Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2017

Morceaux choisis - 477 / Athanase d'Alexandrie

Athanase d'Alexandrie

6.jpg

Les belles actions du Sauveur, rendues possibles par Son incarnation, sont telles et si grandes que celui qui voudrait les raconter ressemblerait à ceux qui contemplent l’étendue de la mer et veulent en compter les vagues. De même qu’on ne peut embrasser du regard toutes les vagues, car à mesure qu’elles arrivent elles dépassent la perception de celui qui essaie de les compter, de même celui qui essaie de les compter, de même celui qui prétend embrasser toutes les belles actions du Christ, s’avère incapable de les saisir même par la pensée, car celles qui dépassent sa réflexion sont toujours plus nombreuses que celles qu’il croit avoir saisies. Il est donc préférable de ne pas traiter de toutes celles qui se présentent au regard, dont il n’est même pas possible d’exprimer une partie, mais d’en évoquer encore une seule, te laissant le soin d’admirer l’ensemble. Car toutes sont des prodiges au même titre, et où qu’on jette le regard, on est frappé de stupeur en y percevant la divinité du Verbe.

Athanase d'Alexandrie, Traité sur l’Incarnation du Verbe / extrait (foicatholique.files.wordpress.com)

image: Coptic Church of Alexandria, Egypt (en.wikipedia.org)

00:01 Publié dans Morceaux choisis | Tags : littérature, spiritualité, morceaux choisis, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | Pin it! | | Digg! Digg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.