Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2017

Relire... Les Confessions - 3

Augustin d'Hippone

Relire... Les Confessions - III

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Paresseux, nous cherchons un quasi-repos, mais quel vrai repos est assuré sans le Seigneur? On voudrait appeler le luxe pléthore et abondance, mais Tu es la plénitude et un inépuisable trésor de douceur inaltérable. Prodigues, nous nous justifions à l'ombre de la libéralité, mais Toi, Tu prodigues tous les biens avec abondance. Avares, nous voulons amasser beaucoup, mais Toi, tu possèdes tout. Envieux, nous luttons pour être les premiers, mais quoi de supérieur à Toi? Nous cherchons à nous délivrer par la colère, mais qui délivre plus justement que Toi?

Nous frissonnons de peur quand l'insolite et l'inattendu s'en prennent aux choses qu'on aime et qu'on protège. Mais pour Toi quoi d'insolite? quoi d'inattendu? et qui Te sépare de ce que Tu aimes? et où, si ce n'est près de Toi, une protection assurée? Nous pleurons de tristesse les choses perdues qui nous faisaient envie parce que nous voudrions qu'on puisse ne rien nous enlever comme à Toi.  

Saint Augustin, Les aveux / Les confessions (P.O.L, 2013)

image: Saint Augustin et le mystère de la sainte Trinité, Eglise catholique du Tarn / France (catholique-tarn.cef.fr)

Les commentaires sont fermés.