Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2017

Chemins de traverse - 511 / Rabindranath Tagore

Rabindranath Tagore

1.jpg 

Que je prie, non pour être préservé des dangers, mais pour les regarder en face. Et que je ne demande point l'apaisement de ma souffrance, mais le coeur qu'il me faut pour la surmonter. Que je ne m'attende point à des alliés, sur le champ de bataille de la vie, mais à ma propre force. Que je n'implore point avec crainte pour être sauvé, mais que j'aie foi en la patience pour conquérir ma liberté. Accorde-moi de n'être pas ingrat, sachant qu'à Ta seule miséricorde je dois mes succès: mais si je succombe, que l'étreinte de Ta Main me secoure.

Rabindranath Tagore, La corbeille de fruits, précédé de: L'offrande lyrique (coll. Poésie/Gallimard, 2013)

00:03 Publié dans Chemins de traverse | Tags : littérature, poésie, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Commentaires

"...Accorde-moi de n'être pas ingrat, sachant qu'à Ta seule miséricorde je dois mes succès..."
Merci pour ce texte magnifique.

Écrit par : Véra Kretz | 18/01/2017

Les commentaires sont fermés.