Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2017

Une étreinte de feu - 260 / Karl Rahner

Karl Rahner

littérature,spiritualité,prières,livres

Seigneur, je Te demande ce qui est le plus difficile: la grâce de reconnaître la Croix de Ton Fils dans toute peine de ma vie et de Le suivre le long de son chemin de croix aussi longtemps qu’il Te plaira. Ne me laisse pas devenir amer dans la souffrance, mais que j’y mûrisse au contraire avec patience, générosité, bonté, et l’ardent désir d’être un jour là où la peine n’existe plus: alors Tu essuieras toute larme des yeux de ceux qui T’auront aimé, et qui, dans leur douleur, auront cru à Ton Amour et dans leur nuit, à Ta lumière. 

Que ma souffrance, grâce à Toi, puisse exprimer ma foi en Tes promesses et mon espoir en Ta bonté fidèle. Qu’elle proclame mon amour! O Toi, que je T’aime plus que moi-même et uniquement pour Toi, sans même attendre de récompense. Que la Croix soit mon modèle, qu’elle soit la lumière de toute nuit, alors nous ne la considérerons plus comme un malheur et comme une absurdité, mais comme le Signe que nous sommes à Toi pour l’éternité.

Karl Rahner, Prière (seraphim-marc-elie.fr)

image:http://decouverte.inventaire.poitou-charentes.fr

00:05 Publié dans Une étreinte de feu / Prières | Tags : littérature, spiritualité, prières, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Commentaires

"... Ne me laisse pas devenir amer dans la souffrance, mais que j’y mûrisse au contraire avec patience, générosité, bonté..."
Merci pour cette belle prière.

Écrit par : Véra Kretz | 12/02/2017

Les commentaires sont fermés.