Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2017

Chemins de traverse - 506 / Abdellatif Laâbi

Abdellatif Laâbi

4.jpg

La dernière pensée avant le sommeil
autant qu'elle soit heureuse
surtout si la journée a été rude
ou inconsistante

Convoquer alors une image précieuse:
le sourire qui s'est élevé loin
au-dessus des autres
la parole aussi pure
que l'idée en sa quintessence
l'icône vivante de celle ou celui
qui nous a inspiré
la joie de tous les sens
et puis ouvrir la main
au cas où
avant de fermer les paupières
sur une douce lumière
qui verra s'élancer l'oiseau de notre choix
dans un ciel à l'échelle d'une vie
brève ou longue

Vivre ainsi par anticipation
la cérémonie déchirante de l'ultime voyage
pour mieux jouir à notre réveil
de la résurrection.

Abdellatif Laâbi, Ecris la vie, dans: Oeuvre poétique vol. 2 (Editions de La Différence,2009)

image: Claude-Alain Wenger, Le chardonneret élégant (claudealainwenger.com)

00:10 Publié dans Chemins de traverse | Tags : littérature, poésie, extraits, livres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Commentaires

Quel beau poème!
"...l'icône vivante de celle ou celui
qui nous a inspiré
la joie de tous les sens..."
Merci.

Écrit par : Véra Kretz | 09/01/2017

Les commentaires sont fermés.