Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2017

Morceaux choisis - 601 / Blaise Pascal

Blaise Pascal 

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Si Dieu se découvrait continuellement aux hommes, il n'y aurait point de mérite à le croire; et s'Il ne se découvrait jamais, il y aurait peu de foi. Mais Il se cache ordinairement, et se découvre rarement à ceux qu'Il veut engager à Son service. Cet étrange secret, dans lequel Dieu s'est retiré, impénétrable à la vue des hommes, est une grande leçon pour nous porter à la solitude loin de la vue des hommes. Il est demeuré caché, sous le voile de la nature qui nous Le couvre, jusque l'Incarnation; et quand il a fallu qu'Il ait paru, Il est encore plus caché en se couvrant de l'humanité. Il était bien plus reconnaissable quand Il était invisible, que non pas quand Il s'est rendu visible. Et enfin, quand Il a voulu accomplir la promesse qu'Il fit à Ses apôtres de demeurer avec les hommes jusqu'à Son dernier avènement, Il a choisi d'y demeurer dans le plus étrange et le plus obscur secret de tous, que sont les espèces de l'Eucharistie. C'est ce sacrement que saint Jean appelle dans l'Apocalypse une manne cachée; et je crois qu'Isaïe le voyait en cet état, lors qu'il dit en esprit de prophétie: Véritablement tu es un Dieu caché.

Blaise Pascal, Pensées, suivi de: Opuscules et lettres (Garnier, 2010)

image: Eglise du Sacré-Coeur, Amiens / France (patrimoine-histoire.fr)

05:53 Publié dans Blaise Pascal, Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.