: Ses larmes ne sauraient être la consolation de ceux qui rient sans cesse Ses langes ne consolent guère ceux qui se prélassent dans leurs beaux vêtements, et ceux qui aiment à occuper les premières places dans les synagogues ne trouvent rien qui les console dans l'étable et dans la crèche du Sauveur.

Mais peut-être toutes ces choses seront-elles autant de consolations pour ceux qui attendent dans le silence que le Seigneur les console, pour ceux qui pleurent et qui ne sont couverts que de pauvres langes, eux aussi. D'ailleurs, ils peuvent remarquer que les anges n'en consolent point d'autres; c'est en effet par des bergers, qui veillaient et gardaient leurs troupeaux pendant la nuit, qu'est annoncée la joie de la lumière nouvelle et la naissance du Sauveur.

C'est pour les pauvres, pour ceux qui travaillent, non pour vous, ô riches, pour vous, qui avez déjà votre consolation avec le malheur à vous (Lc 2,24) tombé des lèvres d'un Dieu, que la splendeur d'un jour éclatant brille au milieu des veilles de la nuit, que la nuit même s'est éclairée comme le jour, disons mieux, que la nuit s'est changée en un jour lumineux au moment ou l'Ange disait : Aujourd’hui, dans la ville de David, vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur. (Luc 2,11). Aujourd'hui, disait-il, non pas cette nuit. C'est qu'en effet la nuit était passée, le jour était venu, ce jour, dis-je, qui est lumière de la lumière, le salut de Dieu, Jésus-Christ notre Seigneur, qui est Dieu béni par dessus tout, dans tous les siècles des siècles, ainsi soit-il.

Bernard de Clairvaux, Cinquième sermon pour le Jour de Noël / extrait (abbaye-saint-benoit.ch)

image: duec-savoiedauphine.over-blog.com

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.