Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/07/2017

Une étreinte de feu - 291 / Gabriel de Sainte Marie-Madeleine

Gabriel de Sainte Marie-Madeleine 

littérature,spiritualité,prières,livres

Je le confesse, Seigneur, et Vous le savez déjà, je suis bien loin de désirer, comme les Saints, l'oubli, l'indifférence des créatures, moi qui me sers souvent spontanément de petits artifices pour me faire remarquer, me mettre en évidence. Mais Vous le savez, mon Jésus, je suis malade, et Vous savez aussi que je veux guérir en modelant ma vie sur la Vôtre. C'est seulement pour Vous ressembler que je puis accepter et aimer l'effacement; c'est uniquement pour mériter Votre amour, Vos regards, Votre intimité, que je puis renoncer à la bienveillance, à l'estime des créatures... O Jésus, augmentez donc mon désir de vivre uniquement pour Vous, - et il me sera doux de vivre ignoré des hommes. 

Gabriel de Sainte Marie-Madeleine, Intimité divine, vol. I (Ed. du Carmel, 1963)

image: Our Lady of Mount Carmel and the Child Jesus (carmelourladysdovecote.wordpress.com)

00:01 Publié dans Une étreinte de feu / Prières | Tags : littérature, spiritualité, prières, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Commentaires

Merci pour cette belle prière et cette image magnifique!

Écrit par : Véra Kretz | 23/07/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.