Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/02/2017

Morceaux choisis - 187 / Adrienne von Speyr

Adrienne von Speyr

littérature,spiritualité,morceaux choisis,livres

Se regarder l’un l’autre est déjà une conversation. Quand un homme qui croit en Dieu et L’aime voit dans le monde tout ce qui est une manifestation de l’amour de Dieu, par exemple deux êtres qui s’aiment, ou quelque chose de beau, ou quelque chose de douloureux, tout ce qui manifeste l’amour de Dieu dans la création, cette vue est immédiatement une conversation. La vraie contemplation est le contraire du quiétisme. La vraie contemplation est toujours feu vivant, éclosion de vie éclatante, profession de foi. Elle est dans la création parole vivante de Dieu, qui brûle dans la substance de l’homme comme un feu caché. Si une fois Dieu a parlé, si une âme l’a entendu, le silence n’est plus jamais un silence vide, ni le seul écho de la parole, il est l’accueil de la parole, son accueil vivant et actif. Dans le silence, l’âme devient le sein de la parole. Par le silence, l’homme qui a écouté est devenu autre.

Adrienne von Speyr, Un feu caché (abbaye-saint-paul-wisques.com)

image: http://www.lavie.fr

Commentaires

"...Si une fois Dieu a parlé, si une âme l’a entendu, le silence n’est plus jamais un silence vide..."
Merci pour ce texte magnifique.

Écrit par : Véra Kretz | 21/02/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.