Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2016

Relire... Les Confessions - 18

Augustin d'Hippone

Relire... Les Confessions - XVIII

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Toi Seigneur, Tu es pour toujours. Jamais en colère définitivement contre nous. Tu as eu pitié de la terre et de la cendre. Ton plaisir a été de corriger à Tes yeux mes difformités. Tu m'as envoyé des décharges internes. C'était insupportable. Jusqu'à ce que Tu deviennes pour moi une certitude visible de l'intérieur. Ma tumeur s'est réduite sous la médecine secrète de Ta main, la vue trouble et noire de ma raison, sous le collyre piquant de douleurs salutaires, a guéri jour après jour.

Saint Augustin, Les aveux / Les confessions (P.O.L, 2013)

image: Saint Augustin et le mystère de la sainte Trinité, Eglise catholique du Tarn / France (catholique-tarn.cef.fr)

Les commentaires sont fermés.